Neo-Avenue est un nouveau dans l' internet immobilier. En ligne depuis 3 mois, le site Neo-Avenue.fr propose un nouveau business model d'agence immobilière plutôt attractifs. Avec 55 mandats rentrés depuis le lancement, Jean Baptiste Niveau (ancien de Logic-Immo, A Vendre A Louer…) a accepté de nous présenter son nouveau concept d'agence innovante. Je pense que nous aurons l'occasion d'entendre parler de Neo-Avenue dans les prochains mois

 

 

Florian Mas: Bonjour Jean-Baptiste, avant toute chose peux-tu te présenter brièvement et nous parler de tes expériences passées dans l'immobilier ?

Jean-Baptiste Niveau : Bonjour Florian, Je travaille sur le web depuis 15 ans. J'ai principalement occupé des fonctions de direction commerciale au sein de portails d'annonces. J'ai notamment été Directeur Commercial chez Monster puis Directeur des Activités Internet chez Spir Communication. 

Je suis notamment à l’origine du produit "Puissance 3" permettant aux agents immobiliers de diffuser simultanément leurs annonces sur Logic-Immo, TopAnnonces et LeBonCoin. J'ai ensuite pris la Direction Commerciale du portail A Vendre A Louer.

Lors de ces 2 dernières expériences j'ai constaté que le marché était compliqué, peu lisible, que le métier d’agent immobilier était mal compris. En même temps l’immobilier est l’investissement préféré des français. C’est d’ailleurs le 1er marché non financier, après la Bourse, avec plus 100 milliards échangés chaque année.

Malgré cet engouement pour la pierre, on voit que les professionnels perdent des parts de marché au profit des particuliers. Pourquoi un marché constitué de professionnels recule face à des particuliers qui n’ont initialement pas d’expérience ? Ce sont tous ces constats qui m’ont donné l'envie de créer Neo Avenue.

 

 

FM : Et donc quel est l'objectif de Neo Avenue ?

JBN : Nous voulions proposer un regard nouveau sur ce métier et apporter nos expériences issues d’autres univers, c’est pour ces raisons que nous parlons d’immobilier nouvelle génération. Nous nous appuyons sur les nouvelles technologies pour proposer des services innovants et gratuits et avons revu les modèles d’organisation. Tout ceci contribue à rendre plus efficace l'intermédiation immobilière.

L'immobilier est l'achat le plus important d'une vie et c'est une opération chargée d'émotions pour les deux parties. Il faut donc accompagner l'acheteur et le vendeur tout au long du processusExpliquer le marché, donner de la lisibilité, partager l'information, faire gagner du temps à l'Internaute sont les principes fondateurs de Neo Avenue.

 

FM : Concrètement le concept de Neo Avenue c'est quoi ?

JBN : Neo Avenue repose sur 3 concepts : 

– Un modèle économique innovant tant pour les vendeurs que pour les acheteurs

– Une organisation centralisée

– Des outils en ligne innovants et gratuits

 

1) Concernant le modèle économique, Neo Avenue propose une commission réduite allant de 2% à 4%. Cette stratégie a deux avantages : cela augmente le pouvoir d’achat des acquéreurs et optimise le « net vendeur ».

Nous intégrons également un modèle de "social shopping" pour les acheteurs : en se réunissant sur notre site et en exprimant leur intérêt pour un type de bien, les acquéreurs potentiels font baisser le prix de la commission.

 

2) Au sujet de l’organisation, elle repose sur 2 principes : la centralisation et la spécialisation. Nous ne croyons pas à la polyvalence, un agent immobilier ne peut pas être performant sur tous les fronts, les consultants s'appuient sur une équipe de spécialistes (charge de recherche qui gère les acheteurs, juristes, etc …), ce qui permet aux consultants de consacrer 100% de leur temps à leur métier : trouver des biens à la vente pour les acheteurs et présenter des offres d'achat aux vendeurs.

Neo Avenue possède un bureau unique qui regroupe les fonctions supports. Chez nous, pas de vitrine ni d'agence de quartier. Les consultants immobiliers travaillent de chez eux, ce qui permet d'avoir une présence locale forte tout en faisant l'économie des locaux. Les économies réalisées sont ensuite partagées avec nos clients sous la forme d’une commission réduite (de 2% à 4%).

 

3) Enfin, le site www.neo-avenue.fr mets à disposition des outils pour accompagner les acheteurs et les vendeurs. Il est ainsi possible d'estimer un appartement ou une maison directement sur le site. Cette estimation est possible grâce à un algorithme qui analyse les informations fournies par les Notaires d'Ile-de-France. Les vendeurs peuvent ainsi à tout moment connaitre le prix de leur bien tout en restant assis dans leur canapé 🙂

De la même manière, les acheteurs peuvent vérifier le prix d'un bien qu'ils ont visité, en l’estimant directement sur notre site.

Enfin, les internautes accèdent à une carte interactive des prix qui leur communique le prix moyen au m2 pour chaque adresse d'Ile de France. Cet outil permet d’affiner sa stratégie d'achat et définir les quartiers où il est possible d'investir.

                 

 

FM: Comment fonctionne votre système de commissionnement ? Comment fixez-vous la commission ?

JBN : Nous nous sommes inspirés du Yield Management qui est utilisé dans l'hôtellerie ou dans le transport. Cette méthode permet de proposer des prix différents en fonction du taux d'occupation.

Neo Avenue applique cette méthode sur le calcul de la commission afin de toujours proposer le prix le plus faible. Pour chaque bien qui nous est confié à la vente, nous calculons le "score d'attractivité". Ce score est établit à partir d'une multitude de données que nous analysons (est ce que ce type de bien est recherché ? est il dans un quartier où il y a une forte demande ? combien d'acheteurs sont intéressés ? Quel est le délai de vente constaté sur un bien similaire ? etc …).

L'objectif est de proposer la juste commission pour chaque transaction et de rémunérer uniquement le temps passé et les moyens investis pour aboutir à la vente. Donc pour les biens les plus recherchés, la commission va être minime (de l'ordre de 2%) et pour les biens plus difficiles à vendre, parce que peu recherchés, la commission sera de 4% maximum. Ce modèle offre 2 avantages : on augmente le pouvoir d’achat des acquéreurs et on optimise le « net vendeur »

 

FM: Quelle est la réaction des propriétaires vendeurs sur ce type de commission ? 

JBN : Les propriétaires sont surpris que cela soit une machine qui leur communique le montant de la commission, mais lorsque nous leur présentons le rapport ils sont conquis car ils ne s'attendent pas à autant de bonnes nouvelles : un rapport complet qui leur présente le marché, comment se situe leur bien par rapport à la concurrence (les autres biens en vente), une commission réduite, un délai de vente estimé, un score d'attractivité, etc … Autant d'éléments rassurants et séduisants pour les vendeurs.

 

FM: Tu as parlé de social shopping, en quoi cela consiste ?

JBN : Nous voulions donner un levier aux acheteurs pour faire baisser les prix. La commission moyenne en France est de 6%, mais chez Neo Avenue, elle peut être de 2%. Comment cela marche ? Plus il y a d'acquéreurs enregistrés chez Neo Avenue, et plus nous allons être efficaces dans la vente d'un bien. Plus nous sommes efficaces et plus la commission est faible. C’est une relation gagnant-gagnant.

En se réunissant sur Neo Avenue et en indiquant précisément ce qu’ils recherchent, les acheteurs ont le pouvoir de faire baisser la commission.

 

FM: Depuis quand Neo Avenue est lancé et quelles sont vos premières victoires ?

JBN : Neo Avenue est née le 15 Janvier 2012.  Avec mes associés cela fait 1 ans que nous travaillons sur ce projet, ce qui a permit d’affiner la stratégie, de développer le site internet et de finaliser notre 1ère levée de fonds de 300 000 € auprès d’un Business Angel.

Nos victoires sont internes et externes. Interne, quand l’un des meilleurs vendeurs d’un grand réseau immobilier accepte de nous rejoindre sans hésiter. Et pour les victoires externes, je pense aux clients qui font confiance à Neo Avenue. A ce jour, nous proposons 55 biens à la vente. En moyenne depuis le lancement, nous signons 1 mandat / jour.

 

FM: Pour toi, comment l'innovation peut aider les professionnels de l'immobilier ?

JBN : Les nouvelles technologies et les nouveaux schémas d'organisation permettent de nous affranchir des tâches chronophages ou sans valeur-ajoutée et de consacrer 100% de notre temps à nos clients.

L'innovation permet de nous recentrer sur notre métier. Le marché de l'immobilier a changé. Les professionnels ne peuvent plus travailler aujourd'hui comme ils travaillaient il y a 5 ou 10 ans. Internet a bouleversé les habitudes. Désormais acheteurs et vendeurs peuvent trouver toutes les informations dont ils ont besoin pour finaliser seuls une transaction. Le rôle de l'agent immobilier a donc changé. Il faut donc que la profession s'adapte à ce changement. Aujourd'hui, tout le monde veut gagner du temps, ou du moins ne pas en perdre. L'innovation permet de répondre en partie à ces attentes.

FM: Les particuliers sont-ils en recherche de nouveaux services et de nouveaux modèles du type Neo Avenue ?

JBN : Comme je le disais précédemment, on constate que la part de marché des professionnels a reculé au profit des transactions entre particuliers. Je pense que ce recul s'explique en partie par le peu d'innovation et de nouvelles technologies que nous rencontrons dans ce secteur. Il faut s'adapter, innover, regarder ce que font les autres, étudier comment cela fonctionne dans d'autres pays. Il faut accepter de remettre en cause ses habitudes, reconsidérer sa façon de travailler, se demander ce que les clients attendent d’un agent immobilier ?

Neo Avenue essaye humblement de répondre à ces nouvelles attentes en offrant de multiples services au meilleur prix.

Ne plus avoir à choisir entre qualité de service et prix, voila ce que nous appelons l'Immobilier Nouvelle Génération.

 

FM: Selon toi comment va évoluer l'immobilier sur internet ? 

JBN : PAP, SeLoger, LeBonCoin se sont imposés en moins de 10 ans. MeilleursAgents propose un modèle innovant. Mais je pense que la nouvelle révolution va se jouer sur le téléphone mobile. L’arrivée de la 4G, les smartphones, la navigation via des applications, la réalité augmentée, la géolocalisation, la vidéo, sont autant d’innovations qui rendent la vie plus simple et font gagner du temps. Inévitablement, ces nouveaux modes de consommation d’internet vont venir enrichir l’intermédiation immobilière on line.

 

Nous tenions à remercier Jean-Baptiste Niveau de nous avoir fourni toutes ces informations sur Neo-Avenue. On constate que les business model d'agences immobilières sont en pleine mutation, nous avions déjà pu le constater avec des sites comme MeilleursAgents ou encore Drimki

 

Que pensez-vous de ces nouveaux business model ? Est-ce que ça dépoussière selon vous le métier d'agent immobilier ? Vos réactions sont les bienvenues.

à propos

Florian Mas

Article rédigé par Florian Mas

Le marketing et la communication immobilière n'ont plus de secrets pour Florian. Sa vision est simple, le succès de votre entreprise immobilière ne tient qu’à une chose : une bonne stratégie de génération de prospects vendeurs et acheteurs pour alimenter une base de donn ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    Éric Sari says:

    Bravo pour ce reportage !
    Enfin un sujet qui traite des vrais enjeux du métier d’agent immobilier demain. Cela va t il aider certaines agences à se remettre en cause voire même dépoussiérer son approche client ? On l’espère !

  2. Avatar
    Patrick Gride says:

    Jean-Baptiste Niveau dit : « Je suis à l’origine du produit « Puissance 3″ permettant aux agents immobiliers de diffuser leurs annonces sur LeBonCoin » et en même temps il se pose la question « Pourquoi un marché constitué de professionnels recule face à des particuliers qui n’ont initialement pas d’expérience ? ».
    Ensuite, la solution qu’il propose est de faire du low cost (entre 2 et 4%).
    Financer la vente de PAP par les agents immobilier puis les concurrencer en faisant du low cost !!! je me dis tout simplement que le seul intérêt de M.Brun est de gagner un maximum d’argent sur le dos de toute une profession !!!

  3. Avatar
    Dominique TAMERE says:

    Moi je dis bravo, à celui qui a eu l’excellente idée de monter un business autour duquel tant l’agence que le client y trouveront leur compte. Et je réponds à Patrick Gride, ou plutôt devrais-je dire Patrick « Griffe », que M. BRUN, comme il l’appelle avec un humour « grinçant » a tout simplement réalisé ce qui, aujourd’hui, semble être une évidence. Mais pour que tout le monde s’en rende compte, il a fallu que celui-ci l’expose sur son site. ENCORE UNE FOIS BRAVO et LONGUE VIE A NEO AVENUE. A quand une extension nationale ? car moi, je vis en province, et c’est sans hésitation que je ferais appel à NEO AVENUE, si seulement ils pouvaient me proposer des biens en Rhône-Alpes….

  4. Avatar
    Jean Baptiste Niveau says:

    Et bien je vois que Neo Avenue fait polémique, ce qui est bien car cela ouvre le débat.

    @ Patrick Gride :
    « Puissance 3 » a été crée, à la demande des agents immobiliers, afin de proposer une alternative à SeLoger, notamment sur l’Ile-de-France.

    Quant au site LeBonCoin : je suggère d’arrêter cette vision protectionniste du marché de l’immobilier (site réservé au professionnels vs site grand public). LeBonCoin est l’une des plus belle réussite Internet en France. C’est un carrefour d’audience exceptionnel avec 15 millions de visites / mois dont 5 millions rien que pour la rubrique immobilier ! Pourquoi se priver de cette audience ? Parce que c’est un site grand public ? Je pense bien au contraire que c’est du devoir des agents immobiliers d’utiliser ce site afin de garantir une publicité maximale à leurs clients-vendeurs.

    Enfin, j’apporte une précision : [i] »gagner de l’argent sur le dos de toute une profession »[/i] sous-entend que nous exploitons et dirigeons 25 000 agents immobiliers en France. Je vous rassure, c’est loin d’être la cas et Neo Avenue n’a pas cette prétention, puisque nous sommes également agent immobilier.

    En conclusion : expliquer le marché, donner de la lisibilité, partager l’information, faire gagner du temps à l’Internaute sont les principes fondateurs de Neo Avenue.

    @ cdz :
    Pour le moment, Neo Avenue se concentre sur les 8 départements d’Ile-de-France, mais il n’est pas exclu d’étendre l’activité aux grandes villes Françaises.

    @ Eric Sari :
    Merci pour votre soutien

    @ Dominique Tamere :
    Merci pour vos encouragements et pour le déploiement national, nous y pensons mais pas avant 2 ans. En espérant pouvoir vous proposer nos services à ce moment là.

  5. Avatar
    Quatuor says:

    Bonjour,

    Démarche nouvelle et intéressante même si je reste sceptique à titre personnel. Dans tous les cas, bonne chance.

    Concernant les honoraires variables, avez-vous validé la légalité de cette pratique avec la Répression des Fraudes ?
    Les honoraires doivent être affichés en agence et être clairement compréhensibles par les consommateurs. Lors d’un contrôle, l’inspecteur de la Répression des Fraudes nous a demandé de modifier notre barème car étant par tranche, il était trop compliqué pour les consommateurs. La position était sans doute excessive mais la question se pose clairement pour votre approche.

  6. Avatar
    Davy says:

    Bonjour,

    Parler d’un nouveau concept pour « néo avenue » me paraît exagéré.
    En lisant tout cela il en ressort, pour ma part, que néo avenue reste une agence « low cost », d’ailleurs, vous mettez en avant aisément votre taux de commission découlant d’un calcul très savant.

    Par ailleurs, je trouve ahurissant de proposer une estimation d’un bien sans le visiter, heureusement qu’elle est gratuite -),

    Enfin  » expliquer le marché, donner de la lisibilité, partager l’information, faire gagner du temps à l’Internaute sont les principes fondateurs de Neo Avenue » : EN QUOI CELA CHANGE-t-il d’une agence traditionnelle ???
    Vous pensez que nous faisons quoi tous les jours ???? A vous entendre nous n’expliquons pas le marché à nos clients dans un discours clair et lisible et nous aimons perdre notre temps ?

    Bref ne mettez pas tout le monde dans le même panier ! Vous savez je suis agent immobilier depuis 13 ans à cannes, secteur ultra concurrentiel, vous vous en doutez. Nous sommes en concurrence depuis longtemps avec des agences low-cost dont la plupart ont fermé. Je ne vous parle même pas de ces fameux mandataires dont les chiffres d’affaires par mandataires me laisse perplexe, sans parler des méthodes de travaille parfois douteuses.

    Je pense que la révolution n’est pas pour tout de suite -)