Les agents immobiliers vont devoir prendre en compte ce critère s’ils souhaitent vendre plus de biens. En effet, pour 8 Français du 10, l’écologie est la deuxième raison qui les motive à acheter d’après une étude du réseau immobilier l’Adresse menée par Harris Interactive. Une préoccupation écologique pas si étonnante au vu des enjeux que soulève le réchauffement climatique.

L’étude réalisée peut déjà permettre aux professionnels du secteur de proposer des services en phase avec les besoins des acquéreurs. 81% des personnes interrogées envisagent des logements avec une meilleure isolation thermique quand 79% les imaginent moins énergivores. Donc plus écologiques. Rappelons la loi énergie 2019 qui prévoit la rénovation des logements dits “passoire thermiques” d’ici 2028. Ces problématiques semblent plus que jamais se faire échos.

Nous avions déjà ciblé ces problématiques environnementales. Tout d’abord en appelant les professionnels de l’immobilier à montrer eux-mêmes l’exemple, en rendant leur agence éco-responsable. Cela implique aussi de sensibiliser les propriétaires/bailleurs à proposer des biens aux normes : rénovation thermique, optimisation du chauffage…De plus, privilégier des mandats ou des biens à la location éco-responsables peut représenter un critère intéressant de négociation de prix.