L’un des principaux obstacles qui se présentent dans les premières rencontres avec un client vendeur, c’est le décalage entre les attentes de celui-ci par rapport au prix qu’il pense pouvoir obtenir pour sa propriété et le prix du marché. C’est là que votre expertise à établir le juste prix de sa propriété et à le présenter à la satisfaction du vendeur devient un point vital pour l’avenir de votre relation. Pour vous aider à franchir avec succès ce point tournant, nous avons préparé pour vous une démarche de présentation complète étape par étape et des exemples visuels à l’appui pour présenter votre analyse comparative de marché et votre évaluation comme un pro.

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • La méthode de nos experts pour gagner la confiance du vendeur étape par étape et obtenir son accord sur le prix que vous avez fixé;
  • Des exemples de présentation provenant de notre nouveau template visuel dédié aux exclusivités.

L’objectif du rendez-vous d’estimation est de faire comprendre au vendeur que vous n’avez pas évalué sa propriété au pif, et qu’il s’agit d’une démarche sérieuse et rigoureuse qui ne peut être réussie qu’avec une excellente compréhension du marché (que vous seul détenez). Avant de vous lancer dans les chiffres, vous devez donc faire comprendre au vendeur l’importance de la démarche et toutes les étapes qui vous ont mené au juste prix que vous lui proposez pour sa propriété.  

Nous ne saurions insister assez sur ce point : une présentation de qualité passe par un support de présentation adéquat. Comme nous l’avons vu dans le dossier consacré à la présentation de votre book de services immobiliers, en communiquant l’information de façon visuelle, vous vous assurez une meilleure compréhension de la part du vendeur et vous maximisez vos chances d’obtenir son accord sur le prix proposé.

Voici donc l’avis de nos experts sur ce que vous devez inclure dans votre présentation, étape par étape.

Vous êtes déjà membre Premium ?

Un merci spécial à nos experts immobiliers, Yann Raoult et Romain Cartier, pour leur contribution à la rédaction de cet article.

à propos

Florian Mas

Article rédigé par Florian Mas

Le marketing et la communication immobilière n'ont plus de secrets pour Florian. Sa vision est simple, le succès de votre entreprise immobilière ne tient qu’à une chose : une bonne stratégie de génération de prospects vendeurs et acheteurs pour alimenter une base de donn ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Karim LADJADJ
    Karim LADJADJ says:

    Bonjour Florian,

    Très bon article très opérationnel.
    Toutefois, je n’ai pas bien compris la différence entre les catégorie « Jaunes » et « Rouge » du point 6.
    Je pense certainement que c’est lié à la durée de commercialisation mais cela n’apparait pas sur le schéma.

    Merci

    • Florian Mas
      Florian Mas says:

      Bonjour Karim,

      Les rouges = les invendus = propriétés qui étaient en vente, mais qui ont été retiré du marché, car elles n’ont pas trouvé d’acquéreurs. Généralement à cause d’un problème de prix. L’objectif est ici de montrer à votre client qu’une mise en vente à un prix trop élevé conduit à un échec de la vente.

      Les jaunes = propriétés comparables actuellement en vente sur le marché. Ce sont les autres propriétés en vente que les potentiels acheteurs vont aussi visiter.

      Est-ce plus clair ?

      Florian

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir Membre Immobilier 2.0 gratuitement