C’est chose faite : la première transaction immobilière, reposant sur la technologie Blockchain, entre particuliers à eue lieu en France. C’est la société Masteos avec la plateforme d’investissement Equisafe qui se sont chargées de la partie technique.

La blockchain ne cesse de faire couler de l’encre et on voit de plus en plus d’initiatives se reposant sur cette technologie émerger. On l’avait prévu, c’est devenu un véritable buzzword ! En somme, une innovation dont vous allez encore beaucoup entendre parler. Ici ce qui a attiré notre attention c’est le fait que la transaction se soit déroulée entre deux particuliers. On savait que la blockchain avait des promesses d’intermédiation et on commence à en voir les applications possibles.

Mais plutôt que de tirer sur une sonnette d’alarme qui n’existe pas, revenons plus en détail sur la transaction en elle-même. Sur le communiqué de presse on apprend que la transaction s’est déroulée entre Florian, juriste en CDI et Paul, un designer en freelance.

On apprend également qu’il a fallut passer tout de même par des statuts d’entreprise. En effet, le vendeur à tout d’abord créé une Société par Actions Simplifiée à qui il a revendu son appartement via un acte notarial classique. La SAS a ensuite été divisée numériquement en un millier de jetons numériques via la technologie blockchain. Au début du mois de novembre 2019, l’acheteur a racheté 41% des actions de la société, devenant ainsi copropriétaire de l’appartement.

On peut donc voir que malgré ce côté  » entre particuliers  » des phases de conseils et de gestion auprès de professionnels et d’experts ont du avoir lieu. Ce qui, tout de suite, est rassurant pour tous les professionnels du secteur. Après la blockchain est comme toutes les innovations, il faut apprendre très rapidement à se l’approprier pour éviter qu’elle vienne nous cannibaliser. Pour cela, je vous renvoie à nos articles sur le sujet et son impact sur le marché immobilier.