Gilles Babinet est un entrepreneur reconnu et un spécialiste français du numérique. Il a siégé notamment au Conseil national du numérique et intervient régulièrement à l’Institut Montaigne. À l’occasion du Propel by MIPIM, il est venu nous parler de l’importance du numérique, et notamment de la data, dans le secteur immobilier. Comment se matérialise la donnée? Quel futur peut-on entrevoir au vu des avancées actuelles? L’intelligence artificielle est-elle vraiment sur le point de se développer? Quel sera son impact et son apport pour le marché de la Proptech ? Tout autant de questions auxquelles l’expert a voulu répondre lors de ses 45 minutes de prise de parole.

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • Comment la proptech s’est emparée de la données immobilières
  • Des exemples d’utilisation et de modélisation actuels
  • Ce que les avancements réalisés aujourd’hui nous disent sur le futur de l’immobilier

L’hégémonie de la data dans la vie professionnelle

L’or noir du 21e siècle, la data est aujourd’hui omniprésente dans nos vies et dans nos sociétés. Ces dernières années, les technologies permettant de récolter, d’analyser et, in fine, d’exploiter les jeux de données ont considérablement évolué.  

Désormais, toutes les entreprises, petites et grandes, ont les moyens de faire de leurs données et de celles de leurs clients un levier de génération de business.

Le business est aujourd’hui data-driven

Le conférencier souligne qu’aujourd’hui, les entreprises les plus florissantes sont « data-driven », c’est-à-dire qu’elles axent leur prise de décision en fonction des données qu’elles récoltent et analysent. 

Pour une agence immobilière, la matérialisation de cette évolution est simple : lorsqu’on analyse les statistiques de son site web afin de prendre des décisions, on est « guidé par la donnée »; pareil lorsqu’on analyse les résultats d’une publicité qu’on a diffusée sur Facebook. On va changer l’accroche ou le visuel, en fonction des données que l’on récolte.

L’intelligence artificielle : une intelligence nourrie à la donnée

Pour notre conférencier, la suite logique est l’explosion de l’intelligence artificielle. Une technologie dont la viabilité est rendue possible justement grâce à l’ensemble des évolutions que l’on a réalisées du côté de la data. En effet, pour être pertinente, l’intelligence artificielle doit se nourrir d’un nombre incommensurable de données. C’est en lui faisant analyser des millions de photographies qu’une intelligence artificielle va ensuite être capable de détecter les fenêtres et les portes sur une annonce immobilière.  

Si on résume, la data n’est plus seulement une information. Aujourd’hui, c’est un outil d’aide à la prise de décision et également la base des intelligences artificielles qui peupleront nos vies (personnelles comme professionnelles) de demain. 

L’immobilier est un flux de data

Une grande partie de l’empreinte écologique de notre industrie tient dans la logistique. Une logistique que l’on peut optimiser grâce à la data. En connaissant les flux de personnes, les flux de matériaux, on peut les optimiser. On peut citer en exemple la startup Proptech Katerra, qui optimise le process de construction pour proposer des bâtiments montés plus rapidement et pour moins cher (startup la plus fondée dans l’immobilier à l’heure où l’on parle).

Vous êtes déjà membre Premium ?

à propos

Arnaud Hamzaoui

Article rédigé par Arnaud Hamzaoui

L'un des anciens chez Immobilier 2.0, on l'a formé sur les bancs de l'école! Arnaud est responsable de la section Actualités et veille sectorielle. C'est lui qui déniche les dernières news de l'industrie immobilière et qui les compile. Il s'occupe aussi de la rédaction d'a ... Lire la suite