Les réseaux sociaux constituent votre allié majeur pour mettre en place une stratégie digitale efficace. Pour quelque business que ce soit, les bénéfices ne manquent pas. Initialement, les réseaux sociaux les plus basiques comme Facebook aidaient considérablement à construire une communauté autour d’une marque, à informer et à communiquer sur les services et les actualités de cette dernière. Désormais, ils constituent des points de contact à part entière. Les abonnés d’une page professionnelle immobilière peuvent accéder directement aux services d’une entreprise, prendre rendez-vous ou faire une action directement sur les réseaux sociaux.

Sommaire

Facebook : le leader incontournable

Instagram pour travailler son image de marque

Youtube pour développer son branding en vidéo

Linked’In pour trouver la perle rare qui viendra renforcer vos équipes

TikTok la plateforme fun et virale

Snapchat pour jouer sur le côté éphémère des événements

Twitter pour faire votre veille sectorielle

Pinterest pour créer des tableaux d’inspiration.

Dans cet article, nous allons d’abord vous lister les réseaux sociaux les plus intéressants pour doper votre activité immobilière. Vous découvrirez la puissance actuelle de ces plateformes : leur nombre d’utilisateurs, leurs cibles et leurs points forts. Nous nous attellerons ensuite à l’intérêt que présente chaque réseau social pour le secteur de l’immobilier. Dans quelle mesure ces médias peuvent renforcer votre business et comment exploiter chacun d’entre eux pour une activité immobilière.

Facebook – Le leader indétrônable

Facebook est encore, à ce jour, le réseau social le plus utilisé dans le monde. Il totalise 2,701 milliards d’utilisateurs et compte 38 millions d’utilisateurs actifs mensuels en France. Néanmoins, ce réseau social tend à vieillir. Moins populaire chez les moins de 18 ans, qui lui préfèrent Instagram ou TikTok, sa cote de popularité augmente auprès des seniors. 

En 2019, on estimait que 65 % des utilisateurs de Facebook dans le monde avaient ​​moins de 35 ans. En ce qui concerne l’Hexagone, la 1re tranche d’âge majoritaire des utilisateurs concerne les 25-34 ans, soit la génération Y ou les millennials. Sa cible de prédilection est donc une jeune population active. Viennent ensuite les 18-24 ans, à égalité avec les 35-44 ans. Enfin, les 13-17 ans apparaissent comme la population la moins active sur Facebook en France. Ces derniers, comme nous l’avons expliqué précédemment, privilégient TikTok ou encore Snapchat.

Quels usages de Facebook pour l’immobilier?

Valoriser sa marque immobilière

Facebook (comme d’autres réseaux sociaux que nous étudierons) tend à devenir une alternative au site Internet d’une agence immobilière. Tout d’abord, il permet de se créer une communauté, à qui on va faire connaître sa marque immobilière avant de la fidéliser. Ceci en alimentant sa page professionnelle autour de services proposés par une agence immobilière (réalisation de visites virtuelles, prise de rendez-vous en ligne, estimation à distance…) ou en communiquant sur des actualités la concernant : nouvelles recrues ( 😉 ), record de transactions, partenariats…

Donner plus de poids à son expertise immobilière

Par ailleurs, la plateforme de Mark Zuckerberg permet de créer du contenu et de développer des stratégies d’inbound marketing. Via la plateforme, les professionnels de l’immobilier peuvent publier des posts ou partager des contenus liés à la marque. Parmi eux , des articles ou des analyses sur l’immobilier réalisés par les experts d’une agence (provenant par exemple d’un blog ou d’un média local), ou encore des posts de recrutement. Soulignons enfin l’apport des stories éphémères, qui permettent de partager en temps réel toutes sortes de contenu : un service qui vient d’être mis en place, l’annonce d’un événement comme un webinaire ou une vidéo d’ambiance avec ses collaborateurs.

Ce point nous amène par la même occasion à une autre utilité de Facebook : sa fonctionnalité de live. Cet autre format interactif, proposé par Facebook, change complètement la donne en ce qui concerne la relation entre les professionnels de l’immobilier et leurs abonnés via cette plateforme. À travers l’option Live ou encore la création de salons, tout expert immobilier peut interagir directement avec sa communauté ou des clients en tant que professionnel. Grâce au live, un agent peut organiser une visite libre à distance ou organiser un webinaire en compagnie de partenaires. Par exemple, délivrer des conseils à destination de propriétaires sortants avec un professionnel du déménagement. Au-delà d’être un outil, la fonction live est devenue une extension d’un site Internet immobilier. On ne propose pas son expertise immobilière, on la délivre instantanément. 

Créer des publicités locales qui transforment

Autre pierre angulaire de Facebook : la possibilité de créer des publicités marketing locales. Grâce à cette fonctionnalité (sans doute l’une des plus importantes lorsqu’on possède un page professionnelle), on peut créer des publicités adaptées à des cibles particulières. Par exemple, si vous constatez que la majorité des interactions proviennent des 25-34 ans, vous pourrez créer une publicité qui va targeter les 35-44 ans. D’autant plus que la nouvelle interface de gestion Facebook Business Suite vous aidera en ce sens. La suite Facebook Business vous permet de gérer, via une même interface, vos contenus sur Facebook et Instagram. Ce paramètre étant très vaste, je vous invite à lire le tutoriel dédié à la plateforme Facebook Business et à son optimisation. En ce qui concerne les publicités marketing, cette fonctionnalité permet de connaître, de gérer votre audience et, ce faisant, de cibler une clientèle moins majoritaire. 

Exploiter une nouvelle plateforme de diffusion

Enfin, les professionnels de l’immobilier peuvent utiliser Facebook comme un portail immobilier. Ici employé comme une autre plateforme de diffusion, poster des mandats sur ce média peut booster la performance des annonces immobilières et, par conséquent, booster le trafic du site Internet d’une agence immobilière. En effet, si vos prospects cliquent sur une annonce depuis une publication, ces derniers seront directement redirigés vers votre site Internet.  

De plus, Facebook facilite la prise de contact avec ses boutons CTA. Ces derniers proposent effectivement de paramétrer une prise de rendez-vous directement depuis Facebook, d’envoyer un message sur Messenger ou encore de se rendre sur le site Internet d’une agence immobilière.  

En conclusion : Facebook est déjà le réseau social leader dans le monde. En tant que professionnel de l’immobilier, vous avez tout intérêt à l’utiliser. Nous avons également affaire à un média polyvalent, qui va valoriser votre marque immobilière, mais surtout, booster les interactions de vos prospects et pousser ces derniers à l’action. Étant donné la tranche d’âge majoritaire de ses utilisateurs, Facebook s’avère être très utile pour cibler des primo-accédants, mais aussi d’autres cibles. Des propriétaires plus âgés susceptibles de vendre et d’acheter à nouveau ou encore des contacts de locataires (auprès des 18-24 ans) que vous pourrez travailler et exploiter lorsqu’ils deviendront primo-accédants.

YouTube – Le deuxième colosse des réseaux sociaux dédié à la vidéo

YouTube est la première plateforme d’hébergement de vidéos dans le monde. Elle permet à ses utilisateurs de publier, de regarder, d’aimer, de commenter ou encore de partager des vidéos via la plateforme. 

Au cours de l’année 2020, YouTube totalisait 2 milliards d’utilisateurs dans le monde et comptait 46 millions de visiteurs sur sa plateforme chaque mois en France. Toujours en 2020 et en France, 39 millions de Français âgés de 18 ans et plus ont vu des vidéos sur YouTube. Les plus touchés par la plateforme concernent les 25-49 ans et constituent 52 % de l’audience totale.  Les 50 ans ou + représentent 28 % de l’audience et enfin, les 18-24 ans, 20 % de l’audience.

Quels usages de YouTube pour l’immobilier?

L’intérêt majeur de YouTube est de mettre en exergue l’expertise d’une agence immobilière. Pour rappel, il faut avoir créé sa chaîne YouTube immobilière pour accéder aux avantages de cette plateforme. 

Affirmer sa connaissance et sa proximité avec sa zone de chalandise 

Plusieurs formats vont aider les professionnels de l’immobilier à affirmer leur expertise locale. Voici lesquels :

  • Des vidéos pour présenter et mettre en valeur sa zone de chalandise. On peut présenter son quartier, réaliser une vidéo ou une interview des commerçants locaux, mettre à l’honneur des monuments ou des lieux typiques ou témoigner l’engagement de sa marque immobilière auprès d’acteurs et de partenaires locaux.
  • Réaliser et publier des vidéos interactives sur l’activité immobilière de sa zone de chalandise. En plus de consacrer des articles sur l’évolution des prix dans un quartier ou sur des quartiers à fort potentiel, on peut adapter ces contenus au format dynamique de YouTube.
  • Publier des webinaires ou des lives avec des partenaires locaux ou des professionnels en lien avec l’immobilier. Les professionnels de l’immobilier peuvent exploiter cette plateforme pour délivrer des conseils comme :  acheter son premier bien en compagnie d’un courtier, réussir les étapes d’une transaction avec un notaire ou comment embellir son bien avec un professionnel du home staging.

Renforcer son référencement local

YouTube est le deuxième réseau social mondial. Les professionnels de l’immobilier ont donc tout intérêt à exploiter la force de ce réseau, notamment sa puissance de référencement. Il va être très intéressant d’exploiter les paramètres de publication d’une vidéo. En effet, YouTube donne la possibilité d’inclure notamment des mots-clés. Ce faisant, en utilisant des termes liés aux requêtes de vos clients, et surtout, à la localité de votre agence, votre référencement local s’en trouvera amélioré. Il est donc important d’optimiser ces mots-clés, mais aussi les titres, les descriptions et les tags de votre vidéo pour vous positionner sur des requêtes locales. Par exemple : « Conseil vente appartement + nom de la ville » ou « Investir dans l’immobilier + quartier ». Pour développer des stratégies de référencement locales sur YouTube, je vous renvoie vers notre tutoriel pour créer une chaîne immobilière.

Affirmer son expertise 

  • Dans le même esprit que pour créer des vidéos avec des partenaires locaux, on peut utiliser les vidéos sur YouTube pour délivrer des conseils à une cible bien précise : vendeur, acheteur, investissement locatif.
  • Proposez également des analyses et des conseils plus généraux, qui ne se bornent pas à votre zone de chalandise. Ces vidéos peuvent porter sur la dynamique de l’immobilier en France, la présentation de villes attractives ou des conseils pour investir dans l’immobilier neuf.
  • Réaliser des interviews ou des portraits d’anciens clients satisfaits par votre agence immobilière peut être un vrai plus. Plus dynamique qu’un avis client, publier une vidéo sur YouTube avec ces clients peut susciter la confiance et inciter ces prospects curieux à vous contacter.

Voici, dans cette vidéo réalisée par Visite and Co, un exemple de format que vous pouvez proposer sur votre chaîne immobilière.

Valoriser ses mandats

Voici une autre plateforme de diffusion avantageuse pour des mandats. Grâce à la plateforme de YouTube, il est possible de partager des vidéos dynamiques, qui présentent un mandat exclusif sous un autre angle. On peut profiter de ce média pour proposer une mise en situation ou encore faire intervenir un décorateur intérieur pour proposer des aménagements et favoriser la projection dans un bien.

En conclusion : Étant donné son nombre d’abonnés, et surtout, sa cible majoritaire (25-49 ans), les professionnels de l’immobilier ont tout intérêt à utiliser YouTube. En effet, cette plateforme de vidéos héberge et accueille une cible majoritairement active. Soit les  primo-accédants et les propriétaires. À l’instar de Facebook (et c’est un conseil que nous aurons l’occasion de réitérer au cours de cet article), il est possible de viser d’autres cibles qu’on va pouvoir travailler par la suite. Notamment les propriétaires seniors ou les locataires de 18-24 ans. Enfin, YouTube permet de doper votre référencement local, et donc votre visibilité, ainsi que de valoriser vos services et votre expertise immobilière.

Instagram – Le réseau de l’image par excellence

Instagram est LE réseau social dédié au partage de l’image : essentiellement les photos au moment de son lancement, puis les vidéos. Au cours de l’année 2020, Instagram comptabilisait 1 milliard d’utilisateurs dans le monde et 17 millions d’utilisateurs sur Instagram chaque mois en France. À ce jour, 73 % des 16-25 ans utilisent Instagram et 50 % des utilisateurs ont entre 18 et 34 ans dans le monde. Les primo-accédants représentent donc la cible majoritaire de cette plateforme.

Puisque ce réseau social est spécialisé dans l’image, Instagram permet surtout de travailler son image de marque avec de beaux visuels, notamment au travers de ses filtres ou de fonctionnalités de montage. 

Quels usages d’Instagram pour l’immobilier?

Valoriser son image de marque 

Instagram peut booster la visibilité d’une agence immobilière et permet d’embellir son image de marque. Ici, ce sont surtout les contenus (photos, vidéos, collages…) ciblés sur l’agence qui y contribuent. Notamment en présentant ou en mettant en scène les collaborateurs de l’agence, les partenaires, les acteurs locaux ainsi que les clients. Avec Instagram, on peut permettre à ses abonnés de découvrir l’envers du décor d’une marque immobilière.

Renforcer sa proximité grâce aux stories

Les stories, au même titre que la fonctionnalité Live, peuvent aider les professionnels de l’immobilier à créer plus de proximité avec leurs abonnés. En temps réel, il est possible de partager avec sa communauté une ambiance, une actualité, un événement ou un service qui peut directement concerner des prospects. De plus, il est possible avec l’option Live de créer un direct en mentionnant un partenaire commercial. Autrement dit, on peut, grâce à ces paramètres, renforcer sa proximité locale avec les partenaires de sa zone de chalandise et, de fait, renforcer sa notoriété et son expertise auprès des abonnés Instagram.

Valoriser ses mandats

Instagram constitue une plateforme de diffusion très intéressante pour doper la performance de ses mandats. Via les filtres fournis par le réseau social et des applications de montage annexes d’Instagram comme Layout ou InShot, les biens exclusifs de l’agence peuvent être appréciés sous un autre angle. De plus, on peut davantage toucher sa zone de chalandise en géolocalisant les biens.

Opérer un ciblage judicieux

C’est un peu la suite logique de la partie précédente. Les hashtags constituent une arme très efficace pour cibler, d’une part, sa zone de chalandise, et d’autre part, des prospects particuliers (vendeurs, acheteurs, locataires, recrutement…). Par exemple, lorsqu’on publie un mandat à Lyon, on peut utiliser des hashtags comme #appartementLyon, #achatappartementLyon, #nomdelagenceimmobilièreLyon… Soulignons aussi l’impact des campagnes publicitaires locales qu’on peut opérer directement sur Facebook via Facebook Business Suite. Avec cet outil, on peut gérer son audience et adapter sa publicité à une cible particulière (exemple : des abonnés minoritaires plus âgés).

Pousser ses prospects à l’action

Instagram n’est plus seulement un réseau de partage d’images. Cette plateforme est devenue une alternative au site Internet. Sur votre page immobilière, vos abonnés peuvent prendre directement contact avec vous et vous demander des renseignements sur un service directement via l’outil de messagerie Instagram. Ajoutons à cela ses boutons CTA, qui peuvent considérablement stimuler la prise de contact sur ce canal. En plus de permettre à vos abonnés de vous contacter, ces derniers ont la possibilité de prendre un rendez-vous directement sur votre page Instagram si vous activez cette fonctionnalité. Si ce n’est pas encore le cas, je vous invite à relire notre tutoriel sur les 3 façons de mettre en place la prise de rendez-vous en ligne dans votre agence.

Exploiter une nouvelle source de leads

Instagram peut doper la captation de leads immobiliers grâce au fonctionnement de sa plateforme et à des outils dédiés. En utilisant la bio de votre page Instagram immobilière, vous pouvez insérer l’URL de votre site Internet pour booster le trafic de ce dernier. Enfin, des outils comme Linktree permettent désormais de créer un lien unique qui renvoie lui-même vers plusieurs pages d’atterrissage. En cliquant dessus, vos prospects peuvent par exemple accéder à votre site Internet, une landing page, faire une visite virtuelle ou prendre un rendez-vous en ligne. 

En conclusion : La plus-value d’Instagram demeure dans sa propension à valoriser votre image de marque. Un peu plus que Facebook grâce à sa portée esthétique. Néanmoins, ce réseau tend à être une marketplace à part entière, à l’instar de Facebook où vos abonnés peuvent « consommer » directement vos services immobiliers.

Instagram Immobilier Images

LinkedIn – Le réseau social dédié au recrutement

Vous êtes déjà membre Premium ?

à propos

Arnaud Hamzaoui

Article rédigé par Arnaud Hamzaoui

L'un des anciens chez Immobilier 2.0, on l'a formé sur les bancs de l'école! Arnaud est responsable de la section Actualités et veille sectorielle. C'est lui qui déniche les dernières news de l'industrie immobilière et qui les compile. Il s'occupe aussi de la rédaction d'a ... Lire la suite

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium