C’est une déclaration que nous attendions depuis quelques jours. Emmanuel Macron n’a pas vraiment annoncé un confinement, mais la fermeture des écoles pendant 3 semaines à compter du lundi 5 avril. Et en réalité, cela peut s’apparenter pour de nombreuses personnes à un confinement déguisé. En effet, certains parents vont ne plus pouvoir aller travailler. Aussi bien du côté des clients que de celui des agents immobiliers. Voici quelques idées pour vous adapter et vous différencier pendant cette période. 

Adaptez votre agenda si vous et/ou vos clients avez des enfants

C’est la première chose que vous allez devoir faire, et certainement dès le moment où vous allez lire cet article.

  • Recontactez tous les clients avec qui vous avez rendez-vous la semaine prochaine et demandez-leur s’ils ont des impératifs au vu de la fermeture des écoles. Si c’est le cas, proposez-leur de décaler le rendez-vous. S’ils ne peuvent pas, inscrivez tous les clients dans une liste emailing et relancez-les quelques jours avant la réouverture. Vous pouvez également leur envoyer un message pour prendre des nouvelles (sans parler du rendez-vous pendant ce moment-là).
  • Envoyez un message à tous vos clients qui sont parents dans votre base de données. Par email, par SMS, peu importe le moyen. L’important est de leur montrer qu’en dehors de tout contexte de transaction, vous pensez à eux et êtes capable de faire preuve d’empathie.
  • Si vous avez des enfants, et que vous devez donc rester à domicile pour vous en occuper, téléchargez le kit de coloriage que l’on a mis à disposition de tous pendant le premier confinement. Je vous invite à lire également notre boîte à outils des professionnels de l’immobilier en confinement. Vous pourrez y retrouver divers contenus, qui pourraient vous permettre d’avoir quelques heures de calme.

Valorisez votre implication locale 

Comme pour les premières phases de confinement, les personnes vont avoir besoin de « tissu local », et même si celui-ci est virtuel. À vous de répondre à ce besoin. En tant que commerçant local et agent immobilier, vous allez pouvoir à la fois faire du bien et vous positionner comme un véritable incontournable de votre zone de chalandise.

  • C’est le moment de montrer que vous connaissez votre zone de chalandise et de proposer les meilleures nourrices du coin. Cela paraît plutôt éloigné de votre activité d’agent immobilier, mais en réalité, c’est l’occasion de prouver l’étendue de votre réseau et votre connaissance de votre zone de chalandise.
  • Ce que j’ai dit précédemment vaut d’ailleurs pour tout ce qui peut permettre d’occuper les enfants. Si vous connaissez de très bonnes activités, balades… se situant à proximité de chez vous, communiquez dessus. Les parents présents dans votre communauté vous remercieront.
  • Ici, on sort de la question de l’expertise locale pour s’intéresser à votre position en tant que membre de votre communauté. Je vous invite à créer un groupe d’entraide local sur WhatsApp avec des idées d’activité, du soutien scolaire, etc. Vous vous présentez ici comme la personne que vous êtes, un agent immobilier certes, mais aussi un parent.

Détendez l’atmosphère avec votre communication

Malgré tout, ce nouveau durcissement est une contrainte que l’on peut transformer en opportunités de communication.

  • N’hésitez pas à communiquer sur « la galère de devoir bosser avec les enfants à côté ». Vous pouvez décliner cela autour de plusieurs accroches, autant pour valoriser la fameuse « pièce en plus » que pour valoriser le fait que vous poursuivez votre activité (en mettant en scène vos négos travaillant avec les enfants à côté).
  • Les beaux jours reviennent, et comme à chaque fois, on valorise les mandats avec des espaces extérieurs. Il est vrai que, malgré la contrainte, cette espèce de semi-confinement est l’occasion de donner encore plus d’écho à ce type de publications. Vous pouvez aller chercher du côté d’accroches vantant le fait qu’il est plus facile de rester enfermé quand on a un extérieur, ou encore qu’il est possible de fêter Pâques dans son jardin en confinement.

Pour plus d’idées de communication, je vous renvoie à notre article « 12 actions de communication à mettre en place dans l’immobilier ».

Apprendre à travailler avec les enfants à côté

Ici, il est question de faire avec la situation telle qu’elle est, ce que l’on fait tous en réalité depuis maintenant plus d’un an. Il n’y a donc pas de raison pour que cela aille mal.

  • Mettez-vous dans un endroit isolé et réservez des créneaux pour faire vos entretiens visio. Cela paraît simple dit comme ça, mais c’est important de compartimenter et de vous accorder chaque jour pour quelques moments de calme pour réaliser certaines activités.
  • Dédramatisez : ça fait un an qu’on a l’habitude de voir nos chats, nos enfants, nos conjoints en visio. De nombreuses études ont démontré qu’aujourd’hui, on se montre de plus en plus tendre là-dessus. De surcroît, l’intrusion d’un enfant durant un rendez-vous avec un client pourrait être un bon moyen de briser la glace.
  • Je vous invite à aller prendre connaissance de nos précédents articles au sujet du maintien de l’activité pendant le confinement. On y parle de comment les professionnels de l’immobilier peuvent continuer à travailler, maintenir leur activité, s’organiser, etc.

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium