Les recherches sur mobile ont explosé ces dernières années et on s’attend à ce que l’évolution se déplace maintenant du côté de la recherche vocale. Il suffit d’observer la compétition féroce que les géants des technologies se livrent pour tenter de dominer le marché pour s’en convaincre : la recherche vocale, c’est LA nouvelle révolution qui bouleversera notre quotidien à tous les niveaux. Voici de quoi auront l’air les recherches immobilières de demain…

Recherche vocale : Bien au-delà du hype

Qu’on ait affaire à Siri, Alexa, Cortana… le principe est le même et il risque de révolutionner tous les aspects de notre vie quotidienne : vous appelez l’appareil, qui vous demande d’une voix féminine comment elle peut vous aider. Vous pourrez ensuite lui passer une commande pour qu’elle accomplisse une tâche spécifique ou lui poser une question pour lancer une recherche. Elle s’empressera aussitôt de vous trouver la réponse sur le web et de vous la transmettre. C’est de cette façon que de plus en plus de recherches vocales sont effectuées chaque jour sans l’aide d’un clavier.

Intégrée depuis un certain temps déjà dans la plupart des smartphones, la recherche vocale gagne petit à petit tous les aspects du quotidien (GPS, montres, objets connectés…). Plusieurs voitures sont aujourd’hui munies d’un système vocal intégré. Samsung a récemment lancé une oreillette à reconnaissance vocale et Sony, une lampe avec micro et Wi-Fi intégrés… On vous parlait aussi récemment des développements en intelligence artificielle et des nouveaux bots capables d’interagir en langage naturel. Bref, tout converge et les géants des technos se livrent un vrai combat pour savoir qui sera l’assistant de demain qui intégrera directement la recherche vocale!

Parmi les innovations qui ont suscité une véritable folie aux États-Unis, l’Amazon Echo, le speaker intelligent pour la maison développé par Amazon, a atteint les 3 millions d’unités vendues depuis sa sortie en novembre 2014 et figure toujours parmi les Best Sellers. Google vient tout juste de dévoiler son produit concurrent, Google Home, et Apple prépare son offensive avec une évolution de Siri et son ouverture aux applications tierces.

Au-delà de la recherche, ce qu’Amazon et Google vous proposent, c’est un véritable assistant virtuel posé au sein de la maison qui fera tout à notre place : du café au shopping jusqu’à la recherche d’un appartement pour les études de votre fils ou de votre fille…

L’engouement des consommateurs pour ce nouveau type de recherche est bien réel : Google estime qu’aujourd’hui, 20 % des recherches sur son application mobile ou sur un appareil Android sont des recherches vocales. 

SearchEngineLand.com rapportait également en décembre dernier les résultats d’un sondage dans lequel 60 % des personnes interrogées disaient avoir utilisé la recherche vocale pour la première fois dans les derniers 12 mois.

 statistiques-utilisation-recherche-vocale
 

L’impact de la recherche vocale sur nos habitudes de recherche

Le principal avantage de la recherche vocale, c’est qu’elle permet d’effectuer une recherche immédiatement, sans devoir attendre d’avoir les mains libres pour utiliser le clavier. Sur le trajet du boulot, en promenant son chien ou en préparant le repas, votre prospect peut lancer sa recherche immobilière à tout moment, l’interrompre et y revenir plus tard.

On s’attend également à ce que le contexte (par exemple, l’endroit où se trouve l’utilisateur et son historique de recherche vocale) soit de plus en plus pris en compte pour renvoyer le résultat. 

Et d’ailleurs, on parle de plus en plus d’UN seul résultat et non d’une liste de résultats, puisque l’objectif premier est de renvoyer une seule réponse précise à une question de l’utilisateur. Il deviendra donc d’autant plus essentiel de savoir se démarquer et d’occuper la première position dans les résultats au risque de passer totalement inaperçu aux yeux de vos prospects. 

Les impacts de la recherche vocale sur l’avenir du SEO et du contenu immobilier

Du côté humain : la fin des mots-clés

Finies les requêtes combinant quelques mots-clés comme on les connaît actuellement. Les gens parlent à leur téléphone comme ils parlent à une personne dans la vraie vie. Il vous faudra donc réfléchir vos contenus immobiliers pour répondre concrètement aux questions des internautes.

Les recherches vocales sont typiquement plus longues que les recherches saisies au clavier. Elles sont aussi plus susceptibles de contenir des mots interrogatifs. Par exemple, au lieu des mots clés « Agence immobilière Lyon », une recherche vocale ressemblera davantage à « Quelle est l’agence immobilière qui me permettra d’acheter au meilleur prix à Lyon? » ou plus simplement « Qui est le meilleur agent du quartier? »

google-listening

La recherche sur un site immobilier et les critères utilisés risquent eux aussi de changer. Votre site web immobilier devra être en mesure de renvoyer le meilleur résultat pour une requête vocale du type : « Je cherche un appartement de plus de 25 m2 sur Paris et sa proche banlieue, avec un petit jardin et des chambres pour mes deux enfants ».

Un site web truffés de mots-clés (même bien choisis) n’aura donc plus aucune chance contre un site qui fournit des réponses claires et concrètes à des questions précises. En d’autres mots, si vous ne répondez pas spécifiquement aux requêtes de vos prospects en utilisant les mêmes mots qu’ils utilisent, il sera réellement difficile de vous démarquer de la compétition. La connaissance des habitudes de recherche de vos clients devient donc non seulement un plus, mais une nécessité. Vous pouvez dès maintenant rester en veille sur votre analytic et surveiller les recherches qui sont formulées en langage naturel pour y répondre. Google a d’ailleurs laissé entendre récemment qu’ils pourrait rendre disponible les données relatives aux recherches vocales dans Google Search Console et séparer les données relatives aux recherches claviers des recherches vocales.

Notez également les questions que vos clients et prospects vous posent lorsque vous discutez avec eux en personne. Est-ce que votre site web immobilier répond de façon précise à ces questions?

On ne sait pas encore tout à fait comment Google, Amazon, Apple et autres interprètent les requêtes vocales en langage naturel pour retourner les résultats, mais une chose est sûre : focaliser sur la publication de contenus de qualité pour répondre concrètement aux questions des internautes est la clé. On s’attend à ce que les contenus écrits dans un style conversationnel et personnel soient ceux qui sortent gagnants pour la recherche vocale.

Du côté machine : l’importance du markeup pour fournir toutes les données relatives au contexte

Nous avons mentionné l’importance du contexte dans la recherche vocale. Sitemaps XML, données de géolocalisation et autres microdonnées deviendront essentielles pour convaincre rapidement les moteurs de recherche que vous êtes la source d’information immobilière la plus pertinente pour répondre à la requête de l’utilisateur.

Lorsque Google indique que 40 % des adultes utilisent la recherche vocale pour obtenir des directions vers un lieu, fournir toutes les données de géolocalisation sur votre agence et sur vos biens en vente devient absolument critique pour que vos prospects vous trouvent. 

recherche-vocable-innovation

La recherche vocale est encore loin d’avoir atteint tout son potentiel d’innovation. On peut cependant s’attendre à ce que son évolution s’accélère de façon importante dans les mois à venir, jusqu’à devenir d’ici quelques années le mode principal de recherche et de navigation sur le web. Comme quoi, le SEO ne va cesser de se transformer, mais ne va jamais mourir.

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des startups dans leu ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire