La période de confinement dans laquelle nous nous trouvons est inédite pour un grand nombre d’entre nous. Le pays tourne à l’arrêt, les gens sont en quarantaine dans leur logement.. Obligé de rester chez soi, les professionnels tentent de rester malgré tout productifs et de préparer la reprise de leur activité… mais il faut pour cela jongler entre vie professionnelle et les aléas de la vie personnelle en étant enfermé. On a donc décidés de vous livrer le kit de survie de l’agent en confinement. Au programme des activités professionnelles, mais pas que…

Le confinement du point de vue du professionnel de l’immobilier

Faites un point sur votre trésorerie 

La première étape, c’est de faire un point sur votre trésorerie. Si vous vous apercevez que la situation est en équilibre sur un fil, ne perdez pas de temps et joignez votre banquier directement. 

Faites le point avec lui sur les solutions possibles : reports des cotisations sociales, prêts pour relancer l’activité… De nombreuses solutions ont été mises en place par le gouvernement. Des mesures à la fois fiscales et financières afin de permettre aux entrepreneurs de pondérer l’impact de la crise sur leur activité. Nous vous avons recensé plusieurs aides disponibles dans l’un de nos articles. 

Il est indispensable d’y voir clair sur vos besoins et vos possibilités de recours. De façon à avoir la tête dégagée de ces problématiques pour se pencher sur d’autres sujets durant cette période de quarantaine.  

Travaillez votre base de données 

La plupart des professionnels le savent : ce n’est pas pendant la période de confinement que l’on va signer. Mais cela ne veut pas dire que tout est perdu pour autant. Si vous voulez être productif pendant cette période, travaillez votre base de données. 

Rappelez vos clients, un à un, et préoccupez-vous d’eux. Comment vivent-ils le confinement? Ont-ils tout ce qui leur faut? Ont-ils des questions concernant leur projet immobilier? Montrez-leur que vous êtes disponible s’ils ont des questions ou des besoins. 

L’objectif est de recréer du relationnel avec les contacts dans votre base. Adoptez donc une approche claire : vous ne cherchez pas à signer, vous ne cherchez pas à faire du business, vous cherchez à prendre des nouvelles de vos relations. Si c’est sincère, cela se verra et ce sera récompensé. On le sait, l’immobilier est un secteur de relations et un secteur où les contrats se signent en fonction du lien que l’on tisse avec les personnes. 

Néanmoins, attention : si vous attaquez cette activité avec l’idée de signer des mandats et faire du business coûte que coûte, cela risque de se retourner contre vous. Certaines personnes sont en « état de choc » et ne sont donc pas prêtes à recevoir et intégrer un discours commercial. Vous risqueriez de passer pour un opportuniste. Faites donc bien attention à votre approche. 

Occupez l’espace sur les réseaux sociaux

À défaut d’occuper l’espace sur le terrain, occupez l’espace en ligne, notamment sur les réseaux sociaux.Les gens sont actuellement enfermés chez eux. Il y a fort à parier qu’ils passent plus de temps qu’à l’accoutumée sur ces plateformes.

Jouez votre rôle d’expert local en informant la population via vos réseaux de la situation dans votre zone d’activité. Diffusez les consignes du gouvernement, les initiatives locales à l’occasion du confinement, etc.

Vous pouvez également profiter du confinement pour créer de nouveaux formats de discussion avec vos clients. Vous pouvez par exemple organiser des lives ou des sessions de questions/réponses sur divers sujets (le marché immobilier face à la crise, l’investissement, la gestion locative…). 

Comme pour le conseil précédent, faites attention à votre discours. Ne soyez pas dans le commercial agressif, cela pourrait très vite se retourner contre vous. 

Prenez le temps de réfléchir sur votre positionnement et votre stratégie d’entreprise

Le confinement, c’est du temps. Du temps qu’on doit prendre de toute façon. Autant donc le mettre à profit en se posant sa réflexion sur la stratégie de son entreprise et son positionnement. 

En effet, c’est le genre de réflexion qui prend du temps à arriver à son terme. Et généralement, on a tendance à la repousser pour prioriser des tâches plus urgentes. Seulement, en période de confinement, les tâches plus urgentes ne sont plus forcément légion et donc, on peut prendre son temps pour réfléchir. Quelle stratégie pour mon entreprise? Quels sont les axes que je souhaite améliorer? Quels sont les axes que je DOIS améliorer? Et comment je m’y prends? Je ne vais pas vous faire tout le cheminement de pensée, je pense que vous aurez saisi l’exemple. 

Prenez le temps de bosser vos supports de communication (Vous n’avez jamais le temps de le faire? Là, c’est l’occasion!)

Préparez la reprise, mettez ce temps à profit pour travailler sur vos supports de communication. Chaque fois que l’on conseille les professionnels en les invitant à se pencher sur leurs outils et stratégies de communication, leur réponse est le manque de temps. Désormais, et pour quelques moments encore, le temps est la ressource que l’on a le plus à notre disposition. 

Faites un benchmark de l’ensemble de vos supports, demandez-vous comment vous pouvez les améliorer, ce que vous pouvez ajouter… Correspondent-ils pleinement avec votre stratégie d’entreprise ? Est-ce qu’après la crise, allez-vous faire évoluer vos messages? Dans ce cas-là, qu’allez-vous mettre en place? N’y a-t-il pas des supports que vous avez toujours voulu tester, mais, par manque de temps, vous avez repoussé leur création?

De surcroît, vous et vos équipes serez beaucoup plus motivés à reprendre le boitage et la prospection terrain si vous avez de nouveaux documents à partager. C’est une façon de réinstaurer la dynamique, une fois que l’activité aura repris. 

Petite remarque en supplément. Nous avons mis à disposition des professionnels de l’immobilier des kits de communication en réaction à la crise actuelle.

Formez-vous en ligne

La formation, en voilà un autre point qui souffre du manque de temps. Pourtant, se former, c’est indispensable, notamment dans des métiers qui évoluent aussi vite que ceux de l’immobilier. Seulement, voilà : se former demande de la volonté… et du temps, comme je le disais. Pour ce qui est de la volonté, généralement, il n’y a pas de problème. Tout le monde a envie d’être plus performant et de mieux maîtriser son sujet. Ce qui pêche, bien souvent, c’est le temps. 

Avec le e-learning, vous pouvez vous former, à votre rythme, depuis chez vous et de façon aussi efficace qu’avec un expert à vos côtés. De nombreuses sessions de formation en accès libre sont organisées pendant cette période de confinement. Le réseau américain Compass a même passé en accès libre l’ensemble de ses modules de formation à destination de ses collaborateurs. De notre côté, avec Le Campus, nous avons décidé de vous offrir 2 h de formation, éligible loi ALUR.

Le confinement du point de vue de l’humain derrière le pro de l’immo 

Parce que le confinement, ce n’est pas seulement des activités professionnelles. Le confinement demande également de savoir trouver l’équilibre entre sa vie perso et sa vie pro. Savoir gérer les enfants, l’enfermement, l’ennui, la volonté de travailler jusqu’à pas d’heure.  

Se dégager du temps alors qu’on est parent 

Pour les parents, le maintien de l’activité professionnelle peut s’avérer extrêmement compliqué, notamment lorsque les enfants sont en bas âge. Concrètement, il n’y a pas de miracle possible. Tous les télétravailleurs du monde pourront vous le dire, vous ne pourrez pas être aussi productif avec vos enfants à la maison que si vous étiez seul. La première chose à faire, c’est de prendre conscience de cela et de ne pas se culpabiliser. C’est normal, vous n’êtes pas seuls dans cette situation.

Cependant, il existe plusieurs solutions pour parvenir à travailler tout de même un peu. Et passer du bon temps en famille. 

Tout d’abord, certains parents utilisent les réseaux sociaux pour partager leurs bonnes pratiques en termes d’activités créatives à faire avec sa progéniture. Avec un peu de chance, vous aurez occupé assez cette dernière pour qu’elle se fatigue et vous permette de bosser un peu. Découvrir le compte Instagram « Coronaminus Kid »

Ensuite, différentes plateformes proposent des programmes jeunesse. Je vais penser à Netflix en premier lieu, mais sachez que France Télévisions a également une plateforme dédiée aux programmes jeunesse pour ceux qui ne seraient pas abonnés au service de VOD.  Vous pourrez ainsi vous dégager quelques heures par jour pour travailler sur les conseils de la partie 1. 

L’école à la maison : des outils pour nous aider

Parce que le confinement avec les enfants, cela signifie également bien souvent « école à la maison ». En plus de devoir travailler à la maison, on se retrouve avec un tout nouvel emploi : celui d’enseignant. Heureusement pour nous, il existe différentes plateformes pour nous aider dans cette nouvelle aventure. 

Voici une petite sélection de ce que l’on a recensé : 

  • Educ’ARTE : des programmes vidéo sur de nombreuses matières pédagogiques. Normalement réservée aux professionnels de l’éducation, la plateforme est gratuite pendant la période de confinement. Il suffit de se créer un compte enseignant.
  • SchoolMouv : une plateforme en ligne qui propose des cours et des exercices de la sixième à la terminale. Normalement payante, la plateforme est en accès libre pendant toute la quarantaine.
  • Pour les plus jeunes, des cahiers de vacances gratuits pour les élèves de la maternelle au CM2 sont disponibles au format PDF sur le site des Editions Rosace.

Prendre du temps pour soi pour être efficace quand il faut l’être

Rendez-vous récurrents et activités pour s’aérer l’esprit

J’ai commencé par aborder le sujet des enfants, car c’est celui qui est le plus « problématique » (pardonnez-moi le terme). Néanmoins, il ne faut pas non plus se négliger soi-même. L’enfermement peut avoir des répercussions importantes sur le moral et l’état d’esprit. Voilà pourquoi il est important de prendre du temps pour soi, de continuer à pratiquer certaines activités. 

Districtrainingzone Confinement Professionnels Immobilier

Plusieurs comptes sur les réseaux sociaux organisent des sessions live de coaching sportif. Un bon moyen de se changer les idées et de marquer un des moments de la journée en ayant un rendez-vous récurrent. Je vous mets ici quelques comptes que j’ai pu apercevoir. N’hésitez pas à partager les vôtres en commentaires.  

Autre idée d’activité : le « challenge » collectif au sein de l’entreprise. Le terme challenge n’est pas à prendre ici au sens de « compétition », mais plus au sens de « motivation ». Par exemple, nous, chez Immo2, on se partage nos bons plans et on s’est tous dit que l’on allait essayer la méditation suite à la proposition d’un des membres de l’équipe (Florian, pour ne pas le citer). Chaque jour, via un channel Slack dédié, il nous partage un exercice à réaliser et de notre côté, on s’exécute, on remonte nos questions, etc.  

Profiter de l’ensemble des offres culturelles gratuites

On reste dans l’idée de « prendre du temps pour soi » ici. Avec l’annonce du confinement, plusieurs plateformes et organismes culturels ont décidé d’accompagner les Français dans cette période. Films, livres, concerts… l’offre de contenus gratuits a explosé. De quoi passer le temps, se cultiver, s’amuser et il y en a pour toute la famille. Voici quelques-unes de ces initiatives. 

  • Open Culture est une plateforme qui recense un grand nombre de films libres de droits. De quoi parfaire sa culture cinématographique. Petit bonus : les films seront toujours accessibles une fois la situation revenue à la normale. Ensemble de films en libre accès.
  • mk2 Curiosity est une initiative du célèbre réseau de salles de cinéma. Toutes les semaines, sur la plateforme, vous pouvez retrouver 3 films cultes en accès libre.
  • Durant toute la période de confinement, la Philarmonie de Paris va diffuser en accès libre certaines de ses représentations.
  • Plus largement, il y a la plateforme « #Culturecheznous », qui est lancée par le ministère de la Culture et qui liste un ensemble d’initiatives culturelles, de films, de bricolages, de livres…
Culturecheznous Confinement Professionnels Immobilier

Cette liste n’est pas exhaustive, bien entendu. Je vous ai listé ici les initiatives qui me viennent les premières à l’esprit. Si vous avez vous-même identifié des contenus, des comptes sur les réseaux sociaux, des bons plans qui pourraient aider les professionnels de l’immobilier pendant ce confinement, n’hésitez pas à les partager en commentaires. En attendant, je pense que vous êtes dorénavant armé pour attaquer la période de quarantaine qu’il nous reste à traverser.

à propos

Arnaud Hamzaoui

Article rédigé par Arnaud Hamzaoui

L'un des anciens chez Immobilier 2.0, on l'a formé sur les bancs de l'école! Arnaud est responsable de la section Actualités et veille sectorielle. C'est lui qui déniche les dernières news de l'industrie immobilière et qui les compile. Il s'occupe aussi de la rédaction d'a ... Lire la suite

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Avatar
    catherine BOCHU says:

    Très intéressant tous ces conseils en période inédite de confinement pour continuer à se motiver et renforcer son professionnalisme surtout quand on est mandataire indépendant et un peu…isolé. Merci encore .
    Catherine