Belle démonstration d’ascension pour la proptech WeMaintain. Spécialisé dans la maintenance des ascenseurs, l’acteur du smart building vient de réaliser une levée de fonds de 30 millions d’euros auprès de de Red River West, Bpifrance Digital Venture, Eurazeo Partners ou encore Raise Venture. Après s’être développée à Londres avant d’acquérir la startup Shokly, la jeune pousse ambitionne de s’attaquer à un autre marché : l’Asie. On revient sur son évolution et ses perspectives.

De la résolution d’incidents au smart building 

La startup WeMaintain s’était d’abord imposée comme une figure de proue de la résolution d’incidents liés aux ascenseurs. Ceci, grâce aux algorithmes prédictifs et au machine learning. La société a ensuite renforcé sa croissance en rachetant Shokly. Une startup dédiée à la maintenance des systèmes de sécurité incendie via un système d’objets connectés. De solution technologique pour les ascenseurs, WeMaintain est donc rapidement parvenu à devenir un acteur à part entière du smart building.

Du marché européen au marché asiatique

C’est ce que nous avions prédit lors de l’acquisition de la startup Shokly. Nous n’avions pas complètement tort puisque WeMaintain a déclaré vouloir se déployer dans d’autres villes européennes…et en Amérique du Nord. À savoir aux États-Unis et au Canada. Néanmoins, son objectif principal est de s’implanter en Asie, plus précisément à Singapour. “L’Asie est un très gros marché pour nous, explique Jade Francine, co-fondatrice de WeMaintain. L’environnement immobilier y est plus moderne et Singapour est très ouvert à l’innovation.”  Étant donné cette déclaration, on s’attend à ce que la startup parisienne développe des solutions technologiques toujours plus innovantes : meilleure exploitation de la data, algorithmes plus performants et plus prédictifs et des outils encore plus favorables à la prise de décision. 

Une croissance internationale implique de recruter de nouveaux talents. Sans surprise, c’est ce que compte faire WeMaintain. La proptech souhaite embaucher une centaine de collaborateurs, en plus de ses 80 salariés actuels. Reste à savoir comment la société compte renforcer son statut d’acteur du smart building. Après avoir œuvré dans la maintenance des ascenseurs puis la sécurité incendie, on se demande si la startup ne va pas développer d’autres solutions : dispositifs d’éclairage, maîtrise de la consommation énergétique… D’ici-là, on attend d’apprendre son déploiement officiel aux États-Unis et au Canada !

Cet article concerne Wemaintain (Startups immobilières).

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium