immobilier google

Jeudi dernier se tenait le forum national de la FF2I qui a réunit près de 200 acteurs de l’internet immobilier. Google était présent et son intervention très attendue.

En effet, avec près de 9,4 millions de pages vues en décembre 2009 l’immobilier est un secteur générateur de trafic et de recherche et ça, Google ne peut pas l’ignorer. À son habitude Google restera très flou…

 

Tout le monde s’attendait à ce que Google nous en dise plus sur leur vision de l’internet immobilier… Thomas Guignard a lui plutôt décidé de nous parler de leur moteur de recherche, et des chiffres relatifs à la recherche immobilière. Très intéressant, mais Médiamétrie venait juste avant de nous parler de tout ça en détail. Il faudra attendre les questions de la fin, pour que Hervé Parent pose la question fatidique :

« Que prévoit Google dans l’immobilier en France ? »

Une question plutôt légitime sachant que Google a déjà lancé Google Real Estate en Ausralie, aux USA, et au Royaume-Uni. La réponse officielle :

« On ne fait rien en France à très court terme »

Réponse justifiée simplement par le fait qu’aujourd’hui en France les annonces immobilières ne mentionnent pas l’adresse du bien, il est donc impossible d’exploiter la géolocalisation grâce à Google Map. Google n’a donc pas d’intérêt pour le moment à venir sur ce marché. Décevant comme réponse, mais l’argument est légitime.

J’ai donc cherché à en savoir un peu plus sur Google Real Estate aux USA, notamment concernant la rumeur d’acquisition de Trullia. Du même acabit la réponse reste vague :

« on va se poser des questions d’acquisitions », « Trullia à une bonne trésorerie… »

 

Google a toutefois profité de l‘événement pour nous délivrer quelques chiffres intéressants, voilà une synthèse de leur intervention :

recherche location

 

– 80% des internautes utilisent le web comme 1ère source pour rechercher un bien immobilier.

– Les recherches immobilières ont progressé de 18% en 2009.

– L’immobilier est le 2e thème le plus recherché en France devant les rencontres, l’automobile, l’emploi. En première place on retrouve… non pas le sexe, mais le voyage !

Comportement de recherche :

 

– Les 50 premiers mots clés autour de l’immobilier représentent près de 50% des requêtes de recherche.

– Les 500 tops mots clés représentent près de 75% des recherches (sur un total de 10 000 mots clés immobilier).

– 25% des recherches immobilières sont composées d’un seul mot, 50% de 2 mots et 15% de 3 mots.

– Dans le TOP 20 des mots clés recherchés, 14 concernent une marque (ex : SeLoger, Century21…). La notoriété de la marque joue donc beaucoup dans la recherche immobilière.

Les tendances 2010 :

 

Vous les connaissez on en parle régulièrement sur le blog, voilà en photo les 10 tendances mises en avant par Google

tendances2010

  1. – Real Time Web
  2. – Généralisation des smartphones
  3. – Migration des applications vers le cloud
  4. – Geotagging
  5. – Green IT
  6. – Tablettes numériques
  7. – Réalité Augmentée
  8. – Géolocalisation des réseaux sociaux
  9. – Technologie 3D
  10. -Flashcodes
  11. – Applications mobiles
  12. -Ecrans tactiles
  13. – Emergence de l’internet tribal
  14. -Convergence entre virtuel et réel

L’usage du mobile :

 

– Près de 10% des annonces immobilières sont consultés via un mobile (Iphone notamment)

– Sur Iphone un mobinaute visite en général 20 pages par visite, pour un temps moyen estimé à 6 minutes.

 

Quand surfe-t-on sur son mobile ?

 

– 80% le font à la maison – 95% à leurs heures perdues – 65% sur le trajet de travail – 82% au travail (bravo !) – 81% lorsqu’ils font les courses (étrange non ?)

 

Google reste donc discret, l’immobilier by Google ce n’est apparament pas pour tout de suite en France.

Alors pour quand ? La question que se sont posée toutefois certains intervenants ; si google ne s’intéresse pas de près à l’immobilier pourquoi sont-ils venus à la FF2I et pourquoi était-il présent au dernier congrès de la FNAIM ???

 

{include_content_item 1980}

Cet article concerne FF2i (Médias immobiliers).

Découvrez les Médias immobiliers de La Réserve

à propos

Florian Mas

Article rédigé par Florian Mas

Le marketing et la communication immobilière n'ont plus de secrets pour Florian. Sa vision est simple, le succès de votre entreprise immobilière ne tient qu’à une chose : une bonne stratégie de génération de prospects vendeurs et acheteurs pour alimenter une base de donn ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    CabinetBedin says:

    à la question « pourquoi sont-ils venus à la FF2I et pourquoi était-il présent au dernier congrès de la FNAIM ??? » on peut répondre ainsi:
    Si « L’immobilier est le 2e thème le plus recherché en France », il est naturel que Google s’intéresse de près à ceux qui sont prêts à payer pour figurer en bonne position sur les requêtes concurrentiels. Adwords justifie à lui seul l’intérêt de Google pour les agents immobiliers, en dehors de tout autre plan hypothétique non?

  2. Avatar
    Proimmo says:

    Très intéressant! Comme d’habitude !
    Je sens bien que Google va se pencher plus vite que l’on pense sur l’immo en France et en Europe… Surtout que ça serait a mon avis, relativement simple à développer via un outil comme Google Map !

  3. Avatar
    ESTATE SERVICE CANNES says:

    Pour notre association « Bourse Immobilière de Alpes Maritimes » – le SIA06 – qui représente 450 agences immobilières entre Mandelieu et Menton nous
    communiquons déjà avec « Google Real Estate ». Comme nos mandats sont en exclusvités nous pouvons communiquer l’adresse et donc offrir encore plus de transparence à nos clients. Pour information nous avons rentrés plus de 6300 mandats exclusifs ces 12 derniers mois. Excellente journée à tous.

  4. Avatar
    sia31 says:

    Le SIA31 regroupe plus de 70 professionnels de l’immobilier sur le 31. Nous avons réalisé plus de 800 prises de mandats exclusifs en 2009 et 2010 démarre très vite.
    Nos annonces sur http://www.sia31.fr sont également reprises sur GOOGLE REAL ESTATE car la gèolocalisation de nos mandats exclusifs est effective.
    N’hésitez pas à nous rejoindre. !

  5. Avatar
    SERVICE INTER AGENCE 06 section de Cannes says:

    Nous vous recommandons le site de nos confrères du Service Inter Agences de Haute Garonne. C’est l’une des premières organisations à géolocaliser leurs biens en exclusivités. http://www.sia31.fr Encore bravo au SIA31

  6. Avatar
    ESTATE SERVICE CANNES says:

    Je suis d’accord avec M. MIRIBEL, « Transparence » vis-à-vis de nos clients et de nos confrères doit être le mettre mot. Et le Mandat exclusif Partagé est la seul solution.
    Maintenant il ne faut pas faire de polémique entre ex-AMEPI, SIA où futures AMPI dans certaines conditions. En effet l’ensemble des SIA se sont réunis autour du Projet AMEPI. Et nous sommes tous d’accord sur l’idée d’un fichier unique des exclusivités.
    Ceux-ci dit nous souhaitons garder :
    – Une logique départementale (avec une organisation par bassin de vie)
    – Notre application et notre database (l’appli AMEPI revient à quitter une FERRARRI pour 2 CV (même si j’aime bien les 2cv 😉 )
    – Une Maîtrise des coûts (aucun prévisionnel sérieux ne nous a été transmis par l’AMEPI Nationale)
    – Nous ne souhaitons pas faire héberger nos données chez « seloger.com »
    -….le sujet est long.
    Aussi ce qu’il faut retenir et ne pas perdre de vue, c’est la coopération autour du » mandat exclusif partagé ». Le reste c’est purement de la politique et nos collaborateurs n’ont pas besoin de ça.
    Bien cordialement
    Régis

  7. Avatar
    SERVICE INTER AGENCES 06 section de Cannes says:

    Les utilisateurs (Associations Locales) et les agences organisées en MSL (Service Inter Agences) sont peut-être à consulter.
    Nous utilisons une application à la pointe de ce qui ce fait de mieux.
    Pour les associations qui sont minoritaires et non ouvertes à la démarche œcuménique (ouvertes à l’ensemble des agences immobilières) doivent perdre leur licence de Marque SIA. C’est du ressort de la FNAIM. En effet la FNAIM délivre la licence sous conditions d’ouverture à tout professionnels titulaire d’un carte Transaction)
    Et je connais assez bien le sujet pour avoir rencontré personnellement M. MERIBEL avec ALAIN PINEL à l’époque.

  8. Avatar
    MIRIBEL says:

    Il y a eu un appel d’offres auquel plusieurs prestataires ont répondu, c’est SeLoger qui a été retenu, sur des critères objectifs.
    SeLoger a d’ailleurs signé un engagement de confidentialité et de non utilisation des données.

    Pour le reste… à chacun de voir midi à sa porte. Mais pour moi rejoindre la seule organisation qui réunit tous les professionnels est un choix déontologique, non politique.

    Sinon on va rééditer une des rares erreurs commises par nos confrères américains, qu’on donne souvent en exemple : ils sont obligés d’adhérer à plusieurs MLS, selon les secteurs.

    Et quand vous dites « l’ensemble des SIA se sont réunis autour du Projet AMEPI », je ne peux que m’inscrire en faux. Certains SIA subsistants sont exclusivement réservés aux membres de la Fnaim.

  9. Avatar
    SERVICE INTER AGENCES 06 section de Cannes says:

    Jean-Claude MERIBEL,
    Je vous considère comme Alain PINEL*. Vous êtes des visionnaires pour notre profession (cf. « Calitimo », « Cimm Immobilier », « Mandat Préférence »…). Et je regrette cette situation en Isère. Mais comme vous le faite très bien aujourd’hui en essayant de mettre en place cette démarche de fichier unique des Exclusivités, profitons des expériences de terrain pour faire grandir notre profession. L’association dont nous nous occupons regroupe plus de 450 agences immobilières (Plus de 6 500 mandats exclusifs rentrés sur les 12 derniers mois).
    Aussi trouvez vous ça normal que nous ne soyons pas autour de la table des discussions pour notre avenir direct ?

    *www.alainpinel.com et son ancienne entreprise http://www.apr.com

  10. Avatar
    MIRIBEL says:

    Cela remonte en effet environ à 7 ou 8 ans.
    Vous êtes donc bien placé pour savoir que si aucune agence de notre réseau Cimm immobilier n’est membre d’un Sia (sauf dérogation exceptionnelle, accordée une fois ou deux) c’est parce que le Sia Isère n’était – et n’est toujours – ouvert qu’aux adhérents Fnaim. En effet nous pouvions difficilement accepter que certaines de nos agences soient bienvenues et d’autres pestiférées, selon les départements !
    A l’époque le FFIP n’existait pas encore, et M. PINEL souhaitait que notre réseau participe au Sia naissant… notamment parce qu’il avait trouvé que notre méthode Calitimo était une quasi exacte adaptation de la façon de travailler des agents immobiliers US, au marché et à la mentalité française.
    Ostracisme quand tu nous tiens !
    Du coup, dès la création du FFIP, nous avons été sollicités pour en faire partie.

  11. Avatar
    RE/MAX BELLE EPOQUE says:

    On ne peut empêcher l’évolution des choses.
    Le seul moyen à mon humble avis pour que les professionnels participent activement à cette évolution, c’est de promouvoir le mandat exclusif, et permettre la transparence des informations légitimement demandées par les internautes.

  12. Avatar
    Walson says:

    Bonjour,
    La grande problématique n’est pas l’intention de se regrouper… Mais l’Exclusivité !
    Cela fait 10 ans que nous essayons et quand j’observe  » 500 mandats en 12 Mois » ou « 2000 mandats sur la région » cela représente moins de 4% du marché immobilier… le vrai problème ce sont les mandats !!! Et si demain une institution massive vous obligeaient a ne pas reprendre les mandats simple ou exclusif de vos confrères ? ce serait le tout exclusif sans les soucis… non ? Mais le SIA FFIP AMEPI et autre solution « légère » de l’immobilier ne font que donner un gout de l’échec moins amère