La solution que nous vivons est exceptionnelle et à bien des égards. Le secteur de l’immobilier doit maintenant faire face à un deuxième confinement. Dans ce contexte, la crise sanitaire a eu un impact sur les repères du marché immobilier. Et alors qu’on suit de près toutes les annonces du gouvernement afin de déterminer si la situation va se débloquer pour les professionnels de l’immobilier, ces derniers doivent trouver des solutions pour maintenir leur activité. Et c’est tout l’objet de cette conférence, animée par Le Figaro Immobilier. Pour ce faire, cet article va aborder de nombreuses solutions marketing adaptées aux problématiques sanitaires actuelles. Ceci dans un but : vous permettre de maintenir votre activité immobilière à distance. 

Avant de présenter les outils mis en place par le portail Figaro Immobilier, les intervenants de cette conférence nous rappellent quelques éléments. Tout d’abord, le confinement a eu un mérite : mettre en avant l’importance de l’immobilier dans les grands choix de vie des particuliers. Ce qui semblait secondaire s’est révélé être un prérequis tel que les résidences secondaires, des logements plus grands avec jardin, un espace de vie adapté au télétravail. Ces changements ont permis au secteur immobilier d’être indispensable dans la vie de tous les jours. De fait, cela a permis de faire émerger de nouveaux critères que vont pouvoir travailler les professionnels de l’immobilier. 

Pour en avoir le cœur net, Stéphane Anfosso de chez Figaro Immobilier déclare : « pour 34 % des Français, le confinement va accélérer leur décision d’achat immobilier ». Autant d’enjeux qu’il va falloir relever pendant cette crise via des solutions marketing digitales.

Augmentez votre visibilité et votre performance 

Utilisez de nouvelles plateformes pour booster vos annonces

Pour rendre plus visibles les annonces de vos mandats, les intervenants de Figaro Immobilier conseillent de se pencher sur de nouvelles plateformes de diffusion. Par exemple, Facebook Marketplace, qui est aujourd’hui en partenariat avec plusieurs acteurs de l’immobilier. Cette plateforme est un levier de diffusion supplémentaire, encore peu utilisée. C’est justement là où vous pouvez faire la différence. Vous devez rapidement utiliser cette marketplace, et ce, avant que vos concurrents ne le fassent, voire le PAP.

Les conférenciers vous suggèrent Facebook Marketplace, notamment pour vous permettre d’actionner 4 leviers :

  • Atteindre plus de prospects acheteurs là où ils cherchent déjà des biens;
  • Cibler des acheteurs lors de leurs déplacements avec des annonces conçues pour le mobile;
  • Fournir des informations encore plus qualitatives et utiles sur les mandats de vos agences : type de logement, prix, nombre de chambres, salle de bain, etc.;
  • Créer un formulaire instantané de prospect pour répondre aux questions en temps réel.

Au-delà de FB Marketplace, réfléchissez à d’autres leviers pour diffuser vos annonces. Par exemple, une agence a vendu pour 6 000 000 $ grâce à Snapchat. Jetez également un coup d’œil du côté des portails régionaux, de la presse locale ou d’autres réseaux sociaux comme Instagram ou LinkedIn.
En somme, diversifiez vos outils de diffusion.

Valorisez la visite virtuelle 

La visite virtuelle commençait déjà à être un outil différenciant pour valoriser les mandats. Pendant ce confinement, cette solution est plus que de mise.

Figaro Immobilier insiste sur la simplicité de mettre en place la visite virtuelle et son impact : « Vous prenez des photos avec l’outil pour valoriser vos mandats. À la suite de cette étape, vous pourrez créer une visite, la personnaliser et la diffuser sur les portails immobiliers et les réseaux sociaux. »

Avoir recours à la visite virtuelle permet de générer plus de prospects acheteurs qualifiés. Soit, précise Le Figaro, obtenir « 3 à 5 fois plus de clics sur les annonces et valoriser votre image de marque ». Notamment grâce à des outils de personnalisation, où on peut ajouter des plans du bien, de la musique ou créer une narration de la visite. 

Enfin, le portail immobilier ajoute une information qui ne doit pas passer inaperçue : « la visite virtuelle est un standard pour les internautes ». Les professionnels de l’immobilier doivent donc s’adapter à ce critère pour se différencier et maintenir leur activité.

L’exemple de l’immobilier de luxe

Coline Toullec, chef de marché ancien, souligne que le marché de l’immobilier de luxe a été plutôt préservé pendant le 1er confinement. En effet, « l’impact de la COVID, c’est plus de précision sur les recherches. Les acheteurs se sont mis à rechercher plus de pièces et plus d’espaces intérieur et extérieur ». À cela s’est ajoutée une augmentation dans la recherche de résidence secondaire, car « cet investissement est, à juste titre, sûr en temps de crise », ajoute-t-elle.

En ce sens, créez des critères en phase avec des tendances. En effet, la recherche de biens plus grands avec extérieur ne se limite sans doute pas à l’immobilier de luxe. Mettez ces critères en avant lors de vos communications et diffusions.

Immobilier neuf : publicité programmatique et maquette 3D pour cibler des prospects acheteurs

La publicité programmatique pour optimiser les budgets et la pertinence des communications

Le marché de l’immobilier neuf a été plus affecté que les autres par la crise. Les experts de Figaro Immobilier relèvent une tendance à plutôt vouloir améliorer l’ancien plutôt que de faire du neuf. De plus, ces derniers soulignent une baisse des investissements. Certainement de la part des investisseurs et des clients qui habiteront dedans.

Cependant, les professionnels du secteur peuvent rebondir en exploitant la publicité programmatique. En effet, cette pratique marketing permet de cibler précisément les sites Internet sur lesquels vont être diffusés vos publicités ainsi que les personnes à qui celles-ci sont affichées. De nombreux portails proposent aujourd’hui cette fonctionnalité parmi leurs options de diffusion. En ce sens, cet outil marketing est très intéressant, car il va permettre aux professionnels d’optimiser leurs budgets et de tester de nouveaux axes de communication et de ciblage. Par exemple, la recherche d’internautes selon leur âge, leur catégorie socioprofessionnelle, leur revenu ou encore via la géolocalisation. Un bon moyen d’obtenir plus de leads qualifiés et de les transformer par la suite.

Adaptez-vous aux normes de distanciation physique avec de la modélisation 3D

Comme nous avons pu l’expliquer pour l’immobilier ancien, les solutions virtuelles sont un prérequis. Surtout pendant ce confinement. La modélisation 3D s’impose donc comme un outil indispensable que les promoteurs immobiliers et les constructeurs ont tout intérêt à exploiter. 

Ce produit permet en effet d’offrir une expérience de visite immersive pour les acheteurs afin de faciliter leur projection dans un projet qui n’est pas encore sorti de terre. À cela s’ajoute pour ces prospects la possibilité de personnaliser les espaces. Par exemple, en modifiant l’emplacement de meubles ou en changeant la couleur des murs.

La modélisation 3D n’est donc plus une promesse, mais bel et bien une solution que les promoteurs peuvent d’ores et déjà mettre en place pour booster leurs performances. En effet, elle permet de précommercialiser des projets et de valoriser leur expertise.

Vous connaissez maintenant toutes les solutions digitales que vous pourrez utiliser ou qui pourront, auquel cas, vous inspirer. Si vous souhaitez découvrir d’autres solutions pour communiquer et maintenir votre activité pendant le confinement, nous avons rédigé plusieurs articles sur le sujet, que cela soit pour vous différencier ou encore pour continuer à travailler malgré la situation.

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite