altIl y a un an, nous publions un article sur les tendances du web immobilier 2010. Nous nous prêtons encore cette année au petit jeu des prédictions des grandes tendances de cette année 2011…

L’année va être riche : Facebook, estimation immobilière, IPAD, professionnalisation du média web.

Vous retrouverez tout sur le blog n°1 de l’internet immobilier

 

– Le boum de Facebook et l’immobilier

L’année 2010 fut une année de prise de conscience pour les professionnels de l’immobilier, sur les enjeux que représente Facebook pour le secteur. 2011 sera l’année ou les stratégies facebook vont prendre tout leur sens.

Seloger a entamé le pas avec une action de communication début novembre qui lui a permis d’attendre aujourd’hui 23 000 fans (cf l’article : 13000 fans pour Seloger en un mois)

Les groupes sont dans les starting blocks, les budgets pour communiquer sur facebook débloqués… que le meilleur gagne.

L’estimation immobilière online

Jusque-là cheval de bataille de site tel que Drimki, MeilleurAgents, ou Efficity, l’estimation immobilière online a prouvé sa capacité à générer des prospects vendeurs.
Jusque-là réservé à des sociétés ayant une capacité d’investissement suffisante, je suis persuadé que les outils d’estimation online vont se démocratiser sur les sites immobiliers via des services clés en main intégrables à n’importe quel site.

De plus, ces estimations vont s’affiner grâce aux références de vente qui vont permettre rapidement d’avoir des prix enfin actualisés (VS les 6 mois de la base notaire). Affaire à suivre…

L’IPAD pour la prise de mandat

2010 fut l’année de l’iphone. En effet, aujourd’hui tous les portails immobiliers et grands groupes immo ont leur application iphone pour les particuliers.
2011 sera l’année des applications IPAD dédiées aux professionnels de l’immobilier. Ce sera même l’outil ultime de prise de mandat ! Oui, Oui !
Finie l’image de l’agent immobilier avec son trousseau de clés… L’agent immobilier en 2011 à un IPAD et en mets plein la vue aux clients.
Prise de mandat et publication de l’annonce en temps réel, rapprochement en direct avec la base acheteurs, estimation en direct live… Cette petite tablette connectée va permettre un dynamisme et une réactivité sans précédent… et les éditeurs de logiciel ne rateront pas le coche !

– Le Web marketing immobilier va se développer

Internet est indispensable plus de doute là-dessus. Je pense qu’on va assister à une professionnalisation sur ce média.
Les sites web agences vont se concentrer sur la transformation du client (vendeurs si possibles), l’arbitrage des budgets va être plus fin, le ROI sera au centre de vos préoccupations.
Les techniques de webmarketing jusqu’ici réservé au secteur de l’ecommerce ou accessible uniquement aux grands groupesvont se démocratiser.

– Les DPE of course…

Au centre de l’actualité en ce début d’année, les DPE font leur apparition sur les sites immobiliers. Quel sera l’impact de ces derniers ? Tout se dit, vous en pensez quoi?

Voilà nos prédictions, elles n’engagent que nous. La deuxième partie des prédictions par Vincent à venir dans le courant de la semaine

 

Et vous quelles sont vos prédictions pour les grandes tendances du web immobilier 2011 ?

 

Vous avez aimé cet article ? Lisez donc la seconde partie !

 

 

à propos

Florian Mas

Article rédigé par Florian Mas

Le marketing et la communication immobilière n'ont plus de secrets pour Florian. Sa vision est simple, le succès de votre entreprise immobilière ne tient qu’à une chose : une bonne stratégie de génération de prospects vendeurs et acheteurs pour alimenter une base de donn ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. yann raoult
    yann raoult says:

    Bonjour à tous,

    Lecteur de la premiere heure de votre site, je suis à nouveau en plein accord avec ce que vous venez de publier.
    Il est certain que les réseaux sociaux sont un outil formidable pour rejoindre notre clientèle potentielle.
    Après mon expérience réussie du printemps 2010 pour générer des prospects pour le lancement d’un programme neuf, le développement de ces stratégies appliquées plus strictement à mon travail d’agent immobilier ont mis plus de temps à porter leur fruits : Mais ça y est ça marche !
    Cet automne, je proposais sur ma page fan (www.facebook.com/yannraoultimmobilier) la possibilité de créer une alerte immobilière et au mois de décembre ce sont 3 nouveaux prospects l’ont utilisé 🙂
    Dans cette même optique, je propose aussi l’estimation immobilière en ligne et la semaine passée j’ai eu mon tout premier contact avec un prospect vendeur par ce biais (et comble de la satisfaction, la propriété se trouve au coeur de mon secteur !).
    Quant à « 365 choses à faire à Montréal », qui a été consulté presque 60.000 fois en 245 jours, les résultats tardaient à revenir, j’ai proposé un apéro à tous les membres de la pagefan : 18 personnes sont venues, 1 à clairement manifesté son intention d’acheter et nous commençcons les visites cette semaine.
    Le retour sur investissement est long mais il ne faut pas lâcher et toujours chercher à mieux comprendre ce qui se passe dans l’esprit des personnes qui sont derrière l’ordinateur. Comment faire ? Essayer juste de se mettre à leur place et de se demander ce qui te ferai sortir de ton salon car le web est un outil puissant pour rejoindre les gens mais c’est dans la vrai vie qu’on fait les affaires…alors rencontrons nos internautes.

    Bonne année 2.0 ! Merci Florian.

    Yann Raoult

  2. yann raoult
    yann raoult says:

    @Roro : Si déjà tu es convaincu que dans 1 ou 2 ans les reseaux sociaux prendront toute leur empleur en France, tu as déjà un atout formidable : 1 ou 2 ans pour bien se preparer !
    – Monter une page fan pour ton activité
    – La faire connaitre (c’est long)
    – Bénéficier ensuite du retour sur investissement.

    Je prends les reseaux sociaux comme une immense conference ou on a l’opportunité de communiquer avec des milliers de personnes en un seul clic 🙂

    Et toi, quelle est ta perception ?

    Cordialement
    Yann Raoult

  3. Avatar
    Valbou says:

    Etant utilisateur des réseaux sociaux (linkedin, facebook, twitter…) Ayant plus de 1500 « amis » sur ma page [url]http://www.facebook.com/valbou26[/url] pour mon site [url]www.photographie.valbou26.com[/url] je peux aisément vous parler de l’apport réel des réseaux sociaux. J’ai aujourd’hui des photos marqué de mon nom sur plus de 2 000 profils facebook ayant chacun une centaine d’amis (qu’ils n’ont pas en commun) j’ai donc 200 000 personnes qui voient mon nom sur des photos et pourtant 1 seul contact réellement pertinent…

    Si les utilisateurs sont nombreux, les acheteurs y sont rare… Vous trouverez quelques prospects au bout de 6 mois et hypothétiquement quelques rares acquéreurs d’ici 1 an, mais aucunement rentable au vu du contenu qu’il faut fournir pour commencer à ce faire connaitre et à l’énergie qu’il faut fournir pour continuer d’exister !

    Pour générer du trafic par les réseaux sociaux il faut plus d’1 actualité par semaine ! Vu le peu de sites internet d’agents immobilier mis à jour… la priorité serait peut-être ailleurs !

    De plus créer un réseau à partir de rien demande une accroche exceptionnel ! Facebook est un réseau pour le « fun », les jeux y sont largement mis en avant, loin d’être un réseau professionnel, on y va pour se détendre pas pour acheter ! Twitter est plus orienté pro mais très difficile de construire un réseau et peu de français inscrit…

    Non les acquéreurs sur facebook ne seront pas là avant 5 ans (age moyen 16-25 ans) et ce ne sera peut-être plus facebook le réseau phare du web… il y a 10 ans google n’existait pas aux yeux du monde…

    Bref c’est pas le moment de s’éparpiller, un site bien tenu et une belle vitrine vous amènera beaucoup plus d’acquéreur !

  4. Avatar
    valbou says:

    Je complèterais en signalant que seloger qui annonce 4 millions de visiteurs uniques par mois n’a que 24 000 personnes qui aiment sa page et en combien de mois ?

    Le taux de transformation me parait un peu léger pour être utilisable par une agence immobilière 0.6% de son trafic… pour une agence qui réuni 2 000 visiteurs uniques ça correspondrai à 12 contact sur combien de mois ? sur 12 contact combien vous faites de compromis ? et combien aboutissent ?

  5. Avatar
    Js Habitat says:

    Bonjour a tous,

    Je suis partage par vos differents avis, mais je reste convaincu que le web 2.0 nous permet d’ameliorer notre communication et notre image de professionnel de l’immobilier. Certes facebook est le site le plus visite au monde. Il faut savoir l’utiliser a sa juste maniere.
    L’avenir se trouve malgre tout sur le net.

  6. Avatar
    Jul says:

    Les reseaux sociaux dans l’immobilier, pourquoi ? Pour quel objectif ? Pour quel marché ? Que des grands reseaux les utilisent pourquoi pas pour la notoriété de marque et encore… pour ce qui est de l’agence en local, parcequil ne faut pas oublier que l’immobilier reste un achat de quartier de marché local, quel impact vais je avoir ? Quand on pense que le premier reproche qui est fait à une agence immobilière c’est de ne jamais rappeler ses clients ni de prendre le temps de répondre a un email, expliquez moi comment une page Facebook (qui va faire plaisir a vos potes ou flater l’ego des agents) va générer du chiffre d affaire? Parceque si c’est le cas pourquoi n’y a t’il pas encore d agence immo full web full social networking ?
    je suis pro reseaux sociaux, mais pour l’immobilier, je ne crois pas que ça encourage un propriétaire a vous confier un mandat ou trouver un acquéreur (quand il y a besoin d’en chercher), j’ai l’impression de régresser dans les années 2000/2001 quand on disait aux propriétaires qu’on avait un site internet.. et quon croyait tous que ça suffisait a prendre un mandat 😉 remember ?
    bonnes ventes à tous
    Ps : quid de la très belle photo d’interieur de votre propriétaire (le dernier mandat que vous avez rentré avec 30000€ de com’) reprise pour une pub par Facebook de canapé ?(si si dans la barre de droite sans vous demander)