L’equipe d’immobilier 2.0 était, la semaine dernière, au congrès annuel de la Fnaim. Durant ce meeting, se faisait le lancement d’une technologie totalement révolutionnaire pour le secteur de l’immobilier : une table tactile pour les rendez vous en agence… Immo’touch.

 

 

Un espace agent immobilier, un espace client qui peut enregistrer les appartements qui lui plaisent, se les faire envoyer par mail, les retrouver dans les agences équipées par le produit ou les sauvegarder directement sur sa clef, ou son téléphone d’une manière très simple. Basé sur la technologie, Microsoft Surface, Immotouch se propose de rendre la relation client plus interactive et plus conviviale… La vidéo vous en dira plus.

 

La table est livrée avec le logiciel permettant ces prouesses et se synchronise directement avec tous vos logiciels de prospections client. La table se vend sous forme de location mensuel qui, à terme, se transforme en une vente. Vous acquériez donc la table et le logiciel après plusieurs mois.

Pour moi, le véritable intérêt de cet outil est de retrouvez une certaine interactivité avec vos clients grâce à un moment d’échange ludique où il est plus simple d’avoir des informations sur leurs envies, leurs besoins. Vous pourrez ainsi leur redonnez envie d’aller en agence immobilière pour choisir des biens et même trouver des acquéreurs avant qu’ils ressentent le besoin d’acheter.

immobilier tactile

Cependant, je pense que cela va prendre un petit moment avant de voir cette technologie se démocratiser, la Fnaim y croit et je les suis sur l’idée que c’est un outil d’avenir. La seule question que je me pose est la suivante : « Cela améliorera-t-il vraiment les ventes? Pourra-t-on influencer les transactions grâce à cette table tactile? »

Qu’en pensez-vous? Seriez-vous prêt à investir dans une table comme celles-ci? Vos prospects seront-ils vraiment friands de cette nouvelle technologie? Sont-ils prêt pour cela?

Nous attendons vos réactions.

{include_content_item 2686}

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    immersium says:

    Excellente application pour l’immo 2.0, je pense néanmoins que cela prendra un peu de temps avant que les tables multitouch envahissent les agences immobilières à cause d’un coût d’acquisition encore trop élevé, en particulier sous environnement Microsoft Surface.

  2. Avatar
    Patrice says:

    Bonjour,

    Je ne suis pas certain de partager votre enthousiasme quant à la pertinence de l’outil pour le futur.

    Si la valeur intrinsèque de celui-ci est réelle, au final quelle est sa valeur ajoutée vs. un ordinateur et les dernières versions des sites de recherche immobilier (cf. SeLoger & Logic-Immo…) ?

    Pouvons-nous considérer que cet outil sera à même de convaincre le prospect de se déplacer jusqu’en agence pour rechercher des biens quand depuis son domicile il a accès aux mêmes modalités de recherches ? Je ne le crois pas.

    En revanche je vous rejoins sur le fait que cet outil pourra aider l’agent immobilier à animer et « dynamiser » son rendez-vous client en agence parce que vecteur d’une interactivité plus grande. La question étant : l’agent aura-t-il les moyens de s’offrir cet outil ? L’écart de prix entre Immotouch et un équipement informatique standard est-il justifié au regard de l’apport en productivité pour l’agent ?

    Cdlt,

    Patrice

  3. Avatar
    JulienNICOLAS says:

    C’est drôle ! Je regardais justement hier plus en détail les tables microsoft surface en me demandant au point de vue application, quel pourrait être les avantages en immo.

    il est clair que cela peut-être intéressant pour l’argumentation commerciale, avoir un effet de présentation plus conviviale, plein d’avantages peuvent en découler…

    Toutefois le prix (hors logiciel) m’a quelque peu stoppé sur ma réflexion ! 11 000 dollars (de mémoire), auxquels venait s’ajouter d’autres options complémentaires…

    Cela serait une très belle avancée, mais à mon sens aussi, est encore beaucoup trop cher! Ceci n’étant qu’une manière conviviale d’échanger avec ces clients…Mais n’a que peu d’influence pour améliorer le rendement des ventes.

    Et je rejoins un peu Patrice sur le fait qu’il faut encore que les clients viennent à l’agence…
    Cet investissement est pour le moment plus intéressant à mettre ailleurs, pour améliorer sa visibilité sur internet et sa conversion en rdv physique à l’agence.

    Par contre, avec des prix plus modérés… C’est tentant !! ça ne veut pas dire qu’un jour je ne me laisserai pas tenter… 😉

    Je suis friant de ce genre d’innovations et les suit de près d’autant plus quand c’est autour de l’immobilier !

    Bravo pour votre blog !

  4. Avatar
    Thierry says:

    Interet = pas mal pour augmenter la qualité relation
    Prix = pas bien.

    sur une échelle de 0-1 je met [0: null 1:super]
    Interet = 0.5 =
    Prix = 0.1

    Maintenant ce qui compte c’est le rapport :
    rap = Interet X prix. [de 0 à 1]

    Ici
    rap = 0.5 x 0.1 = 0.01

    Plutôt faible.
    a oublier donc.

  5. Avatar
    Julian says:

    Effectivement c’est de la haute technologie !!!
    Quand je vois le taux d’utilisation des vitrines numériques et surtout le temps d’adaptation, les tablettes ne sont pas pretes d’arriver en agence, même dans celle positionnées sur du haut de gamme. En revanche, je vois ici un gros coup de pub FNAIM positionnée  » pionnière high tech  » qu’autre chose.
    La vitrine numérique arrive a justifier son retour sur investissement puisque qu’une vitrine créé le trafic depuis le trottoir jusqu’au bureau du conseiller, alors que la tablette n’a aucune source de chiffre d’affaire intrasec puisqu’elle est dans l’agence. On pourrait penser à un genre de  » Power By Windows Tablette Real Estate  » en gros sur la vitrine, est ce que ça suffira à convaincre les gens de rentrer ? Je ne crois pas.
    Je reste alors convaincu du gros coup de pub FNAIM qui a les moyens que d’autres (SNPI et consort) n’ont pas, c’est un bon moyen de prouver aux affiliés que la FNAIM est en avance et donc est faite pour vous futur affilié.
    Bien à vous et bravo pour ce blog