Le monde de l’immobilier est en train de subir des modifications profondes amenées par différentes tendances de fond liés aux nouvelles technologies, aux évolutions des modes de consommations et des prises de conscience collective. Lors du RENT 2015, nous avons animé une conférence sur le sujet où nous présentions en détail les tendances. Retrouvez dans cet article l’ensemble des tendances en vidéos !

Sommaire: 

Tendance 1: le monde se rétrécit ce qui impact et internationalise le marché immobilier

Tendance 2 : la démocratisation des environnements virtuels pour le secteur immobilier

Tendance 3 : l’ère de la personnalisation et du sur mesure pour le secteur immobilier

Tendance 4 : la prédiction de l’avenir dans le secteur immobilier

Tendance 5 : une meilleure expérience utilisateur dans l’immobilier

Tendance 6 : les particuliers veulent gérer seuls

Tendance 7 : on ne vit plus l’immobilier comme nos parents

Tendance 8 : A la recherche du nouveau UBER de l’immobilier

BONUS : les slides de la présentation

 

Tendance 1: le monde se rétrécit ce qui impacte et internationalise le marché immobilier

À Retenir :

  • La technologie réduit les distances et rapproche les gens
  • Les transports évoluent. Chaque grande capitale européenne est à moins d’une heure (avion, train)
  • D’ici 15 ans, Airbus a pour projet de faire le trajet Paris – New York en 1h
  • Des outils permettent de faire visiter tout son stock immobilier en 360° à n’importe qui n’importe où dans le monde 
  • Les Oculus, les technologies de Réalité virtuelle permettent encore plus de plonger le client dans la réalité
  • On peut même visiter des biens avec des robots que l’on pilote !
  • La notation permet déjà de choisir son agent immobilier à distance. Des services comme Balcony permettent même de partager la commission immobilière d’un bout à l’autre de la planète.

 

Tendance 2 : la démocratisation des environnements virtuels pour le secteur immobilier

À Retenir :

  • Les environnements virtuels se démocratisent
  • On est dans l’ère de la vidéo ; on se dirige vers l’ère de la réalité augmentée
  • On peut déjà voir des vidéos de 360° directement dans Facebook. 1,5 milliard de personnes y ont déjà accès.
  • Les casques de réalité virtuelle (type Oculus) vont se démocratiser par le cinéma, le jeu vidéo, le sport, etc.
  • La réalité virtuelle est un marché estimé à 30 milliards ; la réalité augmenté : 120 milliards.
  • Google a mis le monde en 3D (maps + street view). Magic Leap sera la prochaine révolution de Google : casque holographiques (type Google Glass)
  • Microsoft investit aussi dans la réalité virtuelle avec la technologie Hololens.

 

Tendance 3 : l’ère de la personnalisation et du sur mesure pour le secteur immobilier

À Retenir :

  • Les gens ne veulent plus de standards, ils veulent une expérience personnalisée
  • Google et Facebook personnalisent les résultats de chaque internaute. Personne n’a la même timeline ou les mêmes résultats de recherche
  • Vous devez proposer la même expérience : retargeting, segmentation des bases de données, etc.
  • L’exemple de Viacapitale : ils personnalisent les photos selon l’envie du client
  • Vous n’êtes pas à même de choisir l’image qui plaira le plus à l’internaute, c’est à eux de le faire
  • Les imprimantes 3D vont bientôt permettre de faire de personnaliser chaque construction : du médical à la cuisine en passant surement par l’immobilier… Une maison a déjà été imprimer en 3D.

 

Tendance 4 : la prédiction de l’avenir dans le secteur immobilier

A Retenir :

  • Sur l’ensemble des données qui existent dans le monde, 90 % ont été créé ces 2 dernières années
  • La maitrise de la donnée est un enjeu majeur dans l’immobilier. Costar annonce que 25 des anglo-saxons passent sur leur site Immobilier
  • En rendant la donnée intelligente, VTS rentre dans toutes les poches des investisseurs immobilier
  • Create.io veut créer une fiche 3D avec l’ensemble des datas pour chaque bien immobilier
  • Le prix est LA data qui intéressent les clients immobiliers : MeilleursAgents vous estime un bien. Zillow estime le prix d’un bien à horizon un an
  • Des outils comme Smartzip peuvent vous dire qui a le plus de chances de vendre dans votre zone de chalandise.
  • OpenDoor achète même des maisons online ! Grâce à un algorithme d’estimation.
  • Watson, le robot d’IBM, qui avait gagné Jeopardy (Questions pour un champion américain) en langage naturel aide aujourd’hui des chirurgiens, des grands groupes d’avocat, etc.

 

Tendance 5 : une meilleure expérience utilisateur dans l’immobilier

À Retenir :

  • Aujourd’hui, acheter un bien est une tâche douloureuse.
  • Les startups veulent améliorer l’expérience utilisateur. L’exhaustivité est mise en avant dans l’immobilier, mais personne ne veut voir 1 million d’annonces
  • OpenLisiting propose des recherches épurées et éduque le client (dans le marché, il y a 3 maisons qui correspondent à vos critères chaque semaines)
  • Des algorithmes compilent les informations (pierre de taille, cuisine américaine, proche commerce, etc.) qui reviennent dans le bien que vous visitez pour vous proposer des biens qui vous plairont.
  • Des outils permettent d’automatiser la prise de Rendez-vous : FrontDoor, JulieDesk, Redfin
  • Vous devez automatiser un maximum de processus. Le leader canadien éduque les locataires pendant 2 à 3 ans !

 

Tendance 6 : les particuliers veulent gérer seuls

À Retenir :

  • 90% des recherches commencent sur Internet selon Google. Les particuliers veulent gérer tout seul.
  • Easy propriétaire agrège tous les services pour les primo-accédant dans un même service pour l’aider à se débrouiller seul.
  • Des outils comme Rentalutions permettent de dématérialiser l’ensemble de la location immobilière
  • Aujourd’hui, on peut tout faire de son mobile : réserver son cinéma, restaurant, être son propre coach sportif, etc.
  • Les objets connectés représenteront un marché à 1700 milliards de dollars !
  • Vous êtes connecté au monde et le monde est connecté à vous.
  • CurbCall par exemple permet de demander au 1er agent immobilier dispo de nous emmener visiter un bien qui nous plaît directement de son mobile.
  • Avec OpenDoor ou Next permet de visiter un bien tout seul avec les serrures connectées !
  • Les gens préfèrent travailler avec des machines (Mac Do, SNCF, AirFrance, etc.) 
  • Il faut accompagner le client jusqu’à ce qu’il ait envie / besoin de travailler avec vous.

 

Tendance 7 : on ne vit plus l’immobilier comme nos parents

À Retenir :

  • Les gens ne veulent plus gâcher : louer des voitures, des machines à laver pendant qu’elles ne sont pas utilisé.
  • Airbnb est parti de ce constat et fait aujourd’hui concurrence au monde de la location saisonnière. Ça devient même un critère supplémentaire dans l’achat.
  • Le commerce éphémère et le coworking ont et continuent d’exploser dans le monde entier.
  • Le partage des ressources : mettre leurs ressources en commun pour mieux consommer (la ruche qui dit oui, blablacar, etc.)
  • La colocation devient un incontournable : 50% des T3/T4 sont en colocation à Toulouse et la colocation touche toutes les CSP
  • L’habitat participatif explose dans beaucoup de pays européens
  • Le crowdfunding immobilier lévera cette année 2,5 milliards de dollars
  • L’économie de partage/collaborative est une tendance forte que vous devez prendre en compte. L’immobilier fait partie des 5 secteurs qui seront les plus touchés par ces nouveaux modes de consommation.

 

Tendance 8 : A la recherche du nouveau UBER de l’immobilier

À Retenir :

  • Les Etats-Unis cherchent leur nouveau business-model immobilier
  • Entre 2015, 1,5 milliard de dollars ont été investit dans des startups immobilières
  • OpenDoor achète des biens en 24h cash et permet aux acheteurs de visiter ses biens tout seul : en 2014, ils ont levé 10 millions de dollars et acheté une maison par jour sur Phoenix. Ils viennent de lever 20 millions de dollars pour aller attaquer 2 autres villes.
  • OpenListing permet d’autonomiser l’acheteur de sa recherche jusqu’à l’offre d’achat qui se fait online. Ils font seulement le closing. Comme valeur ajoutée, ils remboursent 50% de la commission, tout simplement.
  • Redfin ne note plus ses agents immobiliers sur la performance (commission) mais sur la notation (et ce sur les clients non closés aussi). Tout le modèle est basé sur la satisfaction client.

 

Les slides de notre présentation

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Stephane Pujol
    Stephane Pujol says:

    Super article et bravo pour la synthèse très riche et la mise en perspective. Entre nous, l’immobilier participatif…vous avez gonflé le truc selon moi car je n’y crois pas du tout. Vennez voir comment se déroule les AG des copropriétés. Donc soit il y a un gourou, soit cela ne marche pas et reste un rêve gaucho ))).

  2. Vincent Lecamus
    Vincent Lecamus says:

    Salut Stéphane,

    Je t’avoue avoir été aussi surpris des chiffres pendant mes recherches.
    Mais, pour la colocation :
    http://rp.deboerio.net/unisjuin2015.pdf
    Pour l’habitat participatif :
    http://www.habitatparticipatif-paris.fr/habitat-participatif/contexte/hors-de-france/
    Pour le crowdfunding :
    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-03-03/real-estate-crowdfunding-seen-topping-2-5-billion-in-15
    Et enfin, l’étude de Price sur l’économlie collaborative :
    http://www.pwc.fr/le-marche-mondial-de-leconomie-collaborative-devrait-atteindre-pres-de-335-milliards-de-dollars-ici-a-2025-contre-15-milliards-en-2014.html

    Peut-être que tu as de nouveaux outils/services à mettre en place pour rentrer plus de copros en gestion 😉