Lorsqu’on parle d’intelligence artificielle et de smart cities, on a toujours un peu de mal à se détacher du cadre de la science-fiction. Néanmoins, le bâtiment connecté n’est plus un concept, mais bien une réalité qui commence dès à présent à avoir un impact sur les métiers de l’immobilier. Avec l’expertise de Hubert Beroche, fondateur de Urban AI, et de Dimitri Kremp, VC Analyst Proptech au sein d’Axeleo Capital, on vous présente les enjeux et les domaines d’application de l’IA dans l’immobilier.

L’intelligence artificielle : une opportunité pour les professionnels de l’immobilier et vice-versa

Pour introduire leur propos, les deux conférenciers abordent toutes les opportunités que revêtent les actifs immobiliers. Selon Hubert Beroche et Dimitri Kremp, ces derniers constituent « un énorme nid à données immobilières », car ils concentrent des informations comme le profil des locataires ou encore les dépenses énergétiques d’un bâtiment.

De fait, l’exploitation de cette data et l’intelligence artificielle peuvent permettre aux experts immobiliers de viser plus juste et de proposer une offre à forte valeur ajoutée pour leurs prospects.

Une technologie qui a fait ses preuves

D’après les deux intervenants, l’intelligence artificielle urbaine est déjà en train d’envahir le monde virtuel et le monde physique. Trois facteurs technologies ont rendu cela possible :

  • L’ultraconnectivité avec les droits à la connexion via des infrastructures.
  • L’ubiquité des capteurs : au sens quantitatif et qualitatif du terme. Le recours aux capteurs a été multiplié, ce qui a permis de rendre cet outil plus accessible et moins cher. De plus, ces capteurs se sont perfectionnés, à tel point qu’on peut les rendre plus pointus et plus utiles pour les actifs immobiliers : récupération sur la biodiversité, l’air, les flux de piétons…
  • L’émergence du machine learning : cette technologie remonte à Alan Turing. Elle consiste à gaver d’informations des algorithmes et à leur apprendre à fonctionner par leurs propres apprentissages. 

Des usages de l’IA déjà effectifs dans l’immobilier

Nous avons plutôt tendance à parler des promesses de l’intelligence artificielle dans l’immobilier. Dimitri Kremp et Hubert Beroche évoquent les premiers usages et impacts de l’IA sur le secteur.

Une technologie qui touche plusieurs segments immobiliers

Selon l’analyste d’Axeleo, 5 segments immobiliers sont et vont connaître des bouleversements par et grâce à la technologie :

  • La phase de financement d’un projet immobilier;
  • La phase de la transaction immobilière;
  • Le design et la construction; 
  • La phase de property management : une fois l’actif immobilier construit, on va chercher à l’entretenir;
  • La phase des usages : quand on a un asset qui fonctionne, comment y vit-on et qu’est-ce qu’on y travaille ?

Parmi ces 5 chaînes de l’immobilier, la technologie est arrivée à maturité pour 2 d’entre elles : 

  • Le design et la construction;
  • Le property management.

On revient sur ses domaines d’application dans la partie suivante.

Des cas d’usages éprouvés pour les acteurs de la construction immobilière et les property managers

Actuellement, l’intelligence artificielle joue déjà un rôle majeur pour les secteurs du design et de la construction ainsi que pour le property management. Voici ses apports concrets : 

Design et construction 

Hubert Beroche dévoile que l’intelligence artificielle permet de générer des formes architecturales plus performantes. Il nous donne l’exemple suivant : « On a d’abord nourri l’IA avec des plans. Une fois les plans identifiés et assimilés par les algorithmes, ces derniers ont pu générer des formes architecturales après avoir reconnu des fenêtres. »

Par ailleurs, grâce à une meilleure exploitation et à une meilleure connaissance de la data environnementale et immobilière :

  • Il va être possible d’élaborer des bâtiments plus sécurisés, par exemple en effectuant des analyses visuelles du chantier pour détecter des situations dangereuses. 
  • Promoteurs et constructeurs immobiliers pourront choisir de meilleurs matériaux pour leurs bâtiments. Actuellement, certains immeubles sont déjà construits avec la terre du chantier grâce à l’exploitation de la data et de l’IA.

Property management 

La technologie permet d’ores et déjà d’extraire plus de données sur l’état d’un bâtiment.

Dernièrement, on a beaucoup entendu parler de la maintenance prévisionnelle avec la startup WeMaintain. L’analyse du bâtiment couplée à l’utilisation d’algorithmes prédictifs et d’objets connectés permet de détecter une future panne d’ascenseur. 

On peut également utiliser cette technologie pour gérer des canalisations d’eau. Le recours à un software va analyser les eaux, un hardware va analyser et détecter une anomalie.

Des opportunités pour les agents immobiliers, les syndics, les promoteurs immobiliers et les property managers 

En confrontant tout le potentiel de l’intelligence artificielle avec ce qu’il est déjà possible de faire, on se rend compte que tous les professionnels de l’immobilier pourront en tirer des bénéfices. Des métiers de la transaction à la promotion, en passant par la gestion; les opportunités ne manquent pas.

Les agents immobiliers pourront vendre leurs mandats plus chers

  • Les agents immobiliers pourront apporter de la valeur ajoutée aux mandats grâce à l’optimisation énergétique d’un bâtiment. L’intelligence artificielle permet déjà d’économiser 30 à 50 % d’énergie. Ce qui constitue un axe de différenciation et un argument commercial.
  • Nous rentrons progressivement dans l’ère de l’immobilier serviciel. C’est-à-dire que l’on va passer d’une logique de propriété à une logique d’usage avec des biens plus intelligents et plus fonctionnels grâce à l’IoT. Plus équipés et plus intelligents, les biens pourront donc être valorisés et valorisants.

Les property managers pourront entreprendre des projets moins chers

Les property developpers vont permettre aux architectes d’être plus efficaces en leur imposant de nouveaux outils comme des spacemakers. De fait, il y aura une meilleure surveillance de la gestion technique au titre des travaux d’entretien et de rénovation. Ce qui réduira, en conséquence, le coût d’un projet pour les property managers. 

Les syndics pourront être plus réactifs dans la gestion des copropriétés et la résolution de problèmes

Les syndics bénéficieront des mêmes assets que les property managers. Grâce à l’IoT et aux algorithmes prédictifs, ces derniers pourront prévoir des incidents ou des pannes d’ascenseur. Pour rappel, cette technologie est déjà utilisée via des solutions comme WeMaintain.

Les promoteurs immobiliers pourront concevoir des projets immobiliers plus intelligents et plus rentables

L’accès à la data permettra d’élaborer des projets immobiliers plus souples, plus citoyens et plus intelligents. Par exemple, d’identifier des espaces publics (voire privés) non exploités qui pourront être adaptés en biens résidentiels ou professionnels. Les promoteurs pourront même concevoir des biens hybrides à multiusages.

Urbaniser la technologie : un enjeu de taille

Ce point nous amène aux smart cities. Soit un enjeu auquel doivent répondre les acteurs de l’immobilier et les acteurs politiques (mairies, collectivités territoriales…). Tout en réfléchissant à la conception de bâtiments intelligents, ces derniers devront néanmoins éviter de tomber dans le côté galvanisant de la technologie et des gadgets. À ce titre, Hubert Beroche et Dimitri Kremp dévoilent 2 pistes de réflexion : 

  • Professionnels de l’immobilier et acteurs politiques doivent veiller à ce que les projets immobiliers et urbains répondent avant tout aux besoins des clients (particuliers). Construire le logement et la ville de demain doit être un projet commun et participatif. 
  • Faites des sondages et proposez des rencontres ou des débats avec vos prospects pour entreprendre des projets immobiliers qui seront en phase avec leurs besoins et désirs. Par exemple : accepteraient-ils d’habiter dans des logements optimisés par des capteurs Google ?

On ne va pas vous mentir, cette conférence nous a passionnés compte tenu des enjeux que soulève l’intelligence artificielle dans le logement et la ville de demain. Nous espérons que cette passion a déteint sur vous et vous a été utile. N’oubliez pas qu’il est dans votre intérêt de prendre de l’avance sur ces futures problématiques !

à propos

Marline Blain

Article rédigé par Marline Blain

Forte d'un background journalistique implacable, d'une capacité rare à retranscrire l'information et passionnée de littérature : faîtes confiance à la plume de Marline pour vous guider, vous rassurer et faire de vous l'un des vecteurs de l'immobilier de demain. ... Lire la suite

Vous devez être membres pour participer au débat

OU

Devenir membre Immo2 Premium