Chaque année, le salon RENT est l’occasion de découvrir et rencontrer des start-ups qui se lancent sur le marché. De jeunes entreprises qui nous permettent de visualiser les tendances qui motivent les entrepreneurs dans le domaine immobilier. Cette année, ce sont 13 start-ups qui ont retenu notre attention et dont on vous parle ici. Des concepts dignes de mention que l’on a classés en différentes catégories afin de vous aider à y voir plus clair. Intéressé par les innovations qui arrivent sur le marché immobilier dans les mois et années à venir? Vous en trouverez un excellent aperçu dans cet article. 

Les start-ups qui proposent des Gains de temps et de l’intermédiation

Homeleo

Homeleo est une entreprise qui a pour objectif de démocratiser le métier de chasseur immobilier. Les chasseurs sont des professionnels dont la mission est de trouver et d’accompagner les acquéreurs. Le principe de la start-up repose sur sa capacité à proposer le bon profil de chasseur aux clients. Pour atteindre cet objectif, elle va se baser sur une sélection des chasseurs, mais aussi sur l’analyse des critères de recherche de chaque client. L’objectif n’est pas juste de proposer un chasseur, mais de proposer celui qui correspond vraiment au client, à son profil et à ses besoins.

homeleo_chasseur_immobilier_startup_rent

 

Ubiquity REPORTS

Ubiquity Reports essaie de décharger les acquéreurs de toutes les visites inutiles qu’ils risquent de faire. Le service mandate des professionnels chargés de visiter la propriété à la place du potentiel acheteur et de réaliser des rapports de prévisites. La solution vise en effet les particuliers, même si une offre adaptée aux inspections des professionnels est proposée par la société. La start-up part du constat que les clients ne se déplacent que lorsqu’ils sont sûrs que la propriété correspond à leurs critères. Un postulat intéressant, puisque ce n’est pas l’agent que l’on cherche à soulager de sa charge de travail, mais le client. L’avantage pour l’agent, c’est d’être en relation avec des professionnels et d’éviter de s’essouffler à essayer de convaincre des acquéreurs qui, en réalité, ont fait leur choix dès le pas de la porte. 

Concernant la tarification, plusieurs offres sont proposées allant de 75 € à une offre sur devis en passant par un pack à 120 €. Selon l’offre choisie par le client, Ubiquity Reports peut également jouer le rôle de conseiller en émettant un avis sur le prix de la propriété ainsi que ses forces et faiblesses. Le service va encore plus loin et peut aussi réaliser des plans en 3 dimensions et rédiger l’offre d’achat.

ubiquity_reports_homepage

 

Flatsy

On reste dans le domaine de la visite immobilière, mais cette fois-ci, on retourne à la place de l’agent immobilier. Flatsy part du constat que la gestion des visites est une étape trop chronophage pour les professionnels. L’entreprise propose deux services complémentaires : un outil de prise de rendez-vous en ligne, des prestations de « FlatGuides » pour remplacer l’agent pour des visites. Flatsy s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. Cependant, les professionnels font l’objet d’une tarification sur devis (tarifs particuliers : 290 € pour une location et 990 € pour un logement en vente).

Les FlatGuides sont des auto-entrepreneurs formés par Flatsy pour s’occuper des visites de biens immobiliers. L’outil de prise de rendez-vous de Flatsy est un agenda dans lequel l’agent va indiquer ses créneaux de disponibilités. Les internautes accèdent à l’outil via un lien que l’agent intègre à son site et dans les mails qu’il envoie aux contacts issus des portails.

flatsy_illustration_homepage 

Byzerpro

Byzerpro est une plateforme de recherche immobilière basée sur le scoring des annonces en fonction des critères de sélection du client. Lorsqu’un utilisateur arrive sur le site, il peut proposer ou rechercher une affaire. S’il choisit la recherche, il est invité à remplir sa « fiche de recherche », un formulaire en 5 étapes dans lequel il va définir tout son projet. Un formulaire qui passe en revue les attentes de l’internaute en termes de performance de l’investissement, d’ensoleillement et d’autres attentes, pour certaines très spécifiques. C’est d’ailleurs ce qui fait la force des services de ce type : la capacité à capturer des informations dans un contexte. Pour réussir cet objectif, le formulaire essaie d’être le plus précis possible et de décrypter les « émotions » de l’utilisateur. Le formulaire reprend le champ lexical de l’envie, notamment dans la partie « critères plus », partie du formulaire qui permet à l’utilisateur de signaler tous les « petits plus » qu’il attend de son logement.  

La fiche est ensuite publiée et l’internaute peut consulter les annonces qui rentrent dans les critères selon un scoring de 0 à 100 %. Le service se présente comme un réseau d’affaires basé sur le « matching » entre acquéreurs et vendeurs. Je vous invite à retrouver leur vidéo de présentation juste ci-dessous : 

 

Big Data et algorithmes

Pinpo : faire matcher locataires et propriétaires grâce aux algorithmes

Pinpo mise sur son algorithme afin de mettre en relation des propriétaires et des locataires dont les profils se correspondent. Ciblant le marché locatif, le service se présente comme étant « un peu le Tinder de la recherche d’apparts ». Dans les faits, Pinpo se divise en trois éléments, chacun ayant sa fonction : une application, un site Internet et un algorithme. 

L’app mobile est destinée au candidat en recherche d’une location. Les biens sont géolocalisés, il sélectionne ses favoris. S’il est intéressé, il peut réserver son créneau de visite directement sur l’application en fonction des disponibilités de l’agent. L’algorithme de matching va profiler les locataires, leur attribuer une note et les mettre en relation avec les propriétaires. Pour cela, l’outil va combiner des données comme le dossier du locataire ou les annonces qu’il a aimées et déclinées. Il va également prendre en compte les précédentes appréciations du propriétaire pour être sûr que le candidat lui correspond. Le site permet aux agents immobiliers de gérer leurs annonces et de consulter les dossiers de locataires. Ils reçoivent les demandes de visites et acceptent ou déclinent les offres de locataires qualifiés. 

pinpo_startup_rent_illustrations

 

QuietRent : la Big Data au service de la gestion des risques locatifs

QuietRent se présente comme une plateforme qui utilise l’analyse de données afin de gérer les risques en gestion locative (détection des meilleurs profils candidats et des risques de non-paiement). La start-up décline son offre en deux catégories : une première, qui se focalise sur les professionnels de l’immobilier; et une seconde, ouverte aux particuliers. À l’aide de ses outils statistiques et d’analyse, l’entreprise est en mesure de proposer aux professionnels des outils d’aide à la décision. Des outils qui se basent sur les données de l’agent, mais également sur celles de QuietRent.

L’entreprise va également intervenir durant la relation bailleur-locataire en se positionnant comme un observateur externe, qui s’assure que tout se passe correctement et intervient en cas de litiges. QuietRent intervient en utilisant l’ensemble des informations qu’elle a collectées sur les transactions et échanges précédents entre bailleurs et locataires. La partie ouverte aux particuliers, quant à elle, propose des services de médiation entre propriétaires et locataires, ainsi que la constitution de dossier et l’analyse des dossiers des locataires. 

quietrent_homepage_startup_rent_illu

 

BON DE visite  : utiliser la Big Data pour le scoring et l’estimation

Bon de visite propose une plateforme de scoring et d’estimation de biens qui repose sur l’analyse de Big Data. L’objectif de l’entreprise est de fournir un outil d’aide à la décision pour les clients et les professionnels de l’immobilier. Une fois sur la homepage, l’utilisateur est invité à choisir s’il souhaite obtenir l’estimation d’un bien ou son scoring.

L’outil de scoring permet, une fois que l’on a saisi l’adresse et l’étage, de pouvoir consulter les notations de différents critères. On retrouve par exemple : le calme, la qualité de l’air, l’ensoleillement, la sécurité ou encore la connectivité de la zone. Chacun de ces critères fait l’objet d’une slide, qui permet d’obtenir les détails sur celui-ci. 

L’outil d’estimation, quant à lui, va s’adapter en fonction du type de projet de l’utilisateur. En effet, au moment de remplir le formulaire d’estimation, celui-ci nous demande en tout premier si l’on est acheteur, vendeur, investisseur ou loueur. Cela va avoir un impact sur l’estimation que va fournir l’outil. Pour un internaute investisseur, il donne des informations sur la rentabilité du bien; pour un loueur, le prix des loyers pour des logements similaires; et pour un vendeur, les prix de vente des propriétés similaires sur la zone. 

Le service propose une API gratuite qui permet aux professionnels d’afficher le scoring des logements sur leur site. Vous pouvez retrouver la documentation de l’API sur le site de Bon de visite; pour obtenir une clef, il suffit d’avoir un compte. 

bondevisite_startup_decouverte_rent_illustration

 

accompagnement client et optimisation des démarches

HappyWait : pour le suivi client dans la promotion

La start-up, que l’on vous présentait plus en détail un peu plus tôt cette année, propose aux promoteurs un outil en marque blanche qui permet de gérer le suivi des clients pour les programmes neufs. L’outil va générer un espace client sur lequel l’acquéreur va pouvoir retrouver toutes les informations concernant le suivi de son projet. Le professionnel peut partager les documents d’avancée, des photographies de suivi du chantier ou encore envoyer des notifications ciblées à certaines étapes de l’avancement du programme. L’objectif de Happywait est de remettre le client au cœur des échanges dans le neuf. Un client qui, selon la start-up, est trop souvent laissé dans le flou une fois les contrats signés. 

Pour l’instant, le service compte 42 programmes neufs qui ont adopté la solution. Vous pouvez retrouver la vidéo de présentation du service juste ci-dessous.

MyNotary

MyNotary se présente comme une plateforme collaborative qui a comme objectif de faciliter la création du compromis de vente. Le service va collecter et mettre à disposition de tous les acteurs la base documentaire nécessaire à l’établissement du compromis de vente. Notaires comme agents et clients vont pouvoir suivre les actions de chacun, consulter et retrouver les documents.

L’objectif de MyNotary est d’accompagner chacun des intervenants durant ces démarches. La plateforme va réduire les étapes pour les professionnels tandis qu’elle va accompagner et informer les clients (acquéreurs ou vendeurs). On essaie ici de fluidifier au maximum une partie très administrative du projet immobilier. D’ailleurs, pour souligner cette volonté, la plateforme va jusqu’à rédiger un modèle de compromis à compléter. Je vous propose de retrouver une vidéo de présentation ci-dessous : 

 

Vous aider dans la réalisation de vos vidéos immobilières

VuyImmo : vos vidéos montées et partagées en quelques secondes

VuyImmo est une application qui permet très rapidement de filmer sa vidéo, la monter et apposer votre logo dessus, l’objectif étant de pouvoir faire valider la vidéo finale en direct au propriétaire. Après avoir renseigné les informations sur la propriété, l’agent immobilier peut réaliser les différents « rushs » de son montage. L’application va se charger elle-même de réaliser le montage, d’apposer le logo de l’agence et d’encoder la vidéo pour que celle-ci soit diffusable.

Ces dernières étapes ne prennent que quelques secondes et l’agent est ensuite invité à partager sa vidéo sur différentes plateformes (réseaux sociaux, portail, site Internet…). La start-up est d’ailleurs en partenariat avec plusieurs portails immobiliers et s’occupe de la diffusion sur ceux-ci. On peut voir avec cette application qu’il y a une vraie volonté chez les acteurs de la vidéo de démocratiser les solutions clés en main pour les agents immobiliers. 

Easy Movie : réaliser facilement et rapidement des films de qualité professionnelle

EasyMovie est une application qui permet de réaliser rapidement des vidéos professionnelles. L’objectif de l’application est de guider l’agent immobilier afin qu’il puisse réaliser par lui-même une vidéo de qualité. L’application va vous conseiller durant les prises de vue et s’occuper du montage final de votre vidéo. Elle permet d’ajouter des textes, des sons et on peut obtenir des résultats très intéressants.

Plusieurs offres sont disponibles, notamment une dédiée à l’immobilier. Le business model de l’application repose sur l’achat de crédit, les prix débutent à 9,99 € pour finir sur de l’illimité à 99 € par mois. 

My MovieUp

My movieUp se présente comme une plateforme intelligente de réalisation de vidéos. L’entreprise propose aux professionnels une solution qui les guide à travers les étapes de réalisation de leurs vidéos. Le professionnel est accompagné lors de l’écriture du scénario, du choix du template et la vidéo est ensuite automatiquement montée. S’ils le souhaitent, les clients peuvent bénéficier d’un suivi personnalisé avec créations de templates sur mesure et des modules de formation. My movieUp propose plusieurs offres tarifaires standard allant de 19 € par mois à 199 € si l’on choisit de s’engager sur un an. En somme, My movieUp propose une solution automatisée de réalisation de vidéos sans oublier que certains professionnels peuvent avoir besoin d’un accompagnement. 

Nouvelles approches du marché

SmartRenting : la première agence dédiée à la sous-location

La start-up Smartrenting se présente comme la première agence dédiée à la sous-location. L’objectif de cette start-up est de permettre aux locataires d’être nomades tout en ayant une sécurité du logement. Lorsqu’un locataire inscrit sur la plateforme part en voyage (études, vacances, année sabbatique, etc.), la start-up s’engage à lui verser le prix de son loyer, soit à lui, soit directement au propriétaire. 

Smartrenting se débrouille ensuite pour louer le logement et réaliser une plus-value sur la sous-location de celui-ci. Cela se joue notamment sur des locations saisonnières, qui permettent de louer à un prix plus élevé. Tout ceci est fait légalement : le propriétaire est informé et le locataire doit avoir le droit de sous-louer son logement. L’offre Smartrenting se distingue, car elle est clés en main, c’est-à-dire que le client n’a rien à faire une fois qu’il est en déplacement. La vidéo ci-dessous résume le pitch de Smartrenting ainsi que le parcours utilisateur type : 

 

Kadran : une plateforme d’enchères pour l’immobilier neuf

Kadran se présente comme la première plateforme d’enchères pour l’immobilier neuf. La proposition de la start-up est de permettre aux acquéreurs d’acheter une propriété neuve, au prix qu’ils ont eux-mêmes fixés. Pour cela, la plateforme va proposer deux types d’enchères : des enchères dégressives et des enchères progressives.

S’il choisit le système d’enchères dégressives, le client se retrouve face à une offre où le prix de base est haut. Automatiquement, ce prix descend par palier et le premier intéressé qui fait une offre remporte l’enchère. Ce type de vente ne dure que quelques minutes et on mise sur le fait que les autres acquéreurs se positionneront sur un prix plus bas que le nôtre. Les enchères progressives, quant à elles, sont ce que l’on connaît habituellement. Un prix de base sur lequel les différents intéressés vont enchérir. 

Voici une petite vidéo qui explicite le concept d’enchères dégressives que l’on retrouve sur Kadran : 

 

Nous pouvons également citer Homeloop et Solen, entreprises qui ont remporté respectivement la start-up RENT et le trophée de la FF2I. Vous pouvez retrouver une présentation plus détaillée de ces deux entreprises dans notre article qui leur est dédiée. En attendant, nous concluons notre tour d’horizon des start-ups du RENT. On espère que cette présentation vous permet d’y voir plus clair en ce qui concerne les innovations qui nous attendent ces prochains temps. N’hésitez pas à nous dire en commentaires ce que vous pensez des acteurs ci-dessus et si vous aussi vous avez repéré des start-ups dont vous souhaiteriez que l’on parle! 

à propos

Florian Mas

Article rédigé par Florian Mas

Le marketing et la communication immobilière n'ont plus de secrets pour Florian. Sa vision est simple, le succès de votre entreprise immobilière ne tient qu’à une chose : une bonne stratégie de génération de prospects vendeurs et acheteurs pour alimenter une base de donn ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir Membre Immobilier 2.0 gratuitement