C’est donc, en deux ans, le 3e outil d’estimation immobilière en ligne qui a été racheté par un réseau immobilier. En janvier 2013, Propriétés-Privées faisait l’acquisition de Paradissimo; en août 2014, Foncia faisait l’acquisition de Efficity; et c’est maintenant au tour de Artémis de faire l’acquisition de Drimki.fr. Reste maintenant plus que MeilleursAgents.com, qui ne dépend pas d’un réseau immobilier.

À première vue, on pourrait se dire que les outils d’estimation sont un beau succès… je pense qu’au contraire, ces acquisitions mettent en avant la faiblesse du modèle des outils d’estimation en ligne.

Je ne connais pas dans les détails les situations financières des 3 sociétés citées pus haut, mais il suffit d’une simple recherche sur Google pour constater que Drimki.fr est en procédure de sauvegarde depuis 1 an maintenant.

Du coup, cette acquisition lève tout un tas de questions sur le modèle des sites d’estimation en ligne.

 

drimki-immo

 

Un modèle pas si bon que ça…

Le modèle économique des sites d’estimation immobilière pose problème depuis le début. En effet, ces sites ont réussi avec brio à générer des leads de projets immobiliers, mais n’ont pas réussi vraiment à les monétiser ou du moins à avoir les reins assez solides pour absorber l’avance de trésorerie qui en découle. Je m’explique :

Les outils d’estimation en ligne ont un succès fou pour identifier des projets immobiliers. Ces propriétaires, qui ne sont pas encore prêts à vendre, se renseignent sur les prix grâce à la simulation en ligne. Tout le pari pour les sites d’estim’ est d’arriver à suivre le propriétaire jusqu’au moment où il va se décider à mettre en vente sa propriété.

Sauf que leur modèle est basé sur le partage de la commission, ce qui pose problème! En effet, un lead, généré en janvier 2013, va peut-être décider de vendre en octobre 2013 et la vente aura lieu en janvier 2014… Pendant tout ce temps, le site d’estimation a dépensé de l’argent pour acquérir le lead, relancer le lead… sauf que le retour sur investissement n’arrive que longtemps plus tard, s’il arrive un jour…

En effet, au-delà de l’aspect trésorerie, le vrai enjeu est dans la transformation du lead en mandat, puis en vente. C’est l’étape cruciale, là où l’agent fait la différence. Sauf que sur cette étape clé, les sites d’estimation en ligne ont jusqu’à aujourd’hui décidé de la déléguer à des partenaires extérieurs (les agents immo partenaires).

C’est le point faible de tous ces sites d’estimation et tout le monde en a conscience depuis longtemps. L’acquisition de Drimki.fr par Artémis, comme celle des autres sites cités plus haut, n’est que la suite logique : l’estimation en ligne a besoin d’être adossée à un réseau d’hommes qui CONTRÔLE la transformation du lead en mandat, puis en vente grâce à des méthodes éprouvées et cadrées.

agents-immobiliers

 

Une victoire des professionnels de l’immobilier

Le modèle des sites d’estimation en prend un coup et les grands vainqueurs sont les réseaux qui rachètent ces sites Internet. En plus d’une équipe et d’un savoir-faire, ces réseaux rachètent un formidable outil à générer du mandat en interne. Et on sait tous que celui qui contrôle le stock contrôle le marché…

Ces acquisitions sont au final une belle victoire pour les agents immobiliers, qui démontrent que faire de l’immobilier, c’est plus que juste évaluer un prix grâce à un algorithme et qu’il faut derrière des hommes pour faire le boulot!

Je pense qu’Artémis (et ces 2 réseaux de mandataires) ont de beaux jours devant eux, car ils viennent de se payer un outil qui a la capacité de leur générer un paquet de leads, de quoi fournir aux mandataires ce qui leur manquent souvent : des mandats.

Et vous, que pensez-vous de tout ça?

 

à propos

Florian Mas

Article rédigé par Florian Mas

Le marketing et la communication immobilière n'ont plus de secrets pour Florian. Sa vision est simple, le succès de votre entreprise immobilière ne tient qu’à une chose : une bonne stratégie de génération de prospects vendeurs et acheteurs pour alimenter une base de donn ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    Laura Lucie says:

    Je suis totalement d’accord!D’autant plus que Impot.Gouv.fr propose un outil gratuit et beaucoup plus précis puisqu’il se base sur les dernières ventes enregistrées par les notaires.

    Pour l’instant, l’outil est accessible seulement aux contribuables déclarant leurs impôts par voie électronique. Mais, à partir du 1er juillet, tout le monde y aura accès.

    Il faudrait peut-être en informer Artémis?!

  2. Avatar
    pierre78 says:

    l’autre grand vainqueur c’est surtout meilleursagents! c’est maintenant le seul site d’estimation en ligne indépendant sur le marché!

  3. Avatar
    André 75 says:

    Drimki mais pas seulement, si j’en crois plusieurs articles Drimki detiennait egalement un réseau de mandataires qui se nomme Reflexagents. A trois réseaux et plus de 2 500 agents ils devraient avoir un impact fort sur le marché .

    • Avatar
      Marguerite Lust says:

      Merci André, vous au moins savez lire l’intégralité de l’information. C’est en effet une victoire.

      J’invite d’ailleurs tous ceux qui veulent en savoir plus à me demander une invitation pour participer à une présentation en ligne les lundi ou jeudi à 12:00.

  4. Avatar
    Adrien says:

    C’est une grosse connerie, déjà que l’agent immobilier a une sale image et qu’il est bien souvent contourné, voila qu’aujourd’hui on donne le moyens aux propriétaires d’évaluer (mal) leurs biens, cela n’apporte rien à part de faux espoirs. Le taux de transformation de ces sites d’estimation est mauvais, car nous sommes dans le pays de la débrouille! Le succès du « le bon coin  » en est un bon exemple. Arrêtez de donner le bâton pour vous faire battre.

    De plus, ce système d’estimation est encore moins fiable en zone rural, car il ne tient pas compte de l’aspect particulier et exceptionnel que peut avoir un bien par rapport à un autre. Ne pensez pas que c’est en mettant un  » mandataire » au cul du propriétaire qui a fait sa demande d’estimation en ligne, que celui ci va avoir à coup sur un mandat de vente (exclusif encore moins).C’est FAUX, je vous le rappel que nous sommes dans le pays de la débrouille!
    La profession est en train de mourir, regardez ces mandataires qui du jour au lendemain passent de boulanger ( j’ai rien contre eux) à Mr l’agent immobilier sous le statut d’auto entrepreneur, qui n’arrivent pas à donner un prix de vente sans l’aide de leur réseaux. Et quand ils donnent un prix, il faut voir ça, c’est la Française des Jeux de l’immobilier le gars.
    N’oubliez pas que nous parlons d’un métier, et non pas d’un jeux virtuel. Il n’y a rien de plus réel que la pierre.
    C’est comme partout il y’a des bons et des mauvais, les mauvais ne tiendront pas quelque soit leur statut.

  5. Avatar
    Gilles says:

    Bonjour,
    Intéressant votre article, et j’ajouterais quelques réflexions :
    1- je ne crois pas qu’à aucun moment les sites d’estimations aient eu la volonté de squeezer les agents immobiliers. Depuis le début, leur modèle repose sur une conversion des estimations par des agents immobiliers.
    2- Leur modèle est un modèle d’investissement : la main mise sur les propriétaires avant qu’ils ne soient déjà sur le marché est une arme incroyablement puissante pour fermer la porte aux concurrents. Et cela est d’autant plus vrai que la prospection traditionnelle en boite aux lettres ne cesse de perdre de son impact. (quel est le % de retour aujourd’hui attendu d’un boîtage ?)
    3- La rentabilité des sites d’estimation n’est pas remise en cause. Leur modèle impose effectivement de disposer d’argent pour couvrir la période d’attente entre la détection du propriétaire et sa volonté de passer en vente. Mais pour autant l’activité semble bien rentable si l’on en croit les rachats successifs. D’ailleurs, un détail qui n’en est pas un : Drimki n’est plus en sauvegarde depuis la fin de l’été (Inforgreffe indique que Drimki assure un plan de sauvegarde, c’est à dire un plan de paiement validé par un tribunal. Mais c’est une preuve de bonne santé et dans la durée que de pouvoir sortir d’une procédure de sauvegarde. Procédure de sauvegarde et Plan de sauvegarde sont deux choses qui n’ont rien à voir – je dis ça étant un ancien juriste).
    Bref le marché se structure autour du web, les réseaux se concentrent, et les petits vont souffrir de tout ça. Et je ne parle pas de l’augmentation des prix de Seloger.com ou de Leboncoin… Ca va devenir compliqué…
    Bien fraternellement,

    • Avatar
      Marguerite Lust says:

      Merci Gilles pour votre réponse bien documentée. Il semble que vous ayez bien tout compris. Comme répondu à André ci-dessus, je vous invite à assister à une présentation en ligne, elle a lieu les lundi ou jeudi à 12:00. Demandez-moi le lien pour y assister.

  6. Avatar
    C Guichard says:

    Les réseaux de mandataires sont en train de tisser leur toile sur la toile…
    Ce n’est que la continuité de ce que l’on voit depuis 5 ans : les CA moyens progressent, la satisfaction des clients et la notoriétés des réseaux également.
    Avec ces outils, et plus généralement cette démarche pro active, les plus importants réseaux de mandataires vont bientôt dépasser en nombre de ventes certains réseaux d’agences qui tentent encore… de leur donner des leçons !
    Etonant non ?

  7. Avatar
    ayroles says:

    C’est la preuve en effet que rien ne vaut un professionnel pour donner la vraie valeur d’un bien! J’ai remarqué que l’estimation en ligne était la plupart du temps bien plus élevée que la réalité.
    Ce qui m’inquiète en revanche, c’est que du plus en plus, les vendeurs utilisent ces services d’estimation en ligne, assortis d’une estimation d’un agent sur le terrain, mais ne confient pas pour autant le mandat.. J’ai remarqué ceci depuis Juin, je pense que c’est directement lié à la baisse des prix, qui fait que les estimations terrain sont bien en deçà des exigences des propriétaires qui préfèrent alors se passer des services d’un agent immo, bien souvent à tord, car on retrouve les biens « grillé » 6 mois plus tard.
    Alors oui c’est une bonne source de contact, mais attention à la qualification des vendeurs qui est de moins en moins bonne et pourrait signer la fin des partenariats avec les agents immo, faute de retours qualitatifs.

  8. Avatar
    Feverolles Gerard says:

    A noter qu’ARTEMIS rachète avec DRIMKI, un troisième réseau de mandataires qui utilise déja ce systeme d’estimation depuis 2 ans.

    Ou vont ils s’arretter ?

  9. Florian Mas
    Florian Mas says:

    Merci à tous pour vos retours. Effectivement Artémis a aussi fait l’acquisition du réseau Reflexagent qui appartient à Drimki. Je n’ai pas mis en avant ce point dans mon article, car ce ne semble pas être l’enjeu clé de ce rachat.
    En effet, le site Meilleursréseaux.com indique que ce Reflexagent est composé de 118 mandataires, ce qui est peu face à CAPI et Optihome qui, à eux deux, cumulent plus de 2000 mandataires.

    Florian

    • Avatar
      Marguerite Lust says:

      Monsieur Mas,

      Pourquoi passer par des tiers pour obtenir les informations. Le réseau Reflexagents a été créé par Drimki en 2013, et est composé de 140 mandataires. Son chiffre d’affaires à effectif constant en est forte croissance pour l’exercice 2014. C’est le plus jeune des réseaux racheté par Artémis, mais pas pour autant le moins capable… Avec une moyenne d’honoraires par transaction nettement supérieure à certains réseaux beaucoup peuplés. Il vise la qualité et la pérennité.

  10. Avatar
    mcany@sextantproperties.com says:

    Il reste de nombreux outils d’estimations en ligne fiables comme celui que nous utilisons sur notre site français: http://www.sextantfrance.fr/vendre-immobilier/estimation/

    C’est sur que la base Patrim est la plus précise pour l’instant, les autres sites d’estimation ne donnent pas leurs sources, les notaires ne partagent toujours pas la base Perval mais cela va sûrement changer bientôt des que le décret sera publié et cela permettra de négocier plus facilement les biens immobiliers au prix réel du marché et non pas de la valeur affective qu’on les vendeurs vis a vis de leur biens.

    Donc l’avenir s’annonce radieux pour les agents mandataires 🙂

  11. Avatar
    Faverolles Gérard says:

    Si ReflexAgents réalise bien 30 à 50% d’affaires en plus grâce a ses outils et une com moyenne de 8500 euros comme on peut lire, ça laisse rêveur . A comparer donc à un réseau qui comporte 200 mandataires . Enfin , si me pinault a investi il a probablement vérifier les résultats de ce réseau .

  12. Avatar
    Sébastien says:

    bonjour
    Chez Poliris nous proposons depuis +de 2 ans des sites d estimations en ligne pour les agences Immo indépendantes (ex http://www.groupe-hapi.com/ )
    Basé sur la charte de l experise, La méthodologie étant la suivante :
    – approche comparative : base 2,5 millions de biens vendus issus de nos utilisateurs (volontaires) Périclès
    – approche qualitative : Coefficient de vétusté / environnement
    – approche financière ; tx de capitalisation

    Estimation très juste mais évidemment des différences observées sur ;
    – non objectivité de « l estimant » sur la réalité de son biens
    – maison en zone rural hors lotissement pour laquelle nous pondérons avec une notation par étoiles afin d informer le client du niveau de certitudes en le renvoyant plus que jamais à contacter l agence.

    L estimation en ligne n est plus un choix et l accès à l information est à la disposition du particulier, qu elles que soient là justesse

    Bonne soirée

  13. Avatar
    Marc Pouliot says:

    Les outils d’estimation en ligne sont bons et utiles. Mais avant tout, l’estimation doit être fait avec l’expérience et sur un ton plus humain et convivial. De cette façon, le prospect sera plus enclin à confier des mandats s’il obtient une estimation qui reflète réellement le prix du bien à la période voulue. Par ailleurs, on peut relancer le prospect en cas de changement notable de l’estimation.

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium