L’article a été mis à jour le 5 Novembre 2020 avec les dernières informations officielles.

Allez directement à l’info que vous cherchez :

Résumé des dernières informations maintenues à jour

Nouvelles mesures immobilières à partir du 28 novembre

Voici les actions que les professionnels de l’immobilier peuvent réaliser :

  1. Reprendre les états des lieux de sortie et d’entrée;
  2. Effectuer des visites immobilieres et des estimations au domicile d’un client en respect d’un controle sanitaire strict;
  3. Se déplacer chez un client vendeur pour signer un mandat ou pour signer les compromis de vente.
  4. Réaliser des visites virtuelles chez les clients vendeurs.
  5. Aller faire des photos ou une visite virtuelle au domicile du client immobilier;
  6. Les signatures des documents sont autorisées. Même si il est bien entendu toujours préférable de privilégier la signature électronique;
  7. Les Assemblées Générales de Copro devraient aussi pouvoir reprendre;
  8. Ce qui est sur c’est que les agences immobilières vont pouvoir rouvrir;

Mesures pour les agences immobilières et consorts

Voici les actions que les professionnels de l’immobilier peuvent réaliser :

  1. Maintenir les états des lieux d’entrée et de sortie dont les rendez-vous sont déjà pris;
  2. Aller faire une estimation au domicile d’un client;
  3. Se déplacer chez un client vendeur pour signer un mandat.
  4. Réaliser des visites virtuelles chez les clients vendeurs.
  5. Aller faire des photos ou une visite virtuelle au domicile du client immobilier;
  6. Les signatures des documents sont autorisées. Il faut bien entendu privilégier la signature électronique;
  7. Les Assemblées Générales de Copro doivent se faire à distance;
  8. Les agences immobilières doivent bien entendu rester fermées;
  9. Le notaires peuvent continuer à travailler à distance. Si une signature à distance est impossible, il sera possible de signer sur place dans l’office notarial

L’activité des professionnels de l’immobilier pourra donc continuer pendant cette période de confinement. Notamment vis-à-vis des clients vendeurs. Les acheteurs n’ayant que très peu de possibilités pour se déplacer. On peut néanmoins tendre à penser que dans le cas d’un emménagement prévu la sortie puisse se faire.

Impact sur le marché de l’immobilier

Voilà maintenant plusieurs jours que le second confinement est en place. En peu de temps, plusieurs spécialistes se sont déjà penchés sur l’impact du confinement dans l’immobilier. Le moins que l’on puisse dire est que ce scénario est en demi-teinte. En effet, parmi les nombreuses analyses relevées, les experts tablent sur :

  • Un repli du marché de l’immobilier du à l’instabilité qui s’installe;
  • Moins de mobilité résidentiel, ce qui est souvent le cas en période de crise;
  • La fragilisation de la demande dû à l’aggravation de la situation économique
  • Un coup de frein sur les crédits immobiliers;
  • Un moindre impact sur les ventes dû à la saisonnalité de ce deuxième confinement;
  • Un maintien de l’activité immobilière. L’immobilier reste une valeur refuge;
  • Un retour important des recherches de résidence secondaire pour les foyers qui peuvent se le permettre;
  • Une reprise certainement forte post confinement du à la libération de l’avancement des projets.

On vous donne plus de détail demain sur ces éléments.

Rentrons dans le détail des questions que se posent les acteurs immobiliers :

Les mesures du confinement pour les agences immobilières

Peut-on faire des visites immobilières? Non.

Les visites immobilières ne sont pas autorisées. Cela ne fait pas partie des motifs de déplacements autorisés par l’Etat. Nous conseillons aux professionnels de l’immobilier de réaliser des visites virtuelles des logements qu’ils ont à la vente.

Peut-on réaliser des états des lieux? Oui, mais.

La ministre du logement a autorisé les états des lieux dont les rendez-vous étaient déjà pris. Nous conseillons de réaliser des états des lieux dématérialisés. Pour ce qui est des états des lieux non prévus, les états des lieux de sortie ne posent pas de problèmes si le locataire est déjà chez lui. Pour les états des lieux d’entrée, ceux-ci ne semblent pas autorisés si les rendez-vous ne sont pas déjà prévus.

Peut-on signer des mandats immobiliers? Oui.

Le professionnel de l’immobilier peut se déplacer chez le client vendeur. Toutefois, il semble plus opportun de favoriser la signature électronique !

Peut-on maintenir les AG de copro ? Oui mais en ligne.

Les assemblées générales de copropriétaires prévus en physique doivent être faites avec les outils d’assemblée générale de copro en distanciel. Il faut donc les reporter pour les faire en ligne.

Peut-on signer des actes authentiques chez le notaire? Oui.

Les notaires sont autorisés à continuer de travailler. Ils font partie des services publics. Ils peuvent donc recevoir des clients à l’office notarial. Toutefois, ils doivent absolument privilégier la signature d’acte authentique à distance.

Peut-on laisser les agences immobilières ouvertes ? Non.

Comme pour le dernier confinement, les agences immobilières doivent rester fermées au public jusque nouvel ordre. Mais vous pouvez continuer à travailler à domicile. Voici un kit pour communiquer sur les réseaux sociaux et en physique.

Impact sur le marché de l’immobilier

Faisons un point sur ce qui s’est dit depuis le début du confinement deuxième version et de son potentiel impact sur le marché immobilier.

Un repli du marché de l’immobilier du à l’instabilité qui s’installe.

Le deuxième confinement pourrait  fragiliser le marché immobilier. En cause, une aggravation de la situation économique et la hausse du chômage, selon le président de la FNAIM Jean-Marc Torrollion. Par conséquent, il faut s’attendre à un report des projets immobiliers.

Moins de mobilité résidentiel.

Toujours selon la FNAIM, le confinement va accentuer la rétention en cours de l’offre car : “En période de crise, la mobilité résidentielle n’est pas une priorité.” De ce point de vue, il ne faudra donc pas s’attendre à un rebond de l’activité immobilière comme au mois de mai. La fin d’année étant en plus une période plus creuse.

La demande risque d’être fragilisée

En raison de l’affaiblissement de la situation économique et de la hausse du chômage, il faut s’attendre à une fragilisation de la demande. Le premier confinement avait déjà équilibré le rapport entre vendeurs et acheteurs. Le ratio actuel étant proche d’un acheteur pour un vendeur, la demande risque de s’effondrer suite au deuxième confinement.

Un coup de frein sur les crédits immobiliers

Les revenus des particuliers vont être fragilisés par la crise. Si jusqu’ici les banques proposaient des taux d’intérêt très bas à leurs clients, ces dernières risquent de serrer la vis sur les conditions d’accès au crédit. Une contrainte supplémentaire pour les projets immobiliers.

Impact direct moins important sur les ventes.

L’activité immobilière peut tenir bon car les professionnels se sont adaptés, des suites du premier confinement. La mise en place de process dématérialisés comme la signature électronique ou encore la possibilité de signer avec les notaires va permettre de maintenir l’activité immobilière. Les projets immobiliers pourront aussi être maintenus ou anticipés grâce à l’adaptation des banques et des courtiers.

Maintien de l’activité immobilière. L’immobilier reste une valeur refuge.

L’impact sur les ventes sera moins fort qu’au printemps dernier : “ Si mars et avril représentent environ 20% du volume total d’une année, novembre et décembre pèsent, quant à eux, «moitié moins» rassure la FNAIM.

L’immobilier reste une valeur refuge.

En temps de crise, l’immobilier reste une valeur refuge car il représente l’un des investissements les plus rassurants pour les particuliers. Les Français continuent d’avoir confiance dans le fait d’investir dans un logement. Que cela soit pour acquérir une résidence principale, une résidence secondaire ou investir dans le locatif.

Retour en force des recherches de résidence secondaires.

« La résidence secondaire est revenue très fort chez la catégorie de Français qui peut y accéder » selon la FNAIM. De nombreux particuliers se sont déplacés vers leur résidence secondaire au premier confinement. D’autres familles ont compris que la crise sanitaire allait durer. Elles cherchent donc un cocon en cas d’autres confinements.

Reprise accélérée des vente dès la sortie du confinement.

Ce deuxième confinement pourrait avoir le même effet que le second : l’explosion de la demande de logement. On avait déjà constaté ce phénomène dans plusieurs grandes villes comme Paris, Bordeaux, Nice ou Toulouse.  Le secteur de l’immobilier peut donc s’attendre à un rebond similaire après ce confinement. 

Ressources pour les agences immobilières et les conseillers.

Chez Immobilier 2.0, on essaie de vous accompagner pour vous proposer des idées et des solutions pour vous différencier pendant le confinement des agents immobiliers ou tout simplement continuer à travailler. Vous trouverez ici un liste des ressources :

Les cadeaux d’Immobilier 2.0 pendant le confinement.

Pour accompagner les professionnels de l’immobilier pendant cette période compliquée, les équipes d’Immobilier 2.0 ont mis à disposition 3 contenus à très forte valeur ajoutée gracieusement pour que les pros puissent bosser sur des sujets de fond, se former et communiquer :


Dernières mises à jour du 30 octobre 2020

On en sait un peu plus sur ce que peuvent et ne peuvent pas faire les professionnels de l’immobilier pendant le confinement. Les annonces de la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon confirment ce que nous pensions hier. Dans les grandes lignes, le travail des agences immobilières peut être maintenant à distance. En revanche, les particuliers n’auront bel et bien pas la possibilité d’effectuer des visites pour un bien qui les intéressent. Les informations ci dessus ont été mise à jour en conséquence.

Informations du 29 octobre 2020

Pour le moment, on est un peu dans le flou, car comme à son habitude, le gouvernement n’a pas annoncé de mesures précises concernant l’immobilier pour la période de confinement qui va avoir lieu dans toute la France.

Toutefois, nous sommes en droit de penser que les mesures seront les mêmes que lors du dernier confinement, c’est-à-dire de n’autoriser aucune sortie en attendant une annonce officielle du gouvernement. 

La prudence nous invite donc à conseiller aux professionnels de l’immobilier et leurs clients de :

  • ⛔ Suspendre toutes les visites immobilières;
  • ⛔ Ne pas utiliser les agences immobilières comme des bureaux. 

A minima, en attendant une directive claire du gouvernement. 

Toutefois, les déplacements des agents immobiliers pour aller au domicile des clients semblent autoriser :

  • ✅ Maintenir les états des lieux d’entrée et de sortie dont les rendez-vous sont déjà pris;
  • ✅ Aller faire une estimation au domicile d’un client;
  • ✅ Préparer une visite ou un état des lieux au domicile du client vendeur;(les visites ne peuvent pas avoir lieu car les clients acheteurs n’ont pas l’autorisation de se déplacer);
  • ✅ Aller faire des photos ou une visite virtuelle au domicile du client immobilier;

Au final, là où ça coince, ce n’est pas sur le travail des agences immobilières mais bien sur le déplacement des particuliers qui n’ont pas l’autorisation de sortie pour des motifs immobiliers (hors état des lieux).

Enfin, au vu de la rapidité avec laquelle le confinement a été annoncé et la vitesse avec laquelle il est mis en place, il serait logique que les ventes en cours ou encore les états des lieux soient maintenus pour permettre aux gens de vivre leur confinement dans leur nouveau chez eux. 

Communique Confinement Immobilier Fnaim

C’est d’ailleurs dans ce sens que pousse la FNAIM dans son communiqué

Pour le reste, il existe des outils pour effectuer les visites ou encore les assemblées générales de copropriété à distance. 

On vous tient au courant sur cette page des avancées et des décisions du gouvernement au jour le jour. 


En attendant plus d’infos, voici quelques idées pour communiquer pendant cette période

10 idées pour se différencier pendant le confinement

Ou tout simplement en communiquant sur Halloween, que l’on va tous vivre pendant le confinement. Les idées de Quentin sont vraiment cools.

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite