OpenDoor vient de relever 325 millions, ça porte ses levées à presque 700 millions de dollars, et en fait la troisème startup la plus financée de l’immobilier. Mais, surtout, ça montre l’intérêt grandissant pour le modèle ibuyers. D’autant que dans le même temps, Zillow, le portail immobilier leader américain a annoncé tester ce modèle sur deux villes en Amérique. Et ça ne s’arrête pas là, puisque le groupe Digit Re, propriétaire de CapiFrance et Optimhome notamment, lance Dili, qui propose de faire une offre aux vendeurs de biens immobiliers parisiens et lyonnais ferme de rachat en 48h. En un mot, le modèle ibuyers est copié par les portails et les réseaux. Cela amène plein de questions. Et je vais m’efforcer d’y répondre dans cet article.

Pour rappel, le modèle des ibuyers est de faire des propositions de rachat ferme directement, suite à une estimation, concernant la vente de son bien immobilier. Les modèles et propositions divergent selon les acteurs, mais l’idée est la même : Aujourd’hui, les modèles de données permettent d’être suffisamment précis dans l’estimation immobilière pour se positionner sur un rachat en quelques jours, voire quelques heures.

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • Pourquoi Zillow se met en concurrence avec Opendoor; 
  • Comment les portails peuvent se rapprocher de la transaction; 
  • Pourquoi la force des portails immobiliers réside dans les données qu’ils récoltent;
  • La place des agents immobilier dans ce nouveau modèle de transaction;
  • Les éléments qui cadre le modèle d’un acteur comme Opendoor;
  • Les limites du modèle des iBuyers; 
  • Comment ces modèles s’exportent en Europe et notamment en France.

Rentrons donc dans le vif du sujet, avec l’annonce de Zillow, qui est assez révélatrice de la vision du marché par les leaders américain, et qui interrogent sur l’avenir des portails immobiliers.

Le mouvement de Zillow

Concurrencer Open Door en frontal

Zillow a clairement annoncé qu’ils allaient concurrencer Open Door, ou en tout cas tester le modèle. Ce qui est intéressant, c’est qu’ils vont se positionner sur seulement deux villes, mais deux villes sur lesquelles Open Door officie : Phoenix et Las Vegas. C’est donc de l’attaque frontal. L’idée numéro 1 est donc de tester le modèle sur une ville où il y a deux acteurs puissants pour voir les conséquences de concurrence avec un tel modèle. Les possibilités sont :

Vous êtes déjà membre Premium ?

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des startups dans leu ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire