Cette fois-ci c’est officiel :  les visites immobilières seront enfin autorisées et les agences pourront réouvrir à partir du samedi 28 novembre. Cette nouvelle fait suite aux annonces du gouvernement et à celle de la ministre du logement Emmanuelle Wargon. Nous vous avons d’ailleurs proposé un article pour performer dès la reprise. Néanmoins, pour organiser des visites, les agents immobiliers vont devoir mettre en place un protocole sanitaire. Que cela soit pour de la vente ou de la location. Voici les étapes pour optimiser vos visites et garantir la sécurité de vos clients.

En amont de chaque visite, pensez tout d’abord à rappeler vos clients propriétaires et vos prospects acheteurs puis organisez des rendez-vous. Chaque visite physique devra se dérouler avec seulement deux personnes : vous (l’agent immobilier) et votre client acheteur. Les couples et les familles ne sont pas autorisés à visiter le bien. Voici les étapes du protocole sanitaire à mettre en place selon les recommandations officielles de la FAIM.

Visites immobilières : quel protocole sanitaire ?

  • Pré-qualifiez vos prospects acheteurs avec la visite virtuelle. Envoyez un mail ou une vidéo à tous les potentiels acheteurs pour confirmer leur intérêt. Si vous passer par mail, mettez un sujet qui va à l’essentiel du type “êtes-vous toujours intéressé par cette propriété”. Ces derniers n’auront qu’à infirmer ou confirmer leur choix .
  • En amont de la visite communiquez à vos clients le protocole mis en place et faites-leur comprendre qu’il doit être respecté.
  • Faites une campagne de communication pour communiquer sur la reprise des visites et sur le protocole sanitaire à respecter pour l’occasion.
  • Organisez une visite par demi-journée et limitez-les à 30 minutes. Au-delà du fait qu’il s’agit d’une recommandation de la FNAIM, il est important de ne pas surpeupler vos mandats et de les laisser aérés. Ce dispositif est également important pour les propriétaires qui ne souhaitent pas accueillir trop de personnes chez elles.
  • Fournissez des attestations pour justifier les déplacements de vos clients. Les déplacements étant encore limités, il est nécessaire de couvrir vos clients en cas de contrôle. 
  • Limitez les visites physiques à deux personnes : un professionnel de l’immobilier et un client. Enfin, proposez une visite virtuelle en live avec chaque acheteur pour qu’il puisse montrer le bien à sa famille.
  • Fournissez des masques et du gel hydroalcoolique pour vos clients. C’est important que cela vienne de vous. Vous êtes le professionnel dans l’équation, rappelez-le avec de petites attention comme celle-ci. Et bien entendu imposez le port du masque et la désinfection avec gel hydroalcoolique, même si ils sont réticents.
  • Aérez le logement 15 minutes avant chaque visite. Responsabilisez vots clients propriétaires à cette règle. Ceci garantira leur sécurité sanitaire et celle de leurs futurs acquéreurs. 

Visites immobilières : quel protocole sanitaire pour les états des lieux :

Pour l’instant nous ne disposons pas d’informations officielles en ce qui concerne le protocole sanitaire pour les états de lieux. Toutefois, les informations données par le président Macron lors de son allocution nous amènent à vous conseiller le dispositif suivant :

  • Rappelez les locataires sortants et les locataires entrants et prévoyez des rendez-vous espacés entre chaque visite
  • Communiquez sur votre protocole sanitaire. Comme pour les visites des biens à la vente, envoyez un mail ou un sms avant chaque visite. Faites savoir aux propriétaires et aux locataires que vous désinfectez bien les clés.
  • Limitez le nombre de visiteurs et ne faites les visites groupées.
  • Prévoyez du gel hydroalcoolique et des masques
  • Imposez le port du masque aux locataires entrants et sortants 
  • Privilégiez la signature électronique 
  • Privilégiez les visites virtuelles quand vous le pouvez 

Comme nous vous l’avons dit, une part des informations provient de la FNAIM et une autre part provient des mesures annoncées par le gouvernement. Nous espérons que vous pourrez mettre rapidement ces étapes en place. Rappelez-vous que la responsabilité du protocole sanitaire que l’on vous fait porter vous rend indispensable.