À l’heure de la big data, de la connexion perpétuelle et de l’immobilier sur Internet, l’information est plus que jamais le nerf de la guerre. Cartes interactives, prix de la zone d’activité, taux d’éducation… toutes des informations que les clients veulent de plus en plus retrouver sur un site immobilier. Seulement, on n’a pas forcément en sa possession toutes les données dont on a besoin quand on en a besoin! Que faire dans ce cas-ci? Lorsqu’on a une idée, l’envie de proposer un service innovant, mais que l’on n’a pas toutes les billes en main? La réponse est simple : on utilise les données que d’autres mettent à notre disposition! Et pour se faire, on a besoin d’une API. Et justement, c’est le sujet d’aujourd’hui, les API qu’il faut connaître dans l’immobilier. Que cela soit pour améliorer l’efficacité de ses équipes ou proposer de nouvelles fonctionnalités à ses clients et leads! Si vous aussi vous avez des idées, que vous souhaitez révolutionner l’immobilier, cet article est fait pour vous! 

Qu’est-ce qu’une API et quelles utilisations peut-on imaginer dans l’immobilier?

Comment se définit une API? 

Le sigle API est un acronyme utilisé dans le monde de la programmation pour Application Programming Interface. Concrètement, une API est une interface qui permet de se connecter, d’extraire et de réutiliser des données. Cela permet aux développeurs, aux entrepreneurs de se « brancher » à un service et d’en extraire les informations voulues. Par exemple, l’API de SeLoger vous permet de récupérer toutes les annonces immobilières sur une zone géographique donnée. On peut également obtenir des informations telles que la moyenne des loyers, le nombre d’annonces sur une période, etc. 

Il existe toutes sortes d’API provenant d’acteurs différents. Nous avons cité l’API de SeLoger, mais on retrouve également des API pour les villes de Paris, de Lyon, Uber, Facebook, etc. L’API de Facebook vous permet de gérer vos publicités, celle de votre ville, de créer des guides en fonction des types de clients; avec celle d’un portail immobilier, on peut créer un Tinder de l’immobilier pour cibler les critères d’un client. Les possibilités sont quasi infinies. Ah oui, et, cerise sur le gâteau, la plupart de ces choses se font et se mettent à jour AUTOMATIQUEMENT. C’est là tout l’intérêt d’utiliser une API.

Une API, c’est donc une boîte à outils qui permet, grâce à une utilisation normée, de réutiliser des informations mises à notre disposition. Généralement, une API est accompagnée par une « doc » qui détaille la syntaxe à employer pour récupérer les informations voulues par l’API. Les informations fournies habituellement par les API sont au format XML, JSON ou CSV. 

 

api_immobilier_illustration

Comment utiliser une API dans le secteur immobilier? 

Les API peuvent donc se révéler très utiles pour toutes sortes de services immobiliers, notamment ceux dont le concept tourne autour de l’information. Même les agences immobilières peuvent avoir besoin de ces outils. Par exemple pour informer les clients propriétaires sur le nombre de transactions, les différentes infrastructures à proximité ou les revenus moyens sur une zone géographique. Les API permettent d’extraire des informations « impartiales »; cela peut être un bon moyen d’éduquer les clients à la réalité du marché. 

Voici quelques exemples d’utilisation d’API que l’on peut retrouver dans l’immobilier : 

  • Cartographie des prix sur la zone et leur évolution à travers le temps;
  • Connaître le nombre de transactions actuellement sur une zone;
  • Afficher les différents commerces ou infrastructures à proximité d’une annonce;
  • Afficher le taux d’éducation et de réussite scolaire dans une zone donnée;
  • Connaître les revenus moyens sur une zone géographique;
  • Les informations liées à des bâtiments et à l’urbanisme.

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive et certains trouveront d’autres utilisations pour l’immobilier. La chose qu’il faut comprendre, c’est que les API permettent d’extraire et de réutiliser toutes sortes d’informations. La question à se poser, que vous soyez prestataire de service pour les professionnels de l’immobilier ou une agence, c’est : de quoi vont avoir besoin mes clients? 

datafrance_screen_3

Quelles sont les API à connaître dans l’immobilier? 

Cette partie est réservée aux membres premium, étant donné le travail de recherche qui a amené à ces conclusions et la qualité applicative directe pour l’ensemble des profils de professionnels de l’immobilier.

contenu-opérationnels

Je suis déjà membre PREMIUM, me connecter pour voir le contenu

Tous ces services et portails que nous avons abordés vous permettent de visualiser, manipuler et réutiliser des données et informations. Ces données peuvent provenir d’acteurs publics ou privés. Libres à vous de réutiliser ces ressources pour proposer toujours plus d’innovations à vos clients. Les API permettent d’intégrer des services et données tiers à votre écosystème. Que vous soyez prestataire de service auprès des professionnels de l’immobilier, une agence ou un réseau, vous devriez avoir dorénavant de quoi bien démarrer votre projet. Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive et je vous invite à nous partager vos trouvailles dans les commentaires de cet article.

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    melanie.courvoisier says:

    Bonjour,

    merci pour ces explications tres précises et concretes.
    j’ai une question assez pragmatique : quel est le cout moyen pour l’utilisation d’API?
    Merci d’avance
    Mélanie

  2. Vincent Lecamus
    Vincent Lecamus says:

    Bonjour Mélanie,

    Tout dépend de l’API que vous souhaitez utiliser. Beaucoup sont gratuites ou en modèle freemium. Par exemple, l’API Google Maps est gratuite jusque un certains nombres d’appels à l’API. Une fois ce nombre d’appels par jour dépassé, vous acheter ensuite des crédits supplémentaires.
    Pour l’open data, il me semble que la plupart sont gratuites. A vérifier. Chacun à sa manière de fonctionner.

    Ce qui coute cher, c’est de développer les appels à l’API et de maintenir à jour l’application qui fait ces appels.

    Bonne journée.

  3. Avatar
    myfinderfr says:

    Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant.
    Plus précisément, l’API Seloger à t’elle un coup ? Et comment la mettre en place ?
    J’essaye de les contacter sans succès …
    Merci d’avance.
    Franco.

  4. Vincent Lecamus
    Vincent Lecamus says:

    Bonjour Franco,

    A priori, elle est gratuite. Peut-être y a-t-il un nombre maximum d’appel mais pour cela il faut essayer 😉

    Pour la documentation, il y a le lien vers Github dans l’article.

    Bonne journée,

    Vincent.

  5. Avatar
    thibaut.lefebvre2 says:

    Mwoué…. A part l’API de se loger (qui n’est pas officiel), le reste de l’article reste bateau… et dire que j’ai payé pour lire cet article… je suis un peu deg quand même….