Ce n’est pas la première fois qu’on en parle sur le blog, Google est fortement intéressé par le marché de l’immobilier. Malgré l’échec de Google Real Estate, de récents investissements de sa part confirment nos prédictions en ce qui concerne sa volonté d’aller sur le marché immobilier.

Que signifient ces investissements et que réserve Google aux professionnels de l’immobilier dans les années à venir ? Faut-il saluer son arrivée sur le marché ou craindre le moteur de recherche ?

De récents mouvements qui nous amènent à nous interroger

Le rachat du portail indien Commonfloor

Via sa filiale Google Capital, Google vient d’investir dans le portail immobilier indien Commonfloor. A la base, le portail indien se présentait comme un lieu d’échange entre voisins, leur permettant de résoudre des problèmes communs.

Aujourd’hui Commonfloor est le plus gros portail indien d’annonces immobilières, avec 500 000 annonces. Cette évolution provient des utilisateurs qui se sont mis par eux-même à poster des annonces immos, une occasion que n’a pas laissé passer Commonfloor pour s’installer sur ce secteur. Le marché immobilier indien est en train de croître et il représente une superbe niche d’opportunités pour les professionnels du secteur, d’où l’investissement de Google.

 

La volonté de « révolutionner les transactions immobilières ».

Quand on sait qu’au printemps dernier Google mettait 50 millions de dollars sur la table pour acquérir le portail d’annonces immobilière « Auction.com », on se doute que ces mouvements ne sont pas anodins. Auction.com c’est tout de même 7 milliards de bien commerciaux et industriels négociés pour l’année 2013, autant dire que l’on est en face d’un acteur important du marché.

Auction_homepage (Copier)

L’intérêt de Google pour le marché immobilier n’a clairement pas disparu et ce malgré les échecs essuyés par le géant de Mountain View il y a quelques temps. Pour chacun de ces deux investissements, l’entreprise a clamé vouloir “ révolutionner les transactions immobilières”. Des annonces qui nous amènent à nous interroger sur la volonté de Google derrières ces mouvements financiers. Ces révolutions annoncées ne sont-elles que de l’esbrouffe marketing ou Google cache t-il vraiment des atouts dans sa manche ?

Quels sont les projets de Google derrière tous ces investissement ? 

Des datas pour l’avenir de Google dans l’immobilier

Illustation data dans l'internet immobilierLors du rachat d’Auction, le gérant de la filiale Google Capitals (chargé d’investir dans des entreprises mûres) expliquait que derrière ces portails se cachaient des masses substantielles de données sur les biens et transactions immobilières. Des données qui permettraient à Google de prévoir les ventes un mois à l’avance, ce qui n’est pas sans rappeler le predictive data de Zillow. Google pourrait en plus croiser les comportements de recherche et les actes d’achats des internautes.

Ces données pourraient également permette à Google de “cartographier” le marché immobilier ; prix moyens, tendances d’achats ou encore le type de population résidant dans cette zone (les données pourraient certainement être croisées avec celles de compte Gmail et Google plus).

 

Des évolutions pour les recherches immobilières

Si il y a bien quelque chose que Google sait gérer ,c’est la publicité : la principale source de revenus du moteur de recherche. On peut alors imaginer une refonte totale de la recherche immobilière sur Internet, avec une intégration totale des annonces immobilière au moteur de recherche, de nouvelles façon de cibler et retargeter les prospects. Allons jusqu’à imaginer  une liaison avec des services tels que Google Adresse ou Google Maps, service de cartographie implanté sur la quasi-totalité des Smartphones.

 

real_estate_google (Copier)

Imaginez que chaque particulier disposant d’un smartphone puisse quasi-instantanément vérifier la valeur de son bien et le mettre en vente grâce à la géolocalisation. Qu’il suffise de se promener dans la rue pour recevoir une notification de son portable que la maison devant laquelle on passe est en vente et correspond à nos critères. Ou doit-on s’attendre à ce qu’un nouveau moteur de recherche dédié aux annonces immobilières voit le jour?

Tout autant de possibilités qui signifient de grands bouleversement dans le marketing immobilier, des évolutions qui peuvent faire peur quand à l’avenir du marché. Cependant on peut d’ores et déjà se rassurer sur le pouvoir que donnera Google aux particuliers, l’entreprise faisant son business en traitant avec les professionnels elle évitera à coup sur de se les mettre à dos…

Pensez-vous que Google viendra faire bouger les choses dans l’immobilier, de nouveau? Que vous inspire ces achats à répétition dans le secteur immobilier?

 

Débats et commentaires de la communauté

Participez au débat et faites entendre votre voix en laissant un commentaire

  1. Alex says:

    Sympa l’article , je penses que cela va changer notre facon de faire nos annonces , pour le restes seul l’avenir nous le dira

  2. Bérénice says:

    Je pense qu’en Europe on reste assez protégé face à Google. Le géant contrôle et est sur le point de contrôler bien des aspects de nos vies. Mais comme on dit qui vivra verra.

  3. elisabeth says:

    j’aime votre phrase: »On peut alors imaginer une refonte totale de la recherche immobilière sur Internet, avec une intégration totale des annonces immobilière au moteur de recherche, de nouvelles façon de cibler et retargeter les prospects. » Il faut liberaliser le marché de l’immobilier. C’est ce nous faisons dans l’immobilier neuf, avec notre start-up (qui suit vos conseils) ikimo9, nous donnons accès à tous les éléments déterminants à son acquisition, avec accès au 1 er comparateur en immobilier neuf. Le but est que le client ait le prix le plus bas, il prend directement en ligne rdv avec le promoteur. Il faut limiter les intermédiaires et les superpositions de commissions.

  4. stephane pujol
    stephane pujol says:

    Pour la publication d’annonce, pourquoi pas…ce serait une bonne nouvelle. Pour les ventes, les locations des particuliers et les ventes aux enchères en temps réel, je n’y crois pas une seconde. Il y a trop de complexité humaine, juridique à intégrer et google ne va pas recruter des agents immobilier… S’ils recrutent et que je me trompe, faites moi signe.

  5. labourgade says:

    trop compliqué pour que les particuliers désirent laisser leurs coordonnées..l’achat immobilier n’est pas un acte impulsif.

  6. collin says:

    Possible à condition que les professionnels qui disposent de la majorité des biens dans certains pays veuillent bien transmettre la geolocalisation de leurs biens. A l heure où les mandats exclusifs sont de plus en plus difficile à avoir….

  7. Amelia Lacourt says:

    Le problème avec la géolocalisation c’est qu’elle dévalorise en quelque sorte la sécurité d’autrui, à moins que Google n’invente un nouvel algorithme permettant de protéger les données d’une personne , pas seulement de lutter contre les spammers et les trackers.

  8. Moragues Pons says:

    Je pense qu’en Europe e Espagne on reste assez protégé face à Google. Le géant contrôle et est sur le point de contrôler bien des aspects de nos vies. Mais comme on dit qui vivra verra.

  9. Pingback: Google immobilier le retour: google va t-il bouleverser l’immobilier sur internet d’ici peu ? – allianceimmo

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir Membre Immobilier 2.0 gratuitement