Temps de lecture : 4 minutes

google immobilier

Lors du San Francisco Connect, Carter Maslan, directeur des produits locaux chez Google a donné un aperçu plus précis de la stratégie de Google pour l’immobilier. Depuis quelque temps les différentes rumeurs, ont conduit les professionnels de l’immobilier à s’inquiéter de l’arriver de Google Real Estate sur le marché. Carter Maslan a essayé de rassurer les professionnels, Google restera dans son rôle de fournisseur de résultat, et ne deviendra pas « a universal MLS »

 

  • "What we are doing in real estate is really (no different than) what we are doing in (other areas of) local search," Maslan said. If there's a property for sale, wherever its mentioned on the Web — whether on "Rotten Neighborhoods" or Trulia.com — Google wants to put those pages at users' fingertips.

Google real estate

« Ce que nous faisons pour le marché de l’immobilier n’est pas différent de ce que nous faisons sur les autres marchés locaux. Si un bien est à vendre, peu importe la source, que ce soit dans le « quartier de Rotten » ou sur Trullia.com, Google souhaite mettre ces pages à portée de main de l’internaute. » Google resterait donc dans son rôle de référenceur des résultats, en l’occurrence des biens immobiliers dans notre cas. Google real estate se contenterait de rediriger les internautes vers la source d’information la plus fiable. La question qui se pose est : qu’elle est la source d’information la plus fiable : le site de l’agence immobilière, ou le portail qui référence (moyennant un abonnement) l’annonce de l’agence.

  • Maslan said Google is looking into implementing "role based views" to improve its ability to direct consumers to the best source of information on a listing. He said Google gets listings from multiple listing services (MLSs) and technology vendors that power MLSs. Other sources include vendors that syndicate listings for agents such as Postlets and vFlyer.

Google cherche à implémenter « rôle base views » (un algorythme propre à Google) afin d’améliorer leur capacité à rediriger l’internaute à la meilleure source d’information. Google obtient des listings à partir des fichiers MLS et les vendeurs de technologie qui en génèrent. Il existe d'autres sources dont les services qui syndiquent les listings d’agents immobiliers comme Postlets et vFlyer (des services qui permettent à des agents immobiliers de générer un listing de leur bien).

  • Maslan said Google will remain focused on helping consumers find information, serving as a waypoint on the way to the source of information.

La priorité de Google restera d’aider le consommateur à trouver l’information, en restant un point d’accès vers la source de l’information

  • "We want to make it easy for you to publish and distribute your property listings without a fee," Maslan said. The process can be as simple as publishing a spreadsheet and distributing it via Google for properties to appear on Google Maps, he said.

Nous souhaitons que vous puissiez simplement publier et distribuer votre listing immobilier gratuitement. Le processus peut être aussi simple que de publier une feuille Excel et de la distribuer via Google immobilier pour apparaître sur Google Maps.

Ma petite analyse :

A fortiori, Google souhaite donc rester dans le rôle qu’on lui connaît, c'est-à-dire permettre aux internautes de trouver un résultat de recherche le plus fiable possible. Pour Google un résultat fiable est le résultat qui propose le plus d’informations, et qui à la plus de sources (de liens). L’enjeu va donc être de savoir si Google privilégie les sources directes (site d’agent immobilier), ou si au contraire il privilégie les sites les plus rentables qui proposent de gros listings immobiliers (portail immobilier)… Il va donc falloir attendre d’en savoir plus sur leur « rôle base views », comment annexeront-ils le contenu et comment ils le redisitribueront. Dans tous les cas, le nerf de la guerre restera le contenu. Finies les annonces immobilières sans photos, avec une description de 2 lignes. Même si Google real estate n’est pas encore déployé en France, la guerre du contenu a commencé depuis longtemps chez les portails immobiliers qui souhaitent pouvoir offrir un maximum d’informations aux internautes. Reste pour Google la question de la géolocalisation en France… Mais comme il l'explique le rôle de Google est de fournir aux internautes les résultats de recherches les plus fiables et avec un maximum d'informations (geolocalisation, photos, description, contact…), et ça les particuliers savent faire…

à propos

Florian Mas

Article rédigé par Florian Mas

Le marketing et la communication immobilière n'ont plus de secrets pour Florian. Sa vision est simple, le succès de votre entreprise immobilière ne tient qu’à une chose : une bonne stratégie de génération de prospects vendeurs et acheteurs pour alimenter une base de donn ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    Tweets that mention Google immobilier : Google ne volera pas le business des professionnels de l’immobilier ?! | Immobilier 2.0 -- Topsy.com says:

    […] This post was mentioned on Twitter by Denis Fruneau, GOOGLE_INFOS. GOOGLE_INFOS said: Google immobilier : Google ne volera pas le business des …: Lors du San Francisco Connect, Carter Maslan, direct… http://bit.ly/bTcYE4 […]

  2. Avatar
    Jean-Laurent Lepeu says:

    Pour notre part nous avons d’ores et déjà intégré l’algorythme Google Base à nos solutions MLS (Emulis) et logiciel transaction/gestion de website (Emulis Pro). Les agents immobiliers peuvent donc d’un simple clic publier leurs listings sur Google… à condition qu’ils acceptent que leurs mandats soient géolocalisés. Ce qui est intéressant c’est que certains agents immobiliers qui ont l’habitude, et même qui se battent pour apposer des panneaux sur les balcons des biens qu’ils ont en vente, sont réticents à diffuser leurs annonces de manière géolocalisée… Il y a là une incohérence qui, en toute logique, ne devrait pas perdurer, et la prise de conscience est en train de se faire. Donc oui, plus que jamais l’avenir passe par le mandat exclusif, et oui, les agents immobiliers auront intérêt à publier (gratuitement) ces mandats sur Google pour obtenir des contacts plus qualifiés. Pour ce qui nous concerne, nous sommes déterminés à les y aider au mieux.

  3. Avatar
    MATHIEU says:

    @Jean-Laurent Lepeu

    Bonjour,
    votre reponse est pleine de bon sens mais pour ce qui est des panneaux d’affichages, elles permettent avant tout de signifier la popularite de l’agence en question a la population locale, qui souvent achetent toujours dans son milieu geographique si pas de contraintes (mutation).
    De plus, etant de l’ariege, departement relativement pauvre , nos clients sont des personnes d’un certain age,qui recherchent par prospection et jounaux.
    Sinon pour google, la question sera de savoir comment etre parmi les premiers a etre cité sur un bien ou nous serons plusieurs a l’avoir , le descriptif ne sera pas si important, lorsque l’on sait que pour vendre,il faut savoir mettre en apetit,donner l’envie d’en savoir plus par un appel de cet acquereur potentiel ensuite a nous de savoir quel bien nous pourrions lui vendre!

  4. Avatar
    Remax Belle Epoque says:

    Géolocalisation, Mandat exclusif sont désormais les outils indispensables de l’agent immobilier qui devra bâtir sa stratégie commerciale sur ces piliers incontournables.
    Aussi j’invite les agents immobiliers du SIA06, une des associations les plus importantes de France regroupant 470 agents immobiliers avec près de 4000 mandats exclusifs dont l’objet est la mise en commun de ces mandats exclusifs, qui se posent la question de savoir s’il est judicieux de mettre en ligne sur le site sia06.fr, les dits mandats, à méditer sur les propos tenus par Carter Maslan de Google.

  5. Avatar
    MATHIEU says:

    Je me demande si on ne se trompe pas de probleme!
    Google, le mandat exclusif…..
    L’important c’est d’avoir des acquereurs en ligne,par mail ou a l’agence.
    Le mandat est l’appat.
    Si il faut cibler une action, c’est sur ce probleme qu’il faut se concentrer!

  6. Avatar
    Florian Mas says:

    Bonjour à tous et merci pour vos commentaires.

    @MATHIEU Concernant Google, je ne suis pas sûr que la stratégie qui consiste à en montrer le moins possible pour faire sonner le téléphone sera payante.
    L’habitude de Google est de mettre en avant les résultats les plus exhaustifs, ayant un maximum de contenu.

    À moins, que Google ne mette en place son système de click-to-call Adwords (système de adwords appliqué à la mise en relation téléphonique par Google). Mais là ça risque de vous couter cher 😉

  7. Avatar
    MATHIEU says:

    Florian,
    vous avez sans doute raison mais je dis juste que ce qui sucite de l’interet est ce qui donne envie d’en savoir plus, un descriptif trop complet d’une chose ou d’une personne ne donne plus envie de decouvrir.
    Effectivement pour google, il faudra etre precis mais cela sera a l’encontre des techniques commerciales et diminuera les contacts clients,qui lorsqu ils demandent des renseignements sur un bien suite a une annonce, posent des questions et nous aussi pour cibler ses besoins.
    On va simplement perdre cette approche, celle de la decouverte acqurereur et en plus il faudra etaler l’integralite de notre vitrine sur google, donc plus de frais potentiels pour minimiser le prejudice occasionné!
    Surtout lorsqu’on sait qu’un client qui appel pour en savoir plus sur un bien,si on finalise une transaction avec celui ci, c’est pas souvent sur le bien qu’il avait reperé au depart!

  8. Avatar
    Florian Mas says:

    @MATHIEU Je comprends tout à fait votre problématique. D’un côté, les internautes veulent un maximum d’informations pour ne pas « perdre leur temps ». De l’autre, les professionnels doivent générer des leads pour qualifier le prospect et l’orienter vers le bien le plus approprié.

    Peut-être va-t-il falloir à l’avenir changer de stratégie en communiquant plus sur l’expertise de l’agence, que sur les biens pour accrocher le prospect.

    Nous aurons l’occasion de revenir sur ce sujet lors d’un dossier consacré aux avantages d’avoir un blog pour son agence ou son entreprise. Cette stratégie a l’air de porter ses fruits outre Atlantique en tout cas… Affaire à suivre.

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium