Si le coworking s’est aujourd’hui développé et installé, faisant évoluer les lignes de l’immobilier d’entreprise, la tendance ne s’arrête pas là et s’accompagne de son pendant pour l’immobilier résidentiel : le coliving.  En effet, le coliving est de plus en plus présent, que cela soit chez les clients dont l’intérêt pour cette nouvelle façon d’habiter croît ou chez les professionnels chez qui l’on voit de plus en plus de solutions émerger. Pour rappel, le coliving consiste en une colocation agrémentée de divers services; du moins, c’est comme ça que l’on peut résumer rapidement cette tendance. Trois acteurs du coliving – Alexandre Marcadier (cofondateur de ColivMe), Julien Morville (cofondateur de Sharies), Fabrice Simondi (cofondateur de Co-Liv) – et un expert du coworking – Clément Alteresco, fondateur de Morning Coworking – ont débattu des opportunités de ces pratiques pour les professionnels de l’immobilier.

Dans cet article réservé aux membres premium, vous allez découvrir

  • Comment le coworking et le coliving changent les lignes de l’immobilier traditionnel
  • Les différences entre ces deux nouveaux modes de consommation dans l’immobilier
  • Les axes de développement pour l’une et l’autre de ces tendances.

Le coworking en réponse aux besoins de l’entreprise

Le coworking suscite une attente triple chez les entreprises

Le coworking évoqué lors de cette conférence ne comprenait pas les cafés que vous apercevez au coin d’une rue dans un centre-ville de métropole, mais bien d’espaces de travail étendus sur des centaines, voire des milliers de mètres carrés. Clément Alteresco, le fondateur de Morning Coworking (qui a Nexity en partenaire financier), rappelait que le coworking répond à trois besoins de l’entreprise :

  • La flexibilité : en effet, le coworking a changé la façon dont on conçoit les baux dans l’immobilier d’entreprise. Finis les baux 3-6-9; ici, on peut réserver un environnement de travail pour une semaine, un mois, une journée…
  • La simplicité : lorsque vous arrivez dans un espace de coworking, vous n’avez pas à gérer tout ce qui est contrat de l’entreprise : Internet, électricité, photocopieuse… Tous ces services sont compris et les bureaux proposés sont donc « ready to work » (l’équivalent du « ready to move » dans le résidentiel, mais pour l’immobilier de bureau)
  • Un écosystème qui facilite les rencontres avec d’autres acteurs qui vont soit permettre aux collaborateurs de l’entreprise de s’ouvrir à de nouvelles réflexions, soit permettre de créer des synergies.

Vous êtes déjà membre Premium ?

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite