Depuis sa création en 2011, le cœur de métier de VTS est le leasing et la gestion d’actifs entre propriétaires, courtiers, mais aussi quelques représentants des locataires et locataires. Chacun d’entre eux peut, à partir d’un ordinateur fixe ou mobile, accéder en temps réel sur son tableau de bord aux informations liées à un bien, et modifier ou comparer celles-ci dans le portfolio des professionnels connectés.

On va voir que le déploiement d’un CRM, capable de se plugger sur ceux d’autres sociétés d’immobilier commercial, permet désormais à la startup de proposer une solution transactionnelle de bout en bout et d’affirmer ainsi plus largement son leadership sur le marché locatif. D’autant plus que la startup se pose désormais en « licorne » dans l’univers de la Proptech, après un tour de table de 90 millions de dollars effectué par Brookfield Asset Management.

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • Comment cette startup est-elle devenue leader sur le marché de l’immobilier commercial;
  • Les différents services développés par VTS pour se développer auprès d’une cible toujours plus élargie;
  • Comment mêler exhaustivité et ciblage précis dans l’immobilier pour proposer un service toujours plus adapté aux besoins de chaque client.

VTS : Un dashboard pour mettre la data au service des gestionnaires, un CRM pour fluidifier les transactions

Pionnière de la Proptech, VTS ambitionne très vite d’optimiser les relations entre propriétaires, courtiers d’agences et équipes de locations d’immeubles commerciaux. Notamment en fluidifiant et en sécurisant la visualisation de l’information et le cycle de transaction. La startup est passée au statut de leader du secteur de l’immobilier commercial lorsque Blackstone, fonds d’investissement américain, lui a fourni l’un des plus importants portefeuilles immobiliers au monde.

Ensuite, la fusion avec Hightower, fin 2016, a permis à VTS de focaliser son activité sur l’aide à la prise de décision dans l’immobilier commercial et de bureau. L’objectif : proposer l’outil décisionnel le plus rentable sur le marché locatif, en partageant un maximum de data entre tous les asset managers concernés, et en simplifiant les process dans un ensemble d’opérations dématérialisées.

Avec ce regroupement, le portefeuille de VTS s’est considérablement étoffé en deux ans : 10 milliards de mètres carrés d’espace commercial (l’équivalent d’un immeuble de bureaux sur trois aux États-Unis), soit une augmentation de 112 %; une part de marché moyenne désormais comprise entre 75 et 90 % sur les principaux marchés de bureaux de catégorie A aux États-Unis; plus de 49 000 transactions réalisées, soit une augmentation de 113 %; aujourd’hui, 325 000 attendues sur la plateforme. La société regroupe une base de données interactive de 34 000 clients, notamment des sociétés stratégiques comme Landsec, The Crown Estate, British Land, Blackstone, JLL, CBRE, UBS, Stenprop, HB Reavis, Cushman & Wakefield, BNP Paribas et Knight Frank. VTS, c’est aussi 190 employés répartis dans six bureaux (cinq aux États-Unis, un à Londres) et 107 millions de dollars en financement, provenant de capital-risqueurs.

Et en Europe? Au Royaume-Uni, l’activité de VTS a doublé depuis 2016. L’espace commercial a augmenté de 348 % avec un total de 480 millions de mètres carrés gérés par la plateforme. Les principaux propriétaires commerciaux à s’y être inscrits sont Astrea, British Land, Canary Wharf et Cromwell. L’Europe représente 10 % du marché mondial de la startup. Le mouvement devrait suivre cette année en Allemagne et en France, en intégrant le courtier comme apporteur d’affaires pouvant gérer toutes ses activités au même endroit, faire du reporting client simplifié ou encore booster la collaboration en équipe.

Vts Crm Immobilier Commercial Dashboard Illustration

À chaque typologie de client sa donnée immobilière

Vous êtes déjà membre Premium ?

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite