Nouvel article : le kit de survie de l’agent immobilier en plein confinement .

Nouvel article sur les aides financières à destination des professionnels de l’immobilier.

Entre aujourd’hui et l’écriture de l’article, les directives ont changées. Toute sortie non liée à un besoin alimentaire ou médicale est à proscrire.
Les activités immobilières qui nécessitent un déplacement (visites physiques, état des lieux, signature chez le notaire, diagnostic, etc.) sont donc repoussées post-confinement.
D’ici-là, profitez en pour faire des activités de fond pour préparer la reprise : suivi des dossiers, communication sur les réseaux sociaux, rappel de vos anciens clients et travail de votre réseau, réflexion stratégique et positionnement de votre entreprise, travail de vos supports de communication et bien sur formation.
Courage à tous et une pensée pour les familles monoparentales, ainsi que celles qui ont un des parents dans la santé ou réquisitionnées pour aider dans cette crise sanitaire.

Suite au discours du président, les directives ont changées :

  • annuler toutes vos visites;
  • annuler tous vos états des lieux et
  • ne pas utiliser vos agences comme des bureaux

Nouvel article sur le télétravail et les outils de visioconférence

Les conseils de Vincent pour les professionnels de l’immo qui veulent survivre au confinement.

Vous l’avez assurément vu. Le confinement est de mise. Le gouvernement a décidé la fermeture des commerces n’étant pas de première nécessité et invite fortement la population à rester chez elle, autant que possible. Et ce dans de nombreux pays d’Europe, autant qu’au Canada. A cela, s’ajoute la fermeture des écoles et des crèches. Le monde est au ralenti. Quel impact pour les professionnels de l’immobilier?

Au delà de l’impact clair sur la baisse du nombre de visites, sur les professionnels qui vont devoir rester à la maison pour garder leurs enfants, et donc forcément de la baisse d’activité que cela va générer, il faut fermer les agences au public. Dès ce matin.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des conseils et des directives du gouvernement directement sur le site officiel de celui-ci. 

NDLR : Vous pouvez télécharger gratuitement un kit mis à votre disposition en libre service ce week end, face à cette situation inattendue.

En France, le président de la Fnaim était en contact avec Julien Denormandie et voici les décisions qui ont été prises :

  • Les agences immobilières doivent être fermées au public à partir de dimanche 15 mars à minuit.

  • Les collaborateurs peuvent travailler dans l’agence mais le télétravail est fortement conseillé.

  • Les visites pour la transaction et la location sont encore possible. Mais il est conseillé de les limiter.

Au milieu de ce flot de mauvaises nouvelles humaines et business, il y a quand même une bonne nouvelle, c’est qu’en 2020, les agences immobilières, les agents immobiliers, les mandataires et les commerciaux peuvent travailler à distance !

Cet article est donc autant pour les professionnels de l’immobilier que pour leurs clients. C’est le moment pendant que vous avez le temps chez vous de vous intéresser à vos projets immobiliers : les agents seront dispo et devraient avoir du temps à vous accorder !

Commençons par la transaction immobilière.

Transaction immobilière

Les nouvelles technologies ont changé petit à petit la manière de faire de l’immobilier. Aujourd’hui, les annonces sont sur internet, les premiers contact se font par mail, par téléphone ou part messagerie instantanée. Les agents immobiliers vont donc pouvoir répondre au téléphone, au mail et aux conversation messagers et WhatsApp.

Les rendez-vous téléphoniques

Les rendez-vous en agence vont être annulés. Mais vous pouvez les remplacer par des rendez-vous téléphoniques ou même mieux par des visioconférences ! Des outils comme Skype, FaceTime, WhatsApp ou Messenger permettent de se voir. Et pour aller plus loin, vous pouvez utiliser des outils comme Zoom ou WhereBy qui permettent le partage d’écran pour présenter un book ou un rapport d’estimation par exemple. 

Vous pouvez aussi en programmer avec vos vendeurs, ne serait-ce que pour faire le point avec eux, face à cette situation exceptionnelle. 

Travaillez le marketing et la valorisation des biens

Le temps que vous allez passer à la maison (ou au bureau, même si je vous conseille de rester à la maison), c’est le bon moment pour travailler le marketing des biens que vous avez en mandat, leur valorisation, leur communication sur Internet. De revoir les photos, revoir les textes, retoucher vos pubs, identifier les stratégies qui ont bien marcher et celles qui ont un peu moins bien marcher pour parfaire l’impact et la visibilité de vos annonces.

Faire d’excellents rapports d’estimation

Vous allez aussi avoir le temps de travailler tranquillement vos rapports d’estimation. Profitez en pour parfaire vos analyses, pour anticiper les impacts sur les prix. Vous pouvez même en profiter pour sortir des rapports un peu plus complets et les communiquer à vos clients, à vos prospects.

A ce sujet, vous trouverez des rapports d’estimation ici

Visites virtuelles, 360, 3D et visites lives à distance

Ca c’est l’un des gros sujets. Déjà, ceux qui ont pris de l’avance en mettant les biens en 3D, qui proposent des 360, des visites virtuelles, c’est le moment ou jamais de les mettre en avant auprès de votre clientèle acheteur. On peut visiter directement sur Internet.

Vous trouverez tous les outils de visites virtuelles sur cette page de la réserve

Vous pouvez aussi proposer des visites à distance. Aujourd’hui, il existe des technologies qui vous permettent de proposer des visites lives à distance :

Ces outils peuvent remplacer les open house que vous aviez prévu.

Visites physiques

Mais on est d’accord que rien ne remplacera la visite physique. Par contre, il est primordial de les limiter et de respecter les règles pour faire barrière au virus. La première barrière, c’est de les limiter. Essayez de vous approcher du 1 visite, 1 offre. C’est certainement le moment de refaire de vraies découvertes clients par téléphone ou par visio, de proposer les solutions de visites vues plus haut. Et de ne pas faire visiter les touristes.

Peut-être même qu’en utilisant ces méthodes, vous découvrirez que vous êtes plus efficaces en limitant les visites à celles pour les acheteurs qualifiés, que ça dérange moins les vendeurs et que vous aurez plus de temps pour vos clients et votre marketing !

Signature des mandats et des offres

Enfin, pour finir, se pose la question de la signature des mandats et de tout document relatif à la transaction, location. Là encore, beaucoup d’entre vous sont équipés de la signature électronique. C’est le moment ou jamais de la généraliser. Pour ceux qui n’en sont pas équiper, il est certainement temps de sauter le pas.

Seul la signature de l’acte chez le notaire reste en questionnement. On attend encore de voir ce qui sera proposé par l’état et par les différents notaires et s’il ne faudra pas attendre quelques temps…

Mais pour tous les autres documents, la signature électronique est la clef. C’est d’ailleurs aussi le cas pour la gestion et pour le syndic !

Syndic de copropriété et gestion locative

Pour ces métiers là, une grosse partie du travail se fait au bureau. Il reste deux cas où il faut se déplacer. Mais là encore, il existe des solutions.

Les états des lieux

Bon clairement, les états des lieux, il faut être sur place. On attend encore le moment où la photographie 3D fera foi. Startupper, si vous voulez vous lancer dans un business qui a de l’avenir 🙂

En attendant, je vous invité à préparer votre état des lieux en amont avec justement cette 3D si vous l’avez ou via les photos que vous avez prise pour être le plus efficace et à travailler avec les outils d’état des lieux dématérialisés qui vous feront gagner du temps sur place.

Vous pouvez d’ailleurs les faire signer électroniquement, ce qui vous évitera de toucher le même papier ou la même tablette.

Le cas particulier des assemblées générales

On sait que les instances dirigeantes sont en discussion sur les solutions pour permettre les assemblées générales. Ils ont annoncé qu’ils livreront leurs solutions et prérogatives Mardi.

D’ici là, n’oubliez pas que les assemblées générales en ligne sont autorisées et qu’il existe même des outils qui permettent de le réaliser, dont certains sur la blockchain !

Alors, oui, comme les visites, c’est moins bien qu’en physiques, mais à situation extraordinaire, solution extraordinaire.  On reconnait d’ailleurs les bons chefs d’entreprise à leur capacité à s’adapter et à apporter des solutions aux problèmes rencontrer. Par exemple, sur le reste de votre temps, il y a pleins de choses que vous pouvez faire pour mettre ce temps à profit.

Les activités de fond

En tant qu’entrepreneur, c’est toujours dur de voir son activité baisser. Toutefois, il y a de nombreuses choses que vous pouvez faire pour transformer ce temps en opportunité.

Prendre des mesures pour anticiper

Déjà, la 1ère chose est clairement de passer du temps à ragréer vos chiffres et votre trésorerie. Peut-être prendre quelques décisions pour se préparer à cette période et poser quelques jalons de pilotage en fonction de la durée du confinement. La principal est de sauver votre santé, et ensuite celle de votre entreprise.

Vous pouvez d’ailleurs demander au gouvernement un report pour vos charges et vos impôts durant cette période. 

Travailler sa base de données

Ensuite, il peut être temps de se faire un tour du coté de sa base de données, de prendre des nouvelles de ses anciens clients et prospects. De travailler son réseau, de passer des coups de téléphone pour une activité essentielle que vous n’avez peut être pas le temps de faire au quotidien.

Analyser les données de son activité

Ensuite, pour ceux qui se le sont toujours dit mais n’ont jamais pris le temps de le faire, vous pouvez travailler sur les datas de votre business et créer des tableaux de bord ! Piloter une entreprise par des décisions renseignées et pouvoir partager ses données à ses collègues ou a ses clients vous fera gagner en sérénité. Et certainement en qualité de décision aussi.

Poser sa stratégie

Forcément, les périodes faibles sont des périodes intéressantes pour sortir la tête du guidon et reposer sa stratégie, mettre des automatismes en place, définir de nouveaux objectifs et de nouveaux moyens pour les atteindre. Un super dossier sur le travail des objectifs annuels est disponible ici

Vous pouvez aussi bosser votre positionnement et votre différenciation, comme l’explique très bien Flo avec sa vache violette dans cette formation.

Se former

D’ailleurs, la formation est surement l’une des meilleures choses à faire pour vous et vos salariés. Il existe de très nombreuses formations en ligne, en vidéo et à distance. Il y en a même de très bonne qualité comme celles du Campus (bon OK c’est les nôtres mais elles sont vraiment bien, je vous assure).

En tout cas, Profitez en pour compléter vos heures mais surtout pour apprendre de nouvelles choses.

Sinon, 3 dernières idées pas bêtes pour occuper votre temps :

  • Vous abonner à notre compte Instagram pour voir Arnaud qui s’occupe de son chat ou l’équipe au Canada se dire que de toute façon, vu le temps, on est pas si mal chez soi.
  • Vous abonner à notre chaine Youtube pour laquelle on m’a dit « mais tu mets trop de vidéo, les gens ont pas le temps de tout voir », bah là au moins, vous avez de quoi vous occuper !

Allez bon courage à tous ! Et évitez au maximum de propager le virus. 

à propos

Vincent Lecamus

Article rédigé par Vincent Lecamus

Passionné par l'innovation, Vincent est en veille constante pour dénicher les technologies et tendances qui vont impacter le secteur immobilier. Quand Vincent n'est pas occupé comme journaliste sur Immobilier 2.0, il développe de nouveaux projets entrepreneuriaux et coach des ... Lire la suite