Le classement des réseaux de mandataires dresse le palmarès annuel des réseaux en fonction du nombre de mandataires et de la progression de chaque réseau du 1er janvier au 31 décembre 2017. Encore cette année, Guilain Omont de meilleursreseaux.com nous a fourni son analyse des faits marquants, en plus de nous fournir les données de ce nouveau classement.

  • Quels sont les 20 réseaux avec le plus de mandataires?
  • Quelle est l’évolution du nombre de mandataires depuis 1 an?
  • Quels sont les réseaux qui ont atteint le plus haut taux de croissance en 2017?
  • Comment ont évolué les 10 principaux réseaux en 2017?

La croissance se poursuit au sein des principaux réseaux. I@D France est toujours en tête du classement avec un total de 5146 mandataires, soit une croissance de 44,8 % par rapport à l’année dernière. SAFTI et Capi France s’échangent, quant à eux, les 2e et 3e positions par rapport à l’an dernier avec un écart minime de 18 mandataires, alors que SAFTI a connu une croissance impressionnante cette année avec plus de 55 %. OptimHome, Proprietes-privees.com et Efficity conservent respectivement leur 4e, 5e et 6e position par rapport à l’année dernière. megAgence vole la 7e position à 3G Immo-Consultant, qui passe en 8e place du classement. 

Classement Mandataires 2018 Partiel

Pour découvrir les 20 positions du classement complet, je vous invite à consulter la section « Chiffres, études et classements ».

btn-classement

Si nous jetons cette fois un coup d’œil au taux de croissance annuel, Efficity et Les porteclés sont toujours parmi les leaders avec une croissance encore supérieure à l’année dernière (50,9 % en 2016 vs 80,2 % en 2017 pour Efficity, ce qui le classe en tête des réseaux avec la plus forte croissance). Le réseau Les porteclés passe, quant à lui, de 54,6 % à 63,7 % et passe de la 1re à la 3e place du classement. Nouvelle entrée dans le top 5, megAgence prend la 2e place, avec une croissance de 75,8 %.

L’Analyse de l’expert Guilain Omont de Meilleursreseaux.com

Au sein des 6 plus gros réseaux de mandataires, cette année encore, la croissance est très rapide alors qu’on parle de 15 % et 9 % pour les 2 réseaux du groupe Artemis (Capi France et OptimHome), et surtout, plus de 40 % pour les 4 autres réseaux! 

Il s’agit d’une progression qui correspond à une réalité bien établie. I@D progresse de 42 % au niveau de son chiffre d’affaires. SAFTI, quant à lui, ne communique pas son chiffre d’affaires, mais son nombre d’annonces publiées sur leboncoin.fr est en hausse de 65 %. Proprietes-privees progresse de 54 % pour son chiffre d’affaires. Finalement, Efficity ne communique pas non plus son chiffre d’affaires, mais son nombre d’annonces publiées sur leboncoin.fr est en hausse de 75 %.

Le fonctionnement en MLM (multi-level marketing) semble toujours être un facteur important de croissance. C’est un système où les parrains sont rémunérés sur le chiffre d’affaires généré par les filleuls, les filleuls des filleuls, et ce, jusqu’à 5 niveaux. Attention, il ne s’agit pas de vente pyramidale (qui est d’ailleurs interdite en France), car si le filleul ne produit rien, le parrain ne touche rien…

Une limite se profile évidemment concernant le nombre maximum de mandataires d’un même réseau dans une ville donnée. Un réseau comme I@D commence donc à chercher des relais de croissance, notamment en ouvrant son réseau à l’étranger. I@D Portugal est ouvert depuis un peu plus de 2 ans avec déjà 116 agents à Lisbonne et 42 à Porto. I@D Espagne et Italie viennent aussi d’ouvrir ces mois-ci…

Merci à Guilain Omont et à meilleursreseaux.com de nous avoir fourni cette analyse en plus des données du classement. Pour découvrir le palmarès des réseaux de mandataires immobiliers pour l’année 2017, rendez-vous sur la page dédiée au classement.

btn-classement

à propos

Florian Mas

Article rédigé par Florian Mas

Le marketing et la communication immobilière n'ont plus de secrets pour Florian. Sa vision est simple, le succès de votre entreprise immobilière ne tient qu’à une chose : une bonne stratégie de génération de prospects vendeurs et acheteurs pour alimenter une base de donn ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Cyril.vanhaaren
    Cyril.vanhaaren says:

    Cette évolution et cette croissance peuvent faire assez froid dans le dos pour nous, agences traditionnelles.

    Mais la stratégie du MLM, bien entrevue également dans le reportage « Capital » du dimanche dernier (25/02) sur M6, motive les agents actuels à recruter « à tout va » des filleuls pour engranger des résultats (et à payer des frais mensuels à la maison-mère).
    Quitte à ce que ceux-ci, sans expérience, ne servent pas le client mais les intérêts du parrain, qui récupère les biens du filleul quand celui-ci jette l’éponge après 6 mois sans gagner d’argent…

    A quand une réglementation des cartes pros (1 pour 10 « filleuls » par exemple) pour éviter que les personnes en difficulté financières (à la recherche de solution miracle) deviennent des « conseillers » sans réseau et/ou sans expérience et qui peuvent, dans certains cas « d’incompétence », encore noircir la réputation de notre métier d’agent immobilier.