Les vacances d’été demeurent une période favorable à l’introspection et à la préparation de nouveaux projets. Notamment professionnels. Dans cet article, nous avons voulu nous mettre à la place de ceux qui souhaitent démarrer dans l’immobilier, ceux qui souhaitent changer de marque immobilière ou encore ceux qui désirent faire une reconversion dans ce métier. L’avantage de ce secteur est qu’il regorge d’opportunités et de compétences ouvertes à tous les profils. L’inconvénient, c’est qu’on peut vite s’y perdre dès le moment où on souhaite faire un choix. Dans cet article, vous trouverez tous les modèles existants ainsi que, pour chacun d’entre eux, leurs avantages et leurs inconvénients.

Travailler dans une agence indépendante

Le choix d’être autodidacte

Si vous voulez participer au développement d’une agence de A à Z, l’agence immobilière indépendante est faite pour vous. C’est la base de « l’agence du coin », qui n’est affiliée à aucun réseau. Vous allez devoir construire plusieurs choses : votre image de marque, votre système de prospection, votre portefeuille clients et vos stratégies marketing.

Les avantages de travailler dans une agence immobilière indépendante

La proximité locale

Votre zone de chalandise est délimitée et à proximité. De fait, il est plus simple d’aller à la rencontre de tous les acteurs de la ville : commerces, lieux publics, écoles, centres sportifs et culturels.

Cette proximité, c’est ce qui vous permet de vous affirmer comme l’expert immobilier dans votre zone de chalandise. C’est l’expertise locale qui vous permet de conseiller, de mettre en valeur des éléments et de développer votre réseau.

Construire sa marque immobilière

Vous et vos collaborateurs devez construire l’agence seuls, sans avoir à rendre de comptes à un réseau. Au-delà de vous constituer un réseau, c’est l’image de votre agence qu’il faut créer. Cela passe par l’élaboration de son logo, de sa charte graphique et de ses valeurs.

Le goût du défi

Travailler dans une agence immobilière indépendante vous rend plus méritant dans la mesure où vous participez à son développement complet. Cela vous demande de prendre les bonnes décisions pour que votre agence fonctionne et d’être polyvalent. Il ne vous suffit pas d’être un professionnel de la vente pour que votre modèle soit pérenne. Tout passe par une maîtrise judicieuse des fonds de l’agence et d’une bonne stratégie pour qu’elle puisse se démarquer.  

Création Entreprise

Les inconvénients de travailler dans une agence immobilière indépendante

L’accompagnement est plus restreint

Nous aurons l’occasion d’y revenir au cours de notre partie sur les agences immobilières franchisées. Le fait est qu’une agence immobilière indépendante ne pourra pas compter sur un réseau pour lui fournir des outils et kits marketing.

Ceci n’est pas une fatalité. Comprenez seulement que dans une agence indépendante, vous ne bénéficierez pas d’un accompagnement sur ces questions. Dans une agence indépendante, il faut être polyvalent et faire du marketing, de la communication ou encore de l’administratif… 

Un modèle plus risqué si vous souhaitez intégrer une « jeune » agence

Participer au développement d’une « jeune » agence indépendante est tout à votre honneur. Néanmoins, ce choix est à double tranchant, puisque vous ne bénéficierez pas de l’assise d’un réseau pour vous épauler. De fait, vous devez tout créer sans support humain ou matériel. Comme nous l’avons expliqué juste au-dessus, vous devrez donc faire preuve de polyvalence et prendre des décisions. 

Les agences indépendantes de grande taille 

Un modèle qui casse les codes de la petite agence

Nous aurons l’occasion d’aborder ce point plusieurs fois, mais chaque modèle n’est pas à prendre au pied de la lettre. L’agence indépendante ne bénéficie pas d’un soutien marketing ou juridique que pourrait lui apporter un réseau. Pour autant, chaque agence détient sa force de frappe. Vous pouvez très bien trouver des agences indépendantes de grande taille qui vont adopter les codes d’une agence franchisée ou d’un market center

L’exemple de l’agence traditionnelle leprince Immobilier

Voilà un très bon exemple de l’agence traditionnelle qui démantèle les clichés que l’on peut avoir sur ce modèle. Basée à Nice, l’agence leprince Immobilier a misé sur plusieurs leviers qui présentent des similitudes avec d’autres modèles d’agence

  • La création d’une grande agence physique. Le local mesure 200 m2 et a été conçu pour favoriser la collaboration entre toutes les compétences de leprince Immobilier. Ce concept peut nous rappeler celui des market centers. 
  • La mise à disposition d’outils et de process standardisés. Par exemple, les agents immobiliers ont la même photo de profil ou réalisent leurs entretiens en suivant le même cheminement. 

L’agence immobilière franchisée

Le choix d’une marque de vente immobilière

Choisir une agence immobilière franchisée, c’est faire le choix d’une marque immobilière dont la notoriété est déjà installée dans tout le pays.

Parmi ces marques, on retrouve : ERA Immobilier, Guy Hoquet, CENTURY 21, Orpi ou encore Laforêt.

Les avantages de travailler dans une agence immobilière franchisée

Un support humain et matériel

Les agences immobilières franchisées ont plus de moyens qu’une jeune agence indépendante. Elles paient le réseau pour qu’il mette à disposition de ces dernières des outils et une marque. L’agence a moins d’enjeux sur le développement de sa réputation, le réseau lui ayant mâché le travail avec de nombreuses campagnes publicitaires. On peut donc dire que ce modèle d’agence dispose de plus de moyens marketing. Pour les outils, il en est de même. C’est le réseau qui les fournit et négocie les prix pour chaque franchisé.  

Des process homogénéisés

Dans un réseau, l’ensemble des process est homogénéisé. Les collaborateurs sont tous formés selon le même schéma. Cela permet aux nouveaux venus d’être plus rapidement opérationnels (car on leur dit exactement quoi faire et à quel moment) et cela créé un sentiment d’habitude chez le client, qui n’est pas perdu d’une agence à l’autre.

Il est plus facile de constituer son portefeuille clients

Cela va paraître redondant, et pour cause. La notoriété de l’agence constitue un réel avantage, surtout en ce qui concerne la vente. Il peut être plus simple de justifier un mandat exclusif que dans une jeune agence indépendante.

Enfin, chaque agent peut avoir accès à toute la base de données de l’agence sur tout le territoire national. Aborder des prospects vendeurs ou trouver des acheteurs qualifiés est donc plus simple.

Les inconvénients de travailler dans une agence immobilière franchisée

Le côté « normé » du réseau

Ce qui est un des avantages peut également être un inconvénient. En effet, le côté « normé » des réseaux peut étouffer certains professionnels, qui souhaiteraient avoir plus de marge de manœuvre et faire valoir leurs propres méthodes. Néanmoins, tant que le professionnel ne sort pas totalement du cadre, il bénéficie tout de même d’une certaine liberté d’action. 

La redevance vis-à-vis du réseau

Pour chaque vente que vous réalisez, le réseau perçoit un pourcentage dessus. Bien que votre agence soit affiliée à ce réseau, soyez sûr d’être d’accord avec le principe de verser une partie de vos recettes.

Les réseaux immobiliers ne sont pas que des grandes marques immobilières nationales

Des réseaux locaux qui se démarquent

On s’imagine souvent les agences franchisées comme des grandes marques immobilières nationales, à l’instar de CENTURY 21 ou d’ERA Immobilier.

Cette image est à relativiser. Vous pouvez tout à fait intégrer une agence avec un réseau local. Le principe est à peu près le même que dans un réseau national, en ce sens que les agences devront se conformer à la stratégie marketing élaborée par le réseau. Cependant, les franchiseurs vont se concentrer sur une région pour délivrer une expertise locale.

L’exemple de l’agence immobilière mobile Immotruck

Le concept d’Immotruck détonne de ce que l’on voit habituellement. Tout d’abord, nous avons affaire à une agence franchisée qui ne possède pas d’agence physique, mais qui se déplace en camion pour aller à la rencontre de ses prospects et clients. Preuve que le concept même de l’agence physique peut lui aussi être réinventé.

Enfin, le réseau s’est implanté dans le Bas-Rhin, soit Strasbourg et ses alentours, en visant des zones urbaines rurales (mais les dirigeants ont fait part de leur volonté de se développer sur d’autres territoires).

Si le réseau arbore un ciblage local, on retrouve néanmoins les principes d’une agence franchisée. En effet, chaque agent travaille sa relation client à sa manière, mais doit s’appuyer sur les supports administratifs, marketing et juridiques du réseau.

Pour cet exemple, la démarche est la même que pour les agences immobilières indépendantes « de grande taille ». 

Local Network

Les réseaux de mandataires

Une marque de vente immobilière virtuelle

De ce point de vue là, on peut constater des similitudes entre un réseau de mandataires et une agence immobilière franchisée. En tant que mandataire, vous adhérez et profitez d’une marque dont la notoriété est assurée. Cependant, intégrer un réseau de mandataires implique de travailler en indépendant, puisque, de prime abord, il n’existe pas d’agence physique.

Les avantages de travailler dans un réseau de mandataires

Des outils pour être opérationnel

Comme dans une agence franchisée, les réseaux disposent de supports pour l’ensemble des collaborateurs. Ce qui veut dire que vous aurez accès à des logiciels de pige et de transaction ou au fichier client du réseau. L’idée est de rendre les mandataires opérationnels rapidement.

L’entraide

Les réseaux immobiliers axent leur fonctionnement sur la formation. Les nouveaux arrivants étant amenés à travailler seuls, l’accent va être mis sur une formation technique, juridique et relationnelle récurrente. Ceci pour perfectionner leur expertise et la transmettre à leur tour.

L’indépendance

Les réseaux de mandataires ne disposent pas d’agence physique. Chaque collaborateur doit donc travailler en autonomie et gère son activité à sa guise.

Les inconvénients de travailler dans un réseau de mandataires

Travailler en loup solitaire

C’est l’inconvénient de l’indépendance. Malgré la formation, vous restez tout de même livré à vous-même. De surcroît, vous ne possédez pas de bureau et n’avez pas d’horaire fixe. Ce point de contact est pourtant pratique pour rencontrer vos clients. Par conséquent, cela demande d’être plus mobile et plus flexible auprès d’eux. 

Être performant ou rien

Dans un réseau de mandataires, la rémunération dépend de vos ventes et de la commission que vous en percevez. Si vous ne générez pas de vente, vous ne toucherez donc pas de salaire.

Freelancer

Un concept à pondérer

L’émergence des espaces de coworking 

N’allez pas réduire un réseau de mandataires à un modèle de travail sans bureau. Certains réseaux de mandataires ont mis à la disposition de leurs équipes des espaces de coworking. C’est par exemple le cas de Capifrance, qui a lancé son réseau Coworkimmo à Paris, Lyon et Bordeaux.

Ce dispositif présente d’ailleurs des similitudes avec les market centers (que nous aborderons un peu plus tard). L’idée de ce coworking est de faire collaborer toutes les professions en lien avec l’immobilier. Les collaborateurs du réseau peuvent échanger avec des architectes, des courtiers, des spécialistes du home staging ou encore des photographes professionnels. Enfin, ce concept répond aussi à l’inconvénient que nous avons mentionné. Éviter que les mandataires se sentent seuls dans la mesure où ils travaillent en indépendants.

Des réseaux de mandataires locaux

Les réseaux de mandataires s’appuient sur la notoriété d’une marque nationale, voire internationale (comme iad).

Toutefois, certains réseaux ont fait le choix d’avoir une implication locale. C’est le cas du réseau Home Land Transaction. La particularité de cette marque est d’avoir ciblé deux régions : la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie.

La notoriété de ce réseau est donc moins étendue que dans la plupart des réseaux de mandataires traditionnels. Ceci dans un but : favoriser son expertise locale.

Dans la continuité des exemples sur les agences traditionnelles de grande taille et les franchises locales, le principe des réseaux de mandataires est lui aussi à relativiser. Notamment dans sa définition de marque de vente immobilière « virtuelle » et dans son ciblage territorial. 

Les agences immobilières en ligne

Le choix d’une expertise plus digitale

Si vous souhaitez travailler avec des services numériques et faire de la transaction dématérialisée, ce modèle d’agence est fait pour vous. Le concept des agences ont ligne tient principalement en deux points.

Elles appliquent des commissions moins onéreuses et fixes, quelle que soit la valeur du bien.

Le client fait partie intégrante de la transaction et bénéficie d’une aide seulement quand il en a besoin. Parmi les agences immobilières en ligne, on retrouve : Proprioo, we-Immo, Hosman, Les Agences de Papa.

Les avantages de travailler dans une agence immobilière en ligne

Travailler avec des outils digitalisés et innovants

De la prospection au closing, tous les outils d’une agence immobilière en ligne sont dématérialisés. Concrètement, si vous en intégrez une, vous allez :

  • Exploiter davantage la data pour réaliser des estimations de biens;
  • Proposer vos estimations à distance en visioconférence;
  • Proposer des visites virtuelles pour les acheteurs;
  • Travailler sur des plateformes collaboratives, qui vous permettront à vous et à vos clients de suivre les étapes de la transaction et d’appuyer votre expertise en cas de besoin.

Avoir des missions à forte valeur ajoutée

Du fait de ses process dématérialisés, le principe de l’agence immobilière en ligne permet aux professionnels de gagner du temps sur des tâches administratives ou commerciales. Enfin, le fait de disposer d’outils digitaux, comme la préestimation de biens grâce à la data ou d’applications pour réaliser des visites virtuelles, permet aux agents de se concentrer sur la relation client. 

Digital Technology

Les inconvénients de travailler dans une agence immobilière en ligne

Un métier de conseil, pas d’agent

Le concept de l’agence immobilière en ligne est de rendre les clients autonomes. Ces derniers se tournent vers un expert uniquement quand ils en ont besoin.

En ce sens, la dimension même du métier d’agent immobilier, celui qui accompagne et supervise la transaction de A à Z, se perd

Une image « cheap » de l’agence immobilière

Les agences en ligne peuvent souffrir d’une image de modèle low cost à bas prix. Image qui peut contraster avec l’image de marque d’une agence franchisée. 

De façon générale, les modèles low cost induisent un sentiment de « mauvaise qualité ». À titre personnel, il peut être plus valorisant de travailler dans un grand groupe.

La concurrence avec PAP

Les clients ciblés dans une agence en ligne sont ceux qui ne veulent pas payer. Le hic est que cette cible est aussi celle du PAP. La relation de particulier à particulier étant vue comme une solution pour éviter des frais d’agence. 

D’ailleurs le site d’annonces immobilières entre particuliers, PAP, a récemment sorti une offre similaire, dans la forme, avec celle des agences en ligne. Le principe étant de donner des outils et des conseils aux clients pour que ces derniers puissent gérer leur projet immobilier eux-mêmes. 

L’enjeu des agences en ligne est donc de justifier leur offre auprès des clients qui se tournent vers le concept du particulier à particulier.

Dernièrement, nous avons consacré un dossier complet sur la dématérialisation des agences immobilières.
Tous les enjeux et outils pour digitaliser son agence sont à retrouver ici.

Les market centers

Le choix d’un centre de formation

Le concept du market center porte bien son nom. On pourrait un peu le définir comme un grand marché où l’on va chercher de la compétence immobilière.

Ces centres de formation sont à mi-chemin entre les agences traditionnelles et les réseaux de mandataires. Ils se présentent comme des grands centres régionaux de plus de 400 m2 abritant des bureaux individuels de coworking, des salles de prospection, des salles de formation et de réunion. 

Voici quelques market centers : Keller Williams, KEYMEX.

Les avantages de travailler dans un market center

L’indépendance et la collaboration

Intégrer un market center, c’est travailler en tant qu’indépendant. Or l’objectif d’un market center est de vous former  dans un grand espace dédié pour vous faire atteindre des objectifs. Ce principe ressemble à celui des réseaux de mandataires, mais s’en détache, puisque vous pouvez vous former et travailler dans ces espaces.

De plus, vous pouvez être amené à travailler en collaboration avec d’autres corps de métiers qui restent en lien avec la transaction immobilière, comme les notaires.

Centralisation de toutes les compétences

L’autre particularité du market center est de centraliser toutes les compétences, même celles qui ne sont pas immobilières, dans un même espace.

On va ainsi retrouver tous les pôles avec des professionnels indépendants spécialisés dans la formation et le coaching immobilier (et non immobilier), le marketing, la publicité, le droit (notaires).

Une dimension macro et micro

Étant donné la superficie des locaux et leur concept de « marché » de la formation immobilière, on voit forcément les choses en grand. Néanmoins, les market centers sont des grands centres régionaux. L’idée est donc d’offrir une expertise locale et de vous y former en conséquence.

Un bon compromis entre le réseau de mandataires et l’agence immobilière

Comme nous l’avons expliqué, le modèle des market centers est à mi-chemin entre le réseau de mandataires et l’agence traditionnelle.

On va retrouver le statut indépendant et l’entraide que l’on peut voir chez les mandataires, avec la dimension d’agence physique propre aux agences traditionnelles.

Entraide

Les inconvénients de travailler dans un market center

Un modèle qui s’éloigne de l’agence à taille humaine

Nous vous parlions de la dimension « macro » propre aux market centers. Ce paramètre peut devenir un avantage ou un inconvénient selon votre état d’esprit et vos aspirations au travail. Si votre souhait est d’intégrer une petite équipe et une structure plus réduite (donc, à taille plus humaine), travailler dans de grands locaux avec un concept de « marché » ne sera sans doute pas adapté pour vous. L’idée n’est pas de dévaloriser ce fonctionnement, mais de vous amener à bien réfléchir sur le modèle qui vous correspond.

Pour conclure cet article, nous insistons sur un point. Son but est de vous aider à visualiser les différents modèles que nous vous avons présentés. Comme vous avez pu le voir, ces derniers sont de plus en plus hybrides tant leurs concepts finissent par se croiser. L’objectif n’est donc pas de cataloguer ou de dévaloriser ces différentes marques. Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner pour choisir la structure qui vous correspond est le suivant. Demandez-vous : comment et avec qui vous souhaitez travailler?

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite