Google Maps, l’ouGoogle real estatetil qui va devenir indispensable pour présenter vos annonces immobilières. Déjà utilisé outre Atlantique, on se demande pourquoi il n’est pas encore plus exploité dans notre pays. J’espère que cette article convaincra le plus grand nombre qu’un outil de géo localisation comme celui-ci est un incontournable en terme de présentation et de service rendu à l’utilisateur.

 

 

Qu’est-ce que Google Maps ?

Google Maps est un service gratuit de carte géographique et de plan en ligne. Il permet, à partir de l’échelle d’un pays, de pouvoir zoomer jusqu’à l’échelle d’une rue. Deux types de plan sont disponibles : un plan classique, avec nom des rues, quartier, villes et un plan en image satellite, qui couvre aujourd’hui le monde entier.

Cet outil offre aussi la possibilité d’afficher des photos et des vidéos prises aux endroits indiqués sur la carte. De plus, l’utilisateur peut afficher le trafic routier aussi bien que les transports en commun qui passent à proximité.

Comment l’utiliser pour l’immobilier ?

Il existe de multiples réponses et c’est à l’inventivité de chacun que revient le challenge d’exploiter la puissance de cet outil à son maximum. Je vais ici vous expliquer quelles sont les services minimum à mettre en place sur vos sites Internet pour vous démarquer de la concurrence sans sombrer dans la facilité.

Tout d’abord cet outil vous permet de référencer tous vos biens. Cela améliorera considérablement les recherches géographiques de vos clients. Jacques , 30 ans, cherche un appartement du coté de St Quentin en Yvelines. Rien de plus simple que de chercher sur la carte dans la région pour voir tous les appartements que vous auriez en stock. Il est possible de les référencer, Google les indiquera à l’aide d’un icône ; les icônes sont, de plus, personnalisables.

Une fois qu’il a trouvé plusieurs appartements qui lui correspondent, il faut qu’il puisse regarder quels sont les transports en commun et les routes qui lui permettront de se rendre à son travail. Il est important, je pense, de lui offrir plus que cela. Des analyses démographiques en fonction de la densité, de l’âge, du niveau de vie peuvent être une bonne valeur ajoutée. Un article sur Hotpadding sortira d’ici sous peu, vous y trouverez une application concrète de ce dont je vous parle.

Referencement gratuit sans lien retour

Bien entendu, toutes ces fonctionnalités nécessitent des développements. Il existe cependant des entreprises spécialisées dans ce genre de travail mais aussi des services gratuits. Nous en ferons bien sur le tour dans ce blog, restez en veille.

Mettre une carte sur site

Google propose un service très simple pour incorporer une carte sur son site internet, je vous propose d’aller y faire un tour. Voici l’adresse : http://www.google.com/uds/solutions/wizards/mapsearch.html

Une fois sur l’interface, il suffit de remplir toutes les cases. Vous pouvez personnaliser la taille du zoom, les boutons qu’il affichera (plan, satellite, échelle…), etc.

Vous n’avez, ensuite, plus qu’à générer le script et l’intégrer sur votre page HTML. Voici un exemple avec l’adresse d’immobilier 2.0, votre blog favori.

[SGM lat= »48.80937359624073″ lng= »2.2718900442123413″ zoom= »9″ type= »TERRAIN » directionsto= »176 avenue victor hugo Clamart » content= »Immobilier 2.0 l’avenir de l’immobilier est ici 92140 Clamart »]

 

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    Olivier D. ze kat says:

    Pour ta curiosité, j’ai développé le site ci-dessous il y a 2 ans…
    http://www.budniok.com/

    Ca va te paraitre bien peu comparé à ce que une API de cartographie permet, mais c’est déjà trés dur de convaincre les agences immobilières d’indiquer à l’internaute (ou la base de donnée) ne serait-ce que le code postal de l’annonce…