Internet a mondialisé l’information immobilière

Il est loin le temps où on avait comme seul choix d’acheter le journal pour consulter les annonces immobilières de la région. Les étrangers, pour découvrir l’offre des régions françaises, devaient passer par un agent sur place. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Il suffit d’aller sur Internet pour voir l’offre immobilière; la seule barrière, qui l’est de moins en moins, est celle de la langue.

internet-mondial-immobilier

Concrètement, un acheteur peut connaître l’ensemble de l’offre immobilière de Paris, Bruxelles, Saint-Tropez, Montréal, Royan ou Genève en trois clics. Il suffit d’envoyer un mail à l’agent qui possède le bien et de rentrer ensuite en affaire, même à distance.

 

Les transports rapprochent les villes

« Mais il faut visiter le bien immobilier pour acheter! » Effectivement. Mais aujourd’hui, Paris-New York se fait en 8 h, c’est-à-dire qu’un Américain pourrait partir à 18 h de chez lui, arriver à 8 h en France, visiter, signer un mandat, repartir à 19 h, heure française, et rembaucher tranquillement à 9 h. En ayant bien dormi dans l’avion, cela ne lui prendrait qu’une journée pour faire des affaires à l’autre bout du monde. Mais, surtout, parce que c’est un blog où on aime la technologie, un projet dans les tuyaux permettrait de faire Paris-New York en 57 minutes, d’ici 2030. Il s’agit d’un avion hypersonique capable d’embarquer 300 personnes et de voyager à une vitesse atteignant Mach 5 à Mach 8. Et voici la bête…

Ce n’est bien sûr que science-fiction, mais les continents se rapprochent et les acheteurs avec. Et pour ceux qui ne peuvent/veulent pas se déplacer…

Les visites virtuelles pour l’international?

Je reviens sur cette phrase : « Mais il faut visiter le bien immobilier pour acheter! » Tout dépend s’il s’agit d’un investissement locatif, d’une résidence principale, secondaire, étudiante, etc. Les acheteurs n’ont pas besoin des mêmes informations selon leur type d’achat.

De plus, j’entends de plus en plus de professionnels contant l’histoire d’acheteurs éloignés géographiquement qui ont acheté sans se déplacer.

En effet, les photos et la qualité grandissante de ces dernières, la quantité d’informations sur le quartier et surtout l’amélioration des visites virtuelles permettent de fournir suffisamment d’informations à un acheteur étranger pour lui permettre de prendre sa décision. Et ce n’est pas fini : on est aujourd’hui capable de faire des visites exceptionnellement immersives et proches de la réalité.

Et, après avoir testé les Oculus, je peux vous assurer que, lorsqu’ils auront travaillé sur le système de déplacement et qu’on intégrera des plans de biens anciens modélisés en 3D comme ceux du neuf, les acheteurs n’auront plus besoin de se déplacer autant et économiseront énormément de temps en testant les biens dans des bulles de vente ou chez eux. Ils pourront même acheter sans se déplacer s’ils ont confiance en l’agent immobilier.

Internet a internationalisé le travail

Un autre point intéressant, c’est qu’aujourd’hui, avec les outils que proposent Internet, beaucoup de cadres, patrons, employés avec un revenu important peuvent travailler où ils le souhaitent, aussi bien à Cuba qu’à Moscou ou dans la Silicon Valley. Des bureaux de coworking pour vaincre la solitude ou un bureau dans le nouveau bien acheté pour la cultiver, une connexion Internet, un Skype ou Hangouts quotidien, un outil de gestion de projet et le tour est joué. Plus qu’une simple mode ou illusion, de plus en plus d’entreprises recrutent loin de leurs sièges, de plus en plus d’employés et de patrons travaillent à domicile ou dans des bureaux mobiles.

travail-a-la-maison-immobilier

Cela signifie que le nombre d’acheteurs souhaitant se délocaliser va être grandissant. On va donc chercher à travailler là où il fait bon vivre, là où cela nous plaît. Et si vous êtes agent immobilier dans votre secteur, c’est qu’il fait bon y vivre, non? 🙂

 

Les pays émergents créent des acheteurs potentiels

Un autre point intéressant sur le nombre d’acheteurs grandissant est que les pays émergents créent de plus en plus de valeurs. Des pays comme le Brésil, la Chine, l’Indonésie, la Turquie, les pays du Maghreb et j’en passe connaissent une croissance économique forte et de plus en plus d’individus deviennent capables d’acheter dans les pays étrangers. La demande risque donc d’augmenter dans certaines régions.

pays-emergent

Et quand on voit comment ces pays innovent dans les nouvelles technologies et appréhendent rapidement les nouveaux outils, il serait dommage que la France, le Canada, la Belgique ou la Suisse ne soient pas en mesure de leur proposer des outils adaptés et qu’ils aillent acheter ailleurs…

Et vous, qu’en pensez-vous? Est-ce que demain votre clientèle sera composée d’une part non négligeable d’étrangers?

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    My US Investment says:

    Merci pour cet article très intéressant !

    Les étrangers investissent en France et de nombreux français investissent également à l’international !

    Il est vrai qu’aujourd’hui, il n’est plus indispensable de se déplacer pour acheter un bien à l’étranger, notamment lors de l’investissement locatif. Les photos ainsi que les vidéos de bonnes qualité donnent une image suffisamment précise à l’investisseur.

  2. Avatar
    icd-fiduciaries says:

    Investir dans l’immobilier à l’étranger n’est plus limité par les inconvénients de distance ou de langue puisque toutes ces procédures sont dorénavant facilitées par Internet. La technologie joue en effet un rôle important dans le déroulement des affaires.
    Merci pour le partage

  3. Avatar
    stephane.jenny says:

    Site et articles vraiment interessant.

    Je suis agent immobilier sur la Costa del Sol en Espagne.
    Grâce à un système de collaboration entre agences , une connexion directe avec plus de 40000 propriétées.
    Expériences, excellente connaissance du marché, bénéficier continuellement des meilleurs oportunitées du moment.
    infos stephane.jenny@holaspain.es

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium