La recherche immobilière serait à l’aube d’une révolution alors que l’évolution des usages annonce une future rupture technologique. Bertrand Gstalder est monté sur la scène du RENT pour nous présenter une toute nouvelle étude réalisée en exclusivité par SeLoger et Logic-immo, en partenariat avec Ipsos. Voici un condensé de tout ce que vous devez savoir sur les nouvelles habitudes des Français dans la recherche immobilière.

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • Comment la technologie fait évoluer les usages.
  • Comment les Français recherchent et consomment-ils désormais l’information?
  • Quelles sont les nouvelles priorités des Français dans leurs recherches immobilières (durée de trajet, caractéristiques du quartier, etc.)?
  • Quels sont les nouvelles technologies et les nouveaux usages liés à la recherche immobilière?

Vous êtes déjà membre Premium ?

Cet article concerne SeLoger (Portails immobiliers).

Découvrez les Portails immobiliers de La Réserve

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des startups dans leu ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Helene Ferrari
    Helene Ferrari says:

    Merci pour cet article interessant qui fait ressortir les grandes tendances.
    Néanmoins, même si je suis d’accord avec les fondamentaux de cet article, ma synthèse est que le client, qui fait beaucoup par lui même, attend des professionnels du conseil et du service et que cela passe par l’image, le numérique et maintenant la voix.
    La vraie problématique est que nous en sommes toujours à une approche par le produit et non pas par la demande client (acquéreur ou vendeur).
    C’est là que le bas blesse car les agents immobiliers ne souhaitent plus rester dépendants des portails immobiliers pour présenter leurs biens. Ils commencent donc à se former pour vendre des offres de service et de conseil par eux mêmes.