Imprimante-3DImpression 3D. Cette expression sortie tout droit d’un film de science-fiction est une réalité depuis quelques années. Cette technologie se démocratise et si elle sert principalement aujourd’hui au prototypage pour créer des maquettes à partir de plans élaborés par ordinateur, l’impression 3D se développe et son usage devient de plus en plus concret. Le secteur immobilier n’est pas en reste puisqu’on peut dès aujourd’hui « imprimer » des maisons ou des immeubles en quelques heures! Immobilier 2.0 vous dit tout sur cette technologie!

L’impression 3D, c’est quoi?

Il s’agit d’une technologie qui permet de produire un objet réel et en trois dimensions, contrairement à une imprimante classique qui produit un objet plat sur du papier. Grâce à des logiciels de conception spécifiques, on peut « dessiner » un objet sur un ordinateur pour obtenir un modèle 3D. Ce modèle est ensuite envoyé vers une imprimante spéciale qui le fabrique tranche par tranche dans le matériau choisi. La superposition de ces couches permet d’obtenir un objet solide en trois dimensions!

On peut travailler de nombreuses matières comme le métal, la céramique, le plastique, le bois ou même des matières alimentaires pour créer de toutes pièces de la nourriture. Quand je vous disais qu’on s’approchait de la science-fiction…

Jouets, sculptures, poignées de porte, bijoux… l’impression 3D permet de reproduire ou de produire la plupart des objets qui nous entourent. Certaines entreprises proposent déjà à des particuliers d’acheter un modèle 3D pour le reproduire à la maison. Ce sera probablement l’une des tendances majeures du e-commerce dans les années à venir. L’impression 3D est également très utilisée dans le domaine de la santé et particulièrement en dentisterie et en orthopédie pour la réalisation de prothèses. Plus récemment, des médecins chinois ont utilisé une prothèse imprimée en 3D pour remplacer les valves aortiques du cœur d’une patiente!

Mais ce qui nous intéresse ici est l’utilisation de l’impression 3D dans l’immobilier.

Le futur de l’immobilier?

Imaginez un monde où un acheteur potentiel peut réaliser lui-même le plan de sa maison sur son ordinateur et passer commande directement pour voir son bien achevé et fonctionnel sous 24 h… Un doux rêve? Nous n’en sommes pas si loin. En 2014, nous vous parlions de l’impression 3D comme une des technologies à suivre pour l’immobilier.

En appliquant les principes de l’impression 3D à l’immobilier, on peut construire des maisons ou immeubles en quelques heures pour un coût très bas. L’exemple le plus frappant est celui d’une société chinoise qui a réalisé une dizaine de maisons en moins de 24 h pour 3500 € par maison. L’argument est également écologique puisque les matériaux utilisés sont à base de déchets de construction recyclés et de fibre de verre. Les différents éléments composant ces maisons sont produits par une énorme imprimante 3D, puis sont assemblés sur le site final par des ouvriers.

maison-3d-1

L'imprimante qui fabrique les murs des maisons
L’imprimante qui fabrique les murs des maisons

Cette société, Shanghai WinSun Decoration Design Engineering Co, a récidivé en construisant le premier immeuble utilisant l’impression 3D. Là encore, l’imprimante 3D ne fait pas tout le travail puisqu’il faut ensuite assembler les différents éléments et y ajouter un cerclage en acier pour renforcer la structure du bâtiment. Dans la même opération, l’entreprise a construit une vaste villa de la même façon.

immeuble-3d

Les exemples d’utilisation de l’impression 3D de bâtiments sont de plus en plus nombreux.

Un américain a produit sa propre imprimante 3D pour construire des maisons. Découvrez son fonctionnement dans la vidéo ci-dessous.

Le géant suédois du BTP, Skanska, s’est également lancé dans l’impression 3D de béton et développe, aux côtés d’une université britannique, un robot destiné à l’impression 3D à partir de béton. La société slovène BetAbram travaille également sur une gamme d’imprimantes 3D destinée au BTP.

Les technologies 3D permettent déjà de visiter en immersion des biens immobiliers et elles sont en train de s’imposer pour la construction directement!

Trop beau pour être vrai?

Peut-être. Si l’impression 3D de bâtiment représente le futur de l’immobilier, les questions soulevées sont nombreuses. Qu’en est-il de la solidité de ces bâtiments? On ne dispose que de peu d’informations à ce sujet et à n’en pas douter, il faudra attendre une véritable démocratisation de ces techniques pour s’assurer de la solidité de ces réalisations. Néanmoins, les points forts de cette technologie sont son coût très inférieur à la construction classique et sa rapidité. Sans oublier l’argument écologique, qui n’est pas à négliger.

D’autres questions se soulèvent face à l’impression 3D en immobilier. Le promoteur va-t-il devoir s’adapter? Bien sûr. À lui de préparer l’avenir en s’associant avec les entreprises qui développent ces technologies. Le constructeur de maison individuelle est-il en danger? Non. Car, même si l’impression 3D de bâtiment se démocratise, les acheteurs ne voudront pas de maisons génériques. Il faudra toujours offrir la meilleure expérience aux acheteurs qui veulent faire construire leur maison, mais il faudra s’adapter à ces nouveaux modes de construction qui changent la donne. Par ailleurs, l’impression 3D dans ce domaine devrait être locale. On imagine mal imprimer une maison en Chine pour la livrer ensuite en France. Chaque pays a un potentiel pour se développer dans ce secteur à une échelle nationale!

À n’en pas douter, l’impression 3D va bouleverser l’économie mondiale et l’immobilier ne sera pas épargné par cette mutation!

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des startups dans leu ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Jean says:

    Bluffant ! Je reste dubitatif sur le développement à court-terme de cette technologie de construction. L’impression 3D à petite échelle se démocratise déjà lentement..