Jusqu’à présent, on était plutôt habitué aux levées de fonds des iBuyers. La startup Divvy Homes vient faire exception. On vient d’apprendre que cet iFunder américain venait d’atteindre une valorisation à 2 milliards de dollars, et ce, des suites d’une levée de fonds à 200 millions de dollars. Sur quoi repose le modèle de cette proptech ? Et surtout, comment compte-elle se développer par la suite ?

Déverrouiller la transaction immobilière via la location comme accès à la propriété 

Pour ceux qui ne seraient pas encore familiers avec le business modèle des iFunders, ces derniers ont le même but que les iBuyers : faciliter l’achat d’un nouveau bien. À tel point qu’on les surnomme les disrupteurs des iBuyers. Néanmoins, l’iFunding repose sur une autre promesse : avancer l’argent aux propriétaires.

En ce qui concerne Divvy Homes, la plateforme propose de faciliter l’accès à la propriété en devenant propriétaire du bien convoité. En échange, les accédants à la propriété paient en échange un loyer mensuel pour devenir, à terme, propriétaires uniques. En plus du loyer, Divvy Homes perçoit un acompte d’1 à 2% de la valeur du bien.

Une croissance fulgurante 

La startup Divvy Homes s’est lancée en 2017 et a connu depuis, une belle montée en puissance. Février 2021, celle-ci levait déjà 110 millions de dollars pour atteindre une valorisation de 490 millions de dollars. Depuis sa récente levée de fonds à 200 millions, mené par Tiger Global Management et  Caffeinated Capital, l’iFunder est désormais coté à 2 milliards et a quadruplé sa valorisation.

À ce jour, Divvy Homes comptabilise plus de 750 000 clients et couvre 16 marchés dont Atlanta, Houston et Cleveland. La startup travaille en partenariat avec près de 25 000 agents immobiliers et détient une dette d’environ 850 millions de dollars. Selon nos sources, l’iFunder ambitionne d’exporter son modèle dans des villes comme Détroit et Las Vegas. Ces dernières levées de fonds vont très certainement lui permettre de recruter de nouveaux talents et sans doute, de perfectionner son outil utilisé pour proposer un crédit. Soulignons la promesse de la société : digitaliser et pré-qualifier une demande d’achat en 5 minutes via la technologie.

Cet article concerne

Découvrez les Startups immobilières de La Réserve

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium