Les startups immobilières ont décidément le vent en poupe. Après l’entrée en bourse de l’agence en ligne Les Agences de Papa, c’est au tour de la néo-agence Hosman d’être boostée financièrement. En effet, on vient d’apprendre que la proptech française vient de réaliser une levée de fonds de 6 millions d’euros. Celle-ci a pu compter sur LBO France via son fonds NewStone dédié à la Proptech, le fonds accélérateur Waterstart, d’UL Invest et de l’ex CEO d’Axel Springer, Andreas Wiele.

Comment se différencie Hosman ?

À l’instar de toutes les agences en ligne, la startup Hosman propose un prix fixe à 4900€. Un modèle à bas prix qui n’est pas sans nous rappeler l’offre de l’agence hybride britannique Purple Bricks à 4499£. Cette commission fixe peut être assurée grâce à la digitalisation complète de la transaction. De l’estimation à la signature du compromis de vente, tous les process de la transaction sont dématérialisés; ce qui en réduit ses coûts.

Ce business modèle semble réussir à l’agence en ligne. 3 ans après sa création, la startup aurait conquis plus de 2% du marché parisien et de la 1ère couronne. Cette dernière compte à son actif plus de 300 clients par mois. 

À quoi va servir sa levée de fonds à 6 millions ?

Après s’est implanté l’Ile-de-France, Nantes et à Bordeaux, l’agence en ligne Hosman s’attaquer à d’autres grandes villes de l’Hexagone comme Lyon, Marseille, Toulouse, Nice ou encore Lille. Par conséquent, cette enveloppe financière va lui servir à recruter de nouveaux talents pour couvrir toutes les métropoles investies et convoitées par la startup. À ce sujet, la plateforme a déclaré vouloir engager une centaine de collaborateurs. Objectif à moyen terme : conquérir 10% du marché de la transaction immobilière à l’horizon 2024.

Une startup qui souhaite encourager la vente de biens écoresponsables

C’est l’autre élément différenciant de cette agence en ligne, auquel l’ensemble de la profession immobilière va devoir s’attaquer. La startup immobilière vient de lancer son offre  Green. Hosman ambitionne de valoriser les biens à basse consommation d’énergie dont la DPE est classée entre A et B et propose de réduire son tarif fixe à 5%. De plus, la plateforme a mis en place un système de Giveback. Elle reverse 0,3% de son chiffre d’affaires à l’association Habitat et Humanisme.

Étant donné les dispositifs proposés par Hosman, on a ici un bon exemple d’innovation et de différenciation des modèles immobiliers. Au-delà d’accélérer la digitalisation des métiers de l’immobilier, chaque secteur va devoir accroître son engagement en faveur de l’environnement s’il veut coller aux aspirations des prospects.

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium