L’assistant virtuel de Google vient de dévoiler une nouvelle fonctionnalité : la possibilité de lire, et d’émettre des messages dans des applications tierces. Une ouverture qui devrait permettre à l’outil de proposer toujours plus d’automatisation, notamment dans la gestion des communications et des échanges. Est-ce le signe pour les professionnels de l’immobilier de nouvelles fonctionnalités à venir du côté des logiciels et autres outils ?

Il y a quelques jours on apprenait que l’intelligence artificielle Google Duplex (le prolongement de Google Assistant) permettait désormais d’automatiser la prise de rendez-vous. Aujourd’hui une étape de plus est franchie avec la possibilité de lire et d’envoyer des messages automatiquement, même si ces derniers sont envoyés dans des applications qui n’ont rien à voir avec Google.

L’assistant virtuel sait déjà lire et traduire du contenu dans 42 langues, traduire une conversation et désormais envoyer et répondre des messages via des outils tiers. Pour bénéficier de cette fonctionnalité, il faut se rendre dans les paramètres d’Android et activer les notifications. Il faut ensuite demander à l’assistant vocal de lire les messages. C’est ensuite à l’utilisateur de choisir son mode de réponse. Il peut soit déléguer cette tâche à Google Assistant en dictant son texte ou l’écrire directement.

Quelles perspectives pour l’immobilier ?

On peut imaginer que l’intelligence artificielle de Google soit à terme capable de se connecter aux API des différents outils immobilier et d’automatiser certaines tâches. Par exemple, la prise de rendez-vous depuis le logiciel de transaction, l’envoi de messages automatisés ou la gestion des mails. Ce qui pourrait fluidifier les échanges entre les experts immobiliers et leurs clients, et leur éviter de perdre des leads. De plus, avec sa fonction de traducteur, les ventes immobilières auprès de clients étrangers pourraient être simplifiées. Par exemple, via la traduction et la rédaction automatique des documents administratifs ou des annonces immobilières en langues étrangères.

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium