Nous continuons notre tour d’horizon des tendances de 2013. Aujourd’hui c’est à mon tour de vous livrer ma vision quant aux évolutions du marketing immobilier. Dans le précédent article Florian vous avait fait part de son point de vue sur les tendances 2013 dans le marketing immobilier. Voici le miens.

Alors qu’est-ce qui nous attend cette année???

Le référencement ultra local :

Nous en avons déjà parlés dans ces lignes, le local est à la mode et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Il va ,plus encore qu’hier, falloir vous positionner sur des mots clefs qui prennent en compte votre zone d’activité.

Référencez vous sur Google Maps, Foursquare, le site de votre mairiefaites en sorte que l’on vous lie à votre zone de chalandise. Cherchez à devenir l’agent immobilier du coin, pour cela vous devez multiplier les opérations de communication locale. Dans un précédent article, nous vous avions conseillés par exemple de produire du contenu pour la presse locale de votre zone d’activité. Une excellent technique de marketing immobilier local.

De plus Google tend à faire du forcing sur le référencement local, en adaptant votre référencement, vous gagnerez en business et en plus vous vous attirerez les bonnes grâces du moteur de recherche.

Le local est, pour beacoup d’entre vous votre savoir-faire, il est indispensable que cela se voit sur Internet. Une autre solution qui a dèjà fait ses preuves peut etre de lancer votre blog immobilier

La spécialisation métier :

La tendance est aux marchés de niche. On voit apparaître de plus en plus d’agences spécialisées sur une cible particulière. Jeune, viager, appartements occupésCette tendance est en train de s’accroître, et ce n’est pas un hasard. Le marché de l’immobilier est « saturé« . Je veux dire par que l’impression des clients est que tout le monde a la même offre

Pour se différencier, le marché de niche est une solution efficace. Nous en parlerons peut-être cette année pour vous donner des idées et faire un point sur les business ultra-spécialisés du secteur.

Dans tous les cas, même si vous n’êtes pas spécialisés sur une niche de clients, pensez à personnaliser vos offres et vos entretiens avec les prospects. Il va falloir se différencier dans l’offre, dans l’approche client ou dans les services que vous proposez cette année pour sortir la tête haute de la situation du secteur immobilier actuel.

La dématérialisation :

Une tendance que l’on voit déja arriver depuis un certain temps. Exit le papier bienvenue au numérique. Mandats, états des lieux, relations agents / clients tout se dématérialise aujourd’hui. Cette tendance est à surveiller car de plus en plus d’outils pour les agents immobilier font leur apparition.

Homepad par exemple dont nous vous avions parlés lors du déjeuner de la FF2I est une application Ipad permettant de faire vos états des lieux directement sur Ipad sans une seule feuille carboneCe phénomène est inhérent à l’explosion des mobiles et des tablettes, maintenant que l’on à support partout avec soi et qui tient dans la poche pourquoi se priver.

Les agents qui prendront les bonnes décisions sur les outils dématérialisés gagneront en temps, en réactivité et en image de marque par rapport au client.

Attention toutefois à ne pas aller à la course à l’innovation et à bien choisir les outils performants qui augmenteront votre ROI (retour sur investissement).

L’information en temps réel :

Autre conséquence de l’explosion du mobile dans l’immobilier, l’information est accessible à vos prospects partout et tout le temps. De surcroîtces prospects veulent être les premiers informés, ils ont pris l’habitude avec internet. Ce phénomène ne va pas pour s’atténuer et ne touche pas que l’immobilier.

Il va donc vous falloir être encore plus rapide qu’auparavant. Internet et ses nouveaux moyens d’accès (internet, mobiles, tablettes) sont la clef pour diffuser et obtenir l’information le plus rapidement possible. Les professionnels de l’immobilier qui ne l’ont pas déjà fait vont mettre en place des vrais outils de relations acheteurs/agence type Home’n’go, propriétaires/agences, etc.

Je suis pressé de voir les interfaces webs et mobiles que nous réservent les professionnels de l’immobilier et les startups BtoB du secteur pour la relation client….

Nous sommes arrivés à la fin de cet article. Voilà les 4 tendances du marketing immobilier que je compte suivre en 2013. Il ne reste plus maintenant qu’a prévoir ses campagnes en fonction de ces innovations pour ne pas être pris de court le moment venu.

Evidemment, la géolocolisation, la télé connectée, le mobile, les tablettes ou encore le partage des mandats (type MLS) vont continuer à modifier le secteur immobilier. A vous d’être réactifs et de vous positionner en fonction de votre marché, de votre savoir-faire et de votre vision.

N’hésitez pas à nous faire part de vos avis et des tendances que vous avez décelées dans les commentaires.

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    location bureaux paca says:

    En effet, de grandes mutations sont à venir sur le marché de l’immobilier, le tout c’est de s’y préparer au bon moment !