Je l’avais annoncer quand je parlais des scénarios utilisateurs des sites Internet immobilier, il fallait faire un article sur le référencement. Car, à force de croiser des clients à qui se font berner par leur prestataire à ce sujet, je trouvais intéressant de vous donner quelques infos importantes qui vous permettent de vous en sortir dans ce dédale un peu trop technique !

L’histoire du référencement sur Internet

En 1996, on travaillait pour être les premiers sur Altavista et sur Lycos. C’était simple. Si on creusait un peu, on pouvait atteindre les premières places rapidement. Puis, deux jeunes entrepreneurs se sont dit qu’il serait bien que les résultats soit de meilleurs qualités puis Google est sorti.

Et , le calvaire a commencé pour les référenceurs. En effet, l’algorithme du moteur qui représente plus de 95% des recherches en France est complexe et bien obscure. Même pour eux.

L’objectif de Google est de pondre le maximum de règles pour que les sites qui cherchent à trop être optimisés ou qui n’apporte pas de réelle valeur ajoutée soit pénalisés. Et pour bien faire, Google propose de suivre ces guidelines !

Les 3 points essentiels du référencement

Evidemment, il est difficile d’être exhaustif dans un seul article mais je vais essayer de traiter au moins les points importants.

La qualité du code du site internet immobilier

Le code qu’écrit votre développeur doit répondre à un certain nombre de choses :

–       toutes les pages doivent contenir des titres, des descriptions et des balises htags (qui sont les titres et les sous titres du contenu). Ces balises doivent être réfléchies et optimisées pour accueillir les mots clefs qui correspondront aux requêtes que tapent les internautes.

–       Les liens entre les pages doivent être pertinent. En effet, l’encre (le nom du lien) utilisé est d’une importance capitale. Il doit correspondre à la page sur laquelle il est et à celle sur laquelle il dirige. Bref, il doit faire un lien entre les deux pages. Toutes les pages doivent avoir un lien qui pointe vers elle pour être indexée.

–       Le duplicate content doit être évité à tout prix. Il s’agit du contenu dupliqué sur plusieurs pages. Il est difficile d’avoir 0% de contenu dupliqué mais il faut essayer de s’en approcher. Pour cela, évitez les textes qui reviennent sur toutes les pages. Evitez les pages qui se ressemblent trop, ou stipulez à Google de ne pas les indexer (penser aux résultats de recherche) et surtout, ne copiez pas le contenu d’autres sites, même s’il est dans le même réseau que vous.

–       Le code doit être simple et respecter les normes de développement. Sinon, cela complique l’accès des moteurs de recherche à vos informations (texte, balises, encre, lien, etc.). Par exemple, il faut éviter d’utiliser le flash ou trop de javascript (qui sont des technologies que les robots de Google ne prennent pas (enfin surtout peu) en compte.

–       En terme de complexité du code, un autre impact que vous pouvez vérifier par vous même est le temps de chargement. Plus votre site mettra du temps à charger, plus il y aura d’impact négatif sur votre référencement.

Comme je le disais, il est impossible d’être exhaustif. J’ai encore plein de choses en tête comme le traitement des images, les rich snippets ou l’impact de la montée en puissance du mobile mais cela vous permettra déjà de communiquer avec vos référenceurs. Vous l’aurez compris, cette partie doit être traitée en amont de la création du site Internet sinon, on refait le travail deux fois.

Le contenu des sites Internet immobilier

Je pense qu’on l’a répété maintes et maintes fois sur le blog immobilier 2.0 mais oui, le contenu est roi sur le net.

Google, une fois qu’il a indexé votre site Internet, passe fréquemment sur votre site pour mettre à jour son index. La fréquence dépend de votre création de contenu. En effet, plus vous créez de pages, et plus vous le faites régulièrement, plus Google viendra indexer souvent votre site et donc fera ressortir vos pages.

Le second point est que le moteur de recherche a pour objectif de répondre à une demande de l’internaute. Ce dernier pose une question à Google et Google lui sort les résultats qui sont les plus pertinents. Plus vous avez de pages indexés, plus avez de chances d’avoir un résultat qui correspond à leur demande. D’autant plus que Google vous considère comme un site intéressant puisque vous créez beaucoup de contenu.

Et du contenu ciblé s’il vous plait. Effectivement, dernièrement, l’entreprise américaine fait beaucoup parlé de ses algorithmes. Ce que l’on remarque, c’est qu’il privilégie les contenus ciblés géographiquement, dans la thématique et dans le temps. Bref, ne vous égarez dans vos contenus.

Différenciez le contenu : Texte, visuel, vidéos, etc. Vous toucherez plus de monde et Google appréciera.

Concrétement, cela signifie :

–       Remplissez vos annonces. Mettez du contenu, au maximum des photos, des vidéos, du texte descriptif, des informations sur le bien, sur sa géolocalisation, etc.

–       Créez du contenu autour de vos événements, de votre zone de chalandise, de votre métier et lier ce contenu J

La présence de votre site Internet immobilier sur la toile

Ah les backlinks ! Il s’agit des liens de sites extérieurs qui pointent vers votre site. Il en existe de plusieurs sortes. Tout d’abord, mon impression est qu’avant Google privilégiait un maximum de liens vers votre site mais au fur et à mesure du temps, il préfère moins de lien mais beaucoup plus pertinent et ciblé. Et, la seule chose sur laquelle un robot peut se baser est le nombre de personnes qui cliquent sur ce lien.

Cherchez donc à avoir du lien de qualité. Voici les liens qui me paraissent donc intéressant, dans un premier temps.

–       Le lien de retour non demandé. Ce dernier vient avec la qualité du contenu. Votre contenu est très intéressant, les gens vont en parler et vous prenez des liens de très bonnes qualités.

–       L’échange de liens en partenariat. Il s’agit simplement de mettre un lien sur votre site en échange d’un lien vers votre site. Si les partenariats sont proches, les liens peuvent être intéressants.

–       Les commentaires de blogs ou de forums. Surement les liens les plus faciles à avoir mais pour cela, il faut vérifier que ces derniers ne sont pas en nofollow : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nofollow

–       Les communiqués de presse. Il existe bon nombre de plateformes qui propose d’en publier. Mais pour que ce soit de qualité, il faut y accorder du temps. Chaque communiqué doit être différent sinon on tombe dans du duplicate content

–       Les annuaires. Certains sont intéressants et indispensables (Google Adresse, Qype, etc.).  Les autres pourquoi pas… Mais ca demande aussi du temps. Il faut souvent écrire des textes personnalisés. Quand c’est pas le cas, l’annuaire est fréquemment de mauvaise qualité et donc sans intérêts.

–       Les réseaux sociaux. C’est le phénomène qui monte. A voir ce que ca va devenir et comment ca va évoluer mais il est important de permettre la partage sur Facebook Twitter et Google plus au minimum. Et d’optimiser les textes, liens et images qui sont partagés.

Pour en savoir plus sur les liens, n’hésitez pas à lire cet excellent article paru il y a quelques jours.

Voilà, je sais que je suis passé à coté de beaucoup de choses mais j’espère vous avoir apporter déjà un début de réponse sur les points important du référencement. Si vous voulez creuser le sujet, n’hésitez pas à nous contacter ou à poster un commentaire…

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    Agence immo juan les pins says:

    De bonnes explications pour le phénomème SEO.
    Dire aussi que l’on n’a pas à faire à une science
    exacte, mais à une recherche empirique et évolutive.
    Le dernier algo pingouin de GG en est un exemple,
    il a chamboulé les règles du jeu.
    Les premiers sont parfois relégués au fond du classement.

  2. Avatar
    référencement immobilier says:

    Très bon article qui résume bien brièvement les points importants du référencement.
    J’espère que les agents immobilier vont se rendre compte de l’importance du contenu de qualité dans leurs sites.

    ps : c’est une [b]a[/b]ncre de lien

  3. Avatar
    référencement immobilier says:

    Tiens, le lien vers les sites référencement immobilier sont en nofollow.
    Inutile pour le référencement malheureusement 😉

  4. Avatar
    Lilian NORCY says:

    Bravo. L’article explique les bases pour aider les agences immobilières à comprendre le travail à réaliser.

    Par expérience, c’est assez complexe de faire comprendre l’intérêt de certaines choses aux clients (comme le sous-entend « référencement immobilier »), et puis il y a ceux qui vous font totalement confiance, grâce à l’expérience en la matière.
    (nous nous sommes fait spécialistes dans la conception de sites internet immobilier haut-de-gamme sur-mesures)

  5. Avatar
    Julien Moser says:

    très instructif, comme d’habitude. Le métier d’agent immobilier ne se cantonne plus qu’à l’immobilier. Faut que l’on soit des pros de la com’