Nous sommes bien arrivés à New York et la ville se porte plutôt bien. Toujours de grands buildings, des écrans gigantesques et des McDonald’s ou des Starbucks à tous les coins de rue.

Je réfléchissais aux nouvelles technologies qu’on allait voir au Connect. Et je me suis dit que ce serait bien de compléter mon article sur les tendances de l’immobilier en 2014 par un listing des technologies à surveiller, de près ou de loin…

prediction-immobilier-technologie

 

Les drones pour l’immobilier

On en parle déjà depuis un moment, mais les drones vont sûrement révolutionner la communication sur les biens immobiliers. Que ce soit dans le neuf, dans l’ancien ou dans le commercial, les drones permettent d’imaginer des nouvelles méthodes pour visualiser des biens.

drone immobilier

  1. Les photos aériennes deviennent largement accessibles.
  2. Des vidéos complètes de la maison ou du quartier vont pouvoir être faites avec une vraie qualité de prise de vue et une liberté totale dans les effets et les mouvements.
  3. En couplant le tout avec un outil de streaming live, certains pourraient même proposer de piloter ses propres drones pour découvrir des maisons, visiter des bureaux ou voir l’avancement des chantiers. On pourrait même imaginer des parcours programmés à même l’appareil, des caméras 360° sur les drones pour voir, sur tous les trajets, l’ensemble des recoins du bien concerné.

 

Réglementation de l’utilisation des drones pour l’immobilier

La limite reste la réglementation de chacun des pays. En France, l’utilisation d’un drone, surtout avec une caméra, est soumise à l’autorisation et à l’homologation de l’appareil. Il existe différents scénarios possibles (plus d’informations ici).

Pour le Canada, il faut un certificat d’opérations aériennes spécialisées (COAS) : voir l’article à ce sujet.

Du côté de la Suisse, on est beaucoup plus souples dans l’utilisation des drones de moins de 30 kg : voir les différents cas.

Enfin pour la Belgique, comme pour beaucoup d’autres pays, aucune réglementation n’a encore été mise en place… si ce n’est que vous ne pouvez pas faire décoller un drone de votre jardin.

 

La 3D pour l’immobilier

On l’avait vu avec Century 21, qui proposait de visiter ses biens en 3 dimensions grâce à Imagine 21 ou avec les outils 3D tels que MyCloud3D : les plans 2D/3D interactifs biens immobiliers, ça parle aux professionnels comme aux particuliers. À défaut d’avoir une offre simple et efficace, qui permette à tout un chacun de mettre son bien en 3 dimensions, on voit de plus en plus de services naître à travers le monde.

Les défauts restent le fait qu’il faille installer un plugin, la compatibilité iPad et tablette, du côté des utilisateurs. Et, le prix et le temps passé pour obtenir un plan 3D immersif du bien qu’on a à vendre, du côté des professionnels.

3D-immobilier

Toutefois, au train où vont les choses – le HTML5 permet de faire de la 3D sans plugin, les services d’externalisation permettent d’avoir des biens mis en 3D pour une poignée d’euros ou de dollars, etc. – je ne serais pas surpris de voir un ou des services naître, ou s’améliorer, et inonder le marché, de sorte qu’il y ait d’ici quelque temps des biens immobiliers en 3D sur les sites leaders en quantité conséquente…

 

Imprimante 3D

Et cela m’amène forcément sur l’imprimante 3D, qui est considérée par certains comme la révolution industrielle de ces 10 prochaines années…

Quels impacts cela pourrait-il avoir sur le secteur de l’immobilier?

La première chose qui vient à l’esprit, c’est bien sûr des maquettes des biens immobiliers qui sont à la vente et à la location, avec tout ce que cela implique comme photos potentielles de coupes, de vues aériennes et de home staging miniatures de l’appartement. On est ensuite capables de prendre des photos pour donner l’impression que c’est à taille réelle. En somme, il n’y a pas forcément de grands avantages par rapport à un plan 3D virtuel, si ce n’est le côté réel et kinesthésique des choses…

Cependant, d’ici les quelques prochaines années, je suis sûr que des inventeurs vont nous surprendre concernant cette technologie!

 

Accessoire de mode technologique et immobilier

Parmi les objets connectés, les plus utilisés seront a priori ceux qu’on peut porter comme accessoires de mode tels que les lunettes ou les montres. En attendant que Ray-Ban sorte une version des Google Glass que tout le monde s’arrachera ou que Rolex remixe la Samsung Galaxy Gear, cela nous laisse imaginer ce qu’on va pouvoir inventer pour proposer du service sur ces nouveaux outils.

Google-Glass-immobilier

L’état de fait est qu’aujourd’hui, les montres connectées commencent à bien se vendre – Carrefour a même sorti la sienne – et que les Google Glass sont déjà utilisées par les directions marketing des grands groupes américains pour nous sortir les applications du futur. On en a vu l’exemple avec l’application de Trulia.

montre-connectée-immobilier

Il faut donc s’attendre à de nombreux bouleversements dans l’expérience utilisateur et réfléchir d’ores et déjà aux nouveaux usages et modes de communication que vont apporter ces nouveaux outils!

 

Le Big Data pour l’immobilier

On le sait, c’est la révolution technologique de cette dernière année : la capacité à traiter et analyser une quantité phénoménale d’informations pour en tirer des conclusions et des décisions réfléchies. Et, concrètement, la quantité d’informations dont on dispose sur l’immobilier en mêlant le web, le mobile et les autres sources de données auxquelles on va avoir accès avec l’open data est tout à fait considérable.

J’ai déjà vu passé des outils, dont tout le monde rêverait, qui, pour chacun des quartiers ou des lots d’un agent/une agence, fournissaient les listes des maisons qui se vendraient dans l’année, dans moins de six mois, de trois, etc.

En couplant des informations telles que la date d’achat de la maison, le temps moyen d’une personne restant dans le quartier, l’entreprise dans laquelle travaille le propriétaire, le nombre de personnes dans le foyer, etc. L’outil permettait de savoir qui allait vendre.

Big-data-immobilier

Bien entendu, ce ne sont que des probabilités et l’outil n’a pas la science infuse pour autant. Mais, avec le temps, les algorithmes s’améliorent, le nombre d’informations et de données accessibles grandit et les résultats deviendront de plus en plus fins et les applications de plus en plus diversifiées…

Cela représente de vrais outils et services, mais il ne faut pas oublier que si ces informations sont disponibles pour vous, elles ne tarderont pas à l’être pour l’utilisateur final. Dans quelque temps, les internautes pourront savoir qu’en positionnant leur maison à ce prix-là et en communiquant sur tel, tel ou tel site, ils mettront 68 jours à vendre, devront faire un rabais de 7 % et donner leur four micro-ondes bleu à l’acquéreur…

Il y a de nombreuses applications et outils qui vont sortir grâce au traitement du Big Data. Il faudra trier l’utile de l’inutile, mais, surtout, prendre le virage au bon moment!

 

L’ouverture des biens immobiliers avec un iPhone

Ça, c’est plus pour le rêve, car ce ne sera pas à vous, professionnels de l’immobilier, de proposer ce service à vos clients, mais je trouve intéressant de se projeter. Avez-vous entendu parler de Lockitron, Kevo ou OKIDOKEYS?

Ce sont des applications iPhone qui permettent d’ouvrir une serrure avec son téléphone. Déjà utilisées par certains loueurs de voitures ou des personnes mettant en location leur bien, ces applications devraient continuer à s’épandre sur les serrures des particuliers. Les deux fonctionnalités qui vont révolutionner l’utilisation de la clef sont :

–       Ouvrir et fermer sa porte à distance;

–       Prêter la clef à quelqu’un sur une période donnée, sans se déplacer.

ouvrir-sa-serrure-iphone

Imaginez maintenant le métier d’agent immobilier d’ici quelques années… Vous n’aurez plus à vous déplacer, vous pourrez prêter les clefs aux prospects, à la personne qui fait les photos ou le home staging, et regarder leur trajet sur une caméra tout en faisant un Hangouts ou un Skype avec eux…

Plus sérieux, pour ce qui est de la location saisonnière, les avantages sont énormes et le gain de temps et d’argent aussi.

 

Voilà à quoi pourrait ressembler le monde de l’immobilier d’ici quelques années. Et ce n’est pas de l’utopie, puisque l’ensemble des innovations abordées dans l’article existe. Tenez-vous prêts!

Et pour vous, à quoi ressemblera le monde l’immobilier demain? Que voyez-vous dans la boule de cristal?

De notre côté, nous commençons tout juste le salon du New York Real Estate Connect et nous vous préparons un dossier spécial pour les abonnés. On en a l’eau à la bouche!

N’oubliez pas de vous abonner si vous voulez suivre le salon! (c’est grâce aux abonnements qu’on peut couvrir ce genre d’événements)!

 

 

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    Samuel says:

    La nouvelle technologie au service de l’immobilier ! Tout ce qui aura attrait à la visualisation (google glass) et la géolocalisation (drones) va énormément se développer et sera un atout pour l’agent immo

  2. Avatar
    ayroles says:

    Il est très important pour un agent immobilier d’aujourd’hui d’être en veille permanente sur toutes les nouveautés qui peuvent révolutionner le métier demain. Mention spéciale à l’ouverture des portes avec Iphone qui pourrait résoudre bien des problèmes!

  3. Avatar
    anna de immoneuftoul says:

    la veille c’est essentielle en fait, car les agences immobilières il y en a de plus en plus tout comme les activités annexes au domaines de l’immobilier qui font aussi office de concurrence au corps de métier de l’agence immobilier

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium