L’entreprise de coliving belge Cohabs vient d’annoncer une nouvelle levée de fond d’un montant de 58 millions d’euros. Le montant récolté devrait permettre à l’entreprise de poursuivre le développement de ses espaces de colocation nouvelle génération. L’ambition affichée par Cohabs force le respect, en effet l’entreprise à pour objectif d’acheter pour un total de 200 millions de foncier dans l’année qui vient.

Pour rappel le coliving c’est en quelque sorte la colocation nouvelle génération. Mêlant technologie, lieux de vie partagés et immobilier serviciel. L’idée est de proposer une gamme de service plus étendue que dans le cadre de la colocation traditionnelle.

Pour Cohabs cette levée de fonds s’accompagne d’un grand soulagement, comme ils l’ont dit dans les colonnes de nos confrères des échos, l’entreprise à en effet récemment refusé une offre de rachat pour se concentrer sur cette potentielle levée de fonds.

Le coliving est un marché porteur, et la crise ne semble pas avoir impacté les acteurs de ce dernier. En effet de plus en plus d’espace de vie partagés voient le jour et cette tendance tend à se démocratiser. Elle s’accorde avec les évolutions sociétales et les habitudes de la nouvelle génération entrant sur le marché immobilier. Plus nomade, cette nouvelle génération de professionnel cherche des logements dans lesquels vivre et expérimenter plutôt que s’installer

Le coliving est également le catalyseur d’une tendance sous-jacente : l’immobilier serviciel. En effet, l’immobilier n’est plus consommé comme tel de nos jours, il est perçu par toute une nouvelle génération comme un service tel que Netflix ou Uber. Aujourd’hui on attend plus d’un logement que des murs et un toit, on s’attend de plus en plus à un panel de services et d’outils. Cela passe par l’intégration des objets connectés mais également par un développement des services au sein du bâtiment (conciergerie, prêt d’objets, espaces partagés…).

Pour creuser le sujet du coliving et son impact sur le marché immobilier je vous invite à lire nos articles sur le sujet.

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium