Les indicateurs immobiliers sont multiples et leur fiabilité fait aujourd’hui polémique. Tout le monde rêve d’un indicateur fiable, qui reflète la réalité du marché, et qui serait mis à jour quotidiennement dans le monde entier… Tu rêves me direz-vous ? Et pourtant, il existe, il est tout puissant et il s’appelle : Google.

Tendance du marché en temps réel par les recherches des internautes, évolutions des comportements de chercheur de logements, préoccupation des internautes… Tout y est et à portée de main. Le coté intéressant est que Google n’a aucun intérêt dans l’annonce de ses chiffres, ils sont donc réel et nous donne accès a des tendances facilement identifiables pour peu que l’on s’en donne les moyens.

Immobilier 2.0 a donc décidé de s’y intéresser pour vous, et de vous présenter ce nouvel indicateur différend proche du consommateur final et mis à jour quotidiennement : l’indicateur Immobilier 2.0 by Google.

Vous trouverez dans cet article un aperçu des possibilités offertes par l’outil. Nous détaillerons tout ça prochainement en nous focalisant sur certains aspects du marché.

Professionnels de l’immobilier Vs PAP

Aucun doute là-dessus le marché de particulier à particulier progresse. Il suffit de voir les recherches associées au mot « immobilier » sur les 2 dernières années.

Dans les plus fortes progressions de recherche, on trouve en tête : le bon coin, paru vendu, et particulier à particulier

google real estate

Vente de logement

Voilà les résultats sur le mot clé « achat immobilier » pour l’année 2009. On retrouve un léger pic mi-août et une chute sur la fin d’année 2009.

google real estate

Concernant la répartition géographique, on retrouve en tête : Rhônes-Alpes, l’Île-de-France, Languedoc-Roussillon, et la Provences-Alpes-Côte d’Azur.

google real estate

 

Evolution de l’immobilier neuf

Le graphique ci-dessous nous montre l’évolution pour « immobilier neuf ». Les conséquences de la loi Scellier sont flagrantes sur ce graphique.

google real estate

google real estate

Vous l’aurez compris ce puissant outil permet de mettre en avant une réalité différente des indicateurs habituels, mais qui représentent un intérêt certain : Qu’est que les internautes recherchent sut internet lorsqu’ils veulent acheter un bien immobilier ? Quelle est la tendance de vos consommateurs ? Qu’est-ce qui les préoccupe ?

Nous voulions vous donner un aperçu des possibilités de ce nouvel indicateur, nous aurons l’occasion dans ce blog de traiter certains aspects plus précis en analysant le marché du neuf, le marché de l’occasion, les préoccupations des internautes vis-à-vis de l’immobilier, et l’évolution du marché Professionnels Vs PAP.

Nous aurions voulu avoir votre avis sur cette initiative : pensez-vous que cela vaille le coup d’être creusé ? Voir à en faire une rubrique dédiée sur ce blog ?

{include_content_item 1979}

à propos

Florian Mas

Article rédigé par Florian Mas

Le marketing et la communication immobilière n'ont plus de secrets pour Florian. Sa vision est simple, le succès de votre entreprise immobilière ne tient qu’à une chose : une bonne stratégie de génération de prospects vendeurs et acheteurs pour alimenter une base de donn ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    Jean-Laurent Lepeu says:

    Forcément très intéressant pour évaluer les comportements des acheteurs en temps réel… Mais il ne faut pas oublier que l’évolution du marché immobilier s’analyse sur des tendances longues (cycles de plusieurs années), et sur des données (pouvoir d’achat des ménages rapporté au prix des logements – prix et volumes des transactions) – cf études de Friggit – données sur lesquelles Google ne nous propose pas de visibilité… pas pour le moment du moins….

  2. Avatar
    FlorianMas says:

    @Jean-Laurent Lepeu – Bien sur Google ne peut pas tout faire et nous donnera jamais des indications sur les données relatifs au prix du marché (quoique Google est partout…)

    Notre idée est plus de proposer grâce à Google un indicateur un peu différent qui concerne les biens immobiliers sur internet.

  3. Avatar
    Virgil says:

    hello,

    pour commencer j’aime vraiment votre blog … je suis adepte des nouvelles façon de travailler l’immo (moi même AI enfin plutôt CI ..)
    beaucoup de chose reste à faire dans le monde de l’immo !
    bref pour google c’est une bonne chose pour prendre la temperature du marché … de plus tous les biens, recent, neuf, ancien se retrouve sur la toile .. j’aime votre initiative !!

    Virgil

  4. Avatar
    Virgil says:

    bien sur que cela ne refflete qu’une partie de la réalité mais mis bout a bout avec d’autres indicateurs, on peut se rapprocher de la réalité

  5. Avatar
    JeanV says:

    Entre le comportement de recherche et le passage à l’acte, il y a tout un monde!!!

    D’autant que dans l’état du marché immobilier actuel, je pense que de nombreux internautes comme moi observe ce marché dans le but d’acheter à moyen ou long terme selon la tendance.

    Personnellement, je recherche à acheter une maison depuis le mois d’avril de cette année dans la région de Toulouse, et cela fait déjà trois fois que l’on me propose sur une dizaine de maisons visitées entre -30 et -40% sur le prix affiché, sans même avoir entamé la moindre négociation !!!
    Les agents immobiliers ont le moral dans les talons, et les boîtes comme la FNAIM et consorts vivent de la côte part que versent les agences de leur réseaux, alors peut-être il faut maintenir le moral des troupes avant qu’elles se précipitent à mettre la clé sous la porte pour rebondir dans des secteurs plus porteurs, n’oublions pas que ces dix dernières années, de nombreux opportunistes se sont rués sur le secteur de l’immobilier ou ils se sont “gavés” depuis 10 ans, et franchement vendre des maisons n’est pas vraiment un métier. Il ne nécessite pas de diplôme !!!
    Le nombre des ventes immobilières est retombée à son niveau des années 1993, le nombre des nouveaux biens mis en vente est relativement faible et pour beaucoup ce sont des successions et des divorces, les familles et autres acheteurs potentiels restent sur la réserve pour vendre leur bien actuel dans le but d’en acheter un autre dans ce marché pas du tout transparent.
    Seuls les primo accédants investissent dans l’achat d’un logement quand ils le peuvent.
    La courbe de Friggit semble être réaliste sur l’évolution à venir, donc une diminution des prix de l’ordre de 1% par mois pendant 3 ou 5 ans, je vous laisse faire le calcul.

    Bonne fêtes à vous…

  6. Avatar
    Hadrien says:

    la question de l’avenir est liée aux (i) financements, les profils acheteurs sont de plus en plus sélectionnés (BALE2) mais les taux restent bas, et (ii) la confiance, dur dur en ce moment !!

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium