Tout d’abord, qu’est-ce que le web 2.0 par rapport au web 1 ?

web 2.0En une dizaine d’années, nous avons vu fleurir les chats, les forums, les blogs, etc. Un site qui résume bien ce qu’est le web 2.0 est Ebay. Ce site enlève tous les maillons de la chaine de valeur pour proposer du business CtoC. Et la nouvelle toile va dans ce sens : du contenu créés par des particuliers pour les particuliers. Que ce soit la prise de pouvoir par les bloggers d’une partie de l’information ou l’essor monumental de Facebook, et bientôt Twitter, ce sont toujours les particuliers qui s’expriment pour d’autres.

Cela a bouleversé les habitudes et, aujourd’hui, les sociétés doivent et proposent plus de services, et pour beaucoup, gratuitement ; Google en est un bon exemple.

Enfin, le 3ème point est que tout va plus vite. En 30 ans, on est passé de la radio – où une information touchait 50 millions de personnes en 38 ans – à Facebook qui a conquis le double de consommateurs en 9 mois !!! Pour ce qui est e l’information pure, les flux RSS et autres Google alertes arrivent directement sur le pc du consommateur sans qu’il n’ait rien à faire. Les temps ont changés.

Et les gens aussi…

Alors l’internaute 2.0, c’est qui ?

C’esweb 2.0t vous et moi, qui baignons dans ce flot de nouvelles technologies, d’échanges sur les réseaux sociaux, de e-commerce, etc. C’est nous qui sommes habitués à utiliser ces outils, pour qui tout est plus simple et qui trouvons cela normal. La finale du Superball s’est terminée il y a une minute ? Il est normal de chercher le score sur Internet. Pour information, un individu passe environ 23h sur Internet par semaine.

C’est entré dans les mœurs et donc logique pour tout le monde. Le consommateur a repris le pouvoir en pouvant créer lui-même son contre-pouvoir d’information et d’expression via les blogs et les réseaux sociaux. C’est le particulier qui rend service au particulier et l’on se sert de moins en moins du travail des professionnels ; Wikipedia est plus consulté que le dictionnaire ou l’encyclopédie, les médias sociaux sont plus consultés (65%) que les entreprises (45%) pour se renseigner sur leur produit.

Internet ne remplacera jamais vraiment les experts de chaque domaine mais ces derniers doivent apprendre à s’en servir ; c’est la place où tout le monde est. La plupart du temps, un particulier n’a qu’un seul but lorsqu’il navigue sur Internet : il veut de l’information ; et il à l’habitude d’en avoir un maximum très simplement. Il faut donc lui rendre ce service.

Il y a trois points important, il faut que ce service soit :

– Fonctionnel

– Simple

– Rapide

Ensuite, tout se fait tout seul, l’internaute est en relation continue avec sa communauté et donc tout va très vite. Un lien sur Facebook posté par une personne ayant une centaine d’amis peut –être vus par tous ces derniers et par tous les amis de ceux-ci. Alors s’il est partagé une fois, je vous laisse deviner le potentiel exponentiel. A noter que 70% des 18-34 ans se connectent plus de deux fois par jour à leur compte Facebook.

web 2.0Voilà ce à quoi il faut s’attendre et ce qu’il faut préparer si vous voulez conserver le ien avec les consommateurs. De l’information simple d’accès pour l’internaute, temps réel et accompagner d’un maximum de service. Vous êtes au courant de ces progrès même si vous n’êtes pas tous forcément à la pointe de la technologie. N’oubliez jamais que la nouvelle génération, elle, a grandi avec et que la suivante est né avec…

{include_content_item 1979}

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire